Projection et exposition – Liminality. Collections anatomiques et enjeux patrimoniaux

Projection et exposition – Liminality. Collections anatomiques et enjeux patrimoniaux

Voici une invitation à une projection et une exposition science-et-art autour des collections anatomiques. La projection du court-métrage aura lieu le lundi 23 juin 2014 à 16h à l’université Toulouse – Jean Jaurès (La Fabrique) et sera suivie du vernissage de l’exposition.

Liminality. Collections anatomiques et enjeux patrimoniaux

L’avenir des collections anatomiques préoccupe aujourd’hui conservateurs comme professionnels de la médecine, tout autant que chercheurs ou artistes travaillant sur ces collections. Qu’il s’agisse de modèles anatomiques artificiels ou naturels, de préparations, d’illustrations ou de photographies, ces collections font partie intégrante de l’histoire de la médecine occidentale, comme de l’histoire des universités et des institutions dans lesquelles les musées d’anatomie sont apparus et se sont développés. Or, avec l’avènement des techniques modernes et les progrès de l’imagerie médicale, ces collections ont été peu à peu reléguées dans l’oubli. Souffrant de conditions de stockage et de conservation inadaptées, de manque d’espace, de financements insuffisants ou encore d’un désintérêt général, les patients oubliés et les modèles anatomiques qui furent, pourtant, le fleuron des musées de médecine des siècles précédents, semblent aujourd’hui condamnés.

Ce projet vise à sensibiliser professionnels de la santé comme grand public à l’avenir incertain de certaines collections scientifiques. En prenant l’exemple du musée d’anatomie de la faculté de médecine de Toulouse-Rangueil (Université Toulouse III – Paul Sabatier), le projet science-et-art  Liminality, qui comprend un court-métrage (coproduit par Valentina Lari & Laurence Talairach-Vielmas et réalisé par Valentina Lari) et une exposition photographique (Valentina Lari), met en lumière comment ces collections demeurent des collections patrimoniales importantes qu’il est crucial aujourd’hui de sauvegarder.

Ce projet a été réalisé avec le soutien du laboratoire d’anatomie de la faculté de médecine Toulouse-Rangueil (Université Toulouse III Paul Sabatier), de la DTICE (Direction des Technologies de l’Information et de la Communication Educative) de l’Université Toulouse II – Jean Jaurès, du Centre Alexandre Koyré (UMR 8560 – CNRS – EHESS – MNHN ) et de l’association EXPLORA.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *