Colloque – Medicine and Environment: What kind of interdisciplinary collaborations for synthetic biology?

Colloque – Medicine and Environment: What kind of interdisciplinary collaborations for synthetic biology?

Organized by Morgan Meyer (Agro ParisTech) and Ludovic Jullien (ENS, UPMC)

This international conference will explore how synthetic biology, a rapidly emerging scientific field, is constructed as an interdisciplinary assemblage involving diverse fields such as molecular biology, engineering, physics, chemistry, mathematics, sociology, computer science, etc. What roles are the scientific disciplines involved supposed to play? How is synthetic biology structured around interdisciplinary conceptions of research? What are the planned collaborations between the natural sciences and the social sciences? We aim to provide some answers to these questions by studying specific cases of projects (be they initiated by the government or the industry), which require different actors to re-elaborate their frames of interdisciplinary collaboration in two key areas for the future: medicine and environmental protection.

The idea is thus to address the issue of interdisciplinarity from a prospective approach. Based on the concrete problems that scientists want to solve, the aim is to highlight how objectives, constraints (economic, political or ethical), and new forms of organization for collaborations and for the transmission of knowledge are articulated. New prospects for the manufacturing of life are not just related to new technical possibilities, they also involve a reconfiguration of the social and institutional fabric of science and, in doing so, its conceptual and methodological frameworks. In the United Kingdom and the United States, for instance, a dedicated science policy aimed at structuring synthetic biology already manifests its effects. We can observe the establishment of research centres, often involving the social sciences, the creation of specialized masters and new jobs, a reflection on industrial applications, and the launch of public debates and a particular emphasis on ethical and legal questions via notions such as “responsible innovation”.

In France, recent reports from the National Strategy for Research and Innovation (2011) and the Parliamentary Office for Scientific and Technological Choices (OPECST, 2012) reveal the government’s willingness to fully engage in the field. Interdisciplinarity, according to the OPECST is “necessary” and a “genuine requirement” and synthetic biology “therefore requires a new approach to training but also to the organization of the research itself and, finally, industrial organization.” It is within these contexts of transformation, both epistemic and institutional, that we want to initiate a collective reflection among researchers from diverse backgrounds.

Program

23th June 2014

8:30 Reception of the attendees

Introduction by the organizers : Ludovic Jullien, Morgan Meyer

9:15 Scientific practice           

  • Romain Koszul, Institut Pasteur: Optimizing yeast chromosomes for basic and applied experimentations
  • Philippe Seksik, UPMC: The ecological scale : the gut microbiota experience
  • Damien Baigl, ENS, UPMC: The triggerable and programmable softness of synthetic biological systems
  • Thomas Heams, Agro ParisTech: Directed evolution in synthetic biology: a new black box in the realm of rational design?

12:45-14:15 Lunch

14:15 Educational aspects

  • Dominique Zeliszewski, Université d’Evry-Val-d’Essonne, Genopole: Insights into some interdisciplinary educational approaches in synthetic biology
  • Denis Thieffry, ENS, France: Interdisciplinary training in Life Science at ENS
  • Dirk Stemerding, Rathenau Instituut: iGEM synthetic biology student competition as a laboratory for responsible innovation

16:30 Industry and applications

  • Frédéric Pâques, Global BioEnergies: Direct fermentation for Isobutene, Butadiene and Propylene production: a highway to renewable plastics, synthetic rubber and fuels
  • Michel Manach, Toulouse White Biotechnology: Toulouse White Biotechnology: a unique interface between academic research and industrial implementation

19:30 : Diner with the speakers and the organizers

24th June 2014

9:15 Relations between science and society

  • Anthony Stavrianakis, EHESS: Science & Fabrications: On synthetic biology
  • Emma Frow, University of Edinburgh: Disciplining the social sciences in synthetic biology
  • Susan Molyneux-Hodgson, University of Sheffield: Developing synthetic biology applications for industry: a sociological analysis
  • Ana Nordberg, University of Copenhagen: Legal challenges of synthetic biology: integrating interdisciplinary elements in legal thinking

Practical details

Organisers : Morgan Meyer (Agro ParisTech), Ludovic Jullien (ENS, UPMC)

Dates: 23-24 June 2014

Location: Amphi Tisserand, AgroParisTech; 16, rue Claude Bernard, 75005, Paris.

Registration is compulsory but free.

For more information, please contact: Fabien Provost (provost.fabien@gmail.com)

LIEUX

  • Amphi Tisserand – AgroParisTech, 16 rue Claude Bernard
    Paris, France (75005)

DATES

  • lundi 23 juin 2014
  • mardi 24 juin 2014

MOTS-CLÉS

  • biologie de synthèse, synthetic biology, interdisciplinarity, medicine, environment, médecine, environnement

CONTACTS

  • Fabien Provost
    courriel : provost [dot] fabien [at] gmail [dot] com

SOURCE DE L’INFORMATION

  • Fabien Provost
    courriel : provost [dot] fabien [at] gmail [dot] com

POUR CITER CETTE ANNONCE

« Medicine and Environment: What kind of interdisciplinary collaborations for synthetic biology? », Colloque, Calenda, Publié le lundi 16 juin 2014, http://calenda.org/290521

Colloque – Corps marin. Immersion et modification du corps marin : Une anthropologie écologique

Colloque – Corps marin. Immersion et modification du corps marin : Une anthropologie écologique

Alors qu’un fort sentiment de maritimité se développe dans notre société depuis le XXesiècle, le rapport entre corps et mer semble relativement absent dans les débats. C’est pourquoi ce colloque désire mettre en lumière les connaissances interdisciplinaires sur le corps immergé et modifié par l’élément marin. Il s’agira de questionner l’imaginaire de la mer dans ses usages thérapeutiques ou symboliques, qui oscillent entre méfaits et vertus. Connaître le corps et le travail en mer à travers la transmission des savoir-faire corporels et sensibles des marins-pêcheurs notamment fera parti d’un des enjeux de ce colloque, tout comme la compréhension des profondeurs marines et la création s’inspirant de cet élément marin, à travers notamment la diffusion du film documentaire Léviathan réalisé par Véréna Paravel et Lucien Castaing-Taylor.

  • Anne Sophie Sayeux (Anthropologue – MCF en délégation CNRS – Université Blaise Pascal, ADES UMR 7268 – ACTÉ EA 4281)
  • Bernard Andrieu (Philosophe, Pr à la faculté du sport de Nancy, Université de lorraine EA 4360 APEMAC -ADES UMR 7268)

PROGRAMME

(sous réserve de modification)

Jeudi 19 juin 2014

  • 9 h 30 : Accueil des participants
  • 10 h : Séance introductive : Bernard Andrieu – Anne-Sophie Sayeux
  • 10 h 30 -12 h 30 : Séance 1 : Imaginaires de la mer, entre  méfaits  et vertus, modérateur Bernard Andrieu.
    • 10 h 30 : Olivia Correira (doctorante – Université de Nice Sophia-Antipolis, LIRCES EA 3159) : Traditions maritimes et identifications nouvelles : l’exemple d’une fête méditerranéenne au Brésil.
    • 11 h 00 : Olivier Sirost (sociologue – Professeur à l’Université de Rouen, directeur du CETAPS EA 3832) : Le corps salin : éléments anthropo-historiques d’une sensibilité marine.
    • 11 h 30 : Anne-Sophie Sayeux (anthropologue – MCF en délégation CNRS – Université Blaise Pascal, ADES UMR 7268 – ACTÉ EA 4281) : De l’oreille du surfeur aux représentations du corps marin.

12 h 00 : Débats

12 h 30 – 14 h 00 : Pause déjeuner

  • 14 h 00 – 16 h 00 : Séance 2 : Carte blanche à Jacques Rougerie et débats, discutant Bernard Andrieu.

16 h 00 – 16 h 30 : Pause

16 h 30 – 18 h 30 : Diffusion du film documentaire Léviathan de Véréna Paravel etLucien Castaing-Taylor suivit d’un débat.

Vendredi 20 juin 2014

  • 9 h : Accueil des participants
  • 9 h 30 – 12 h : Séance 3 : Corps et travail en mer, modératrice Anne-Sophie Sayeux.
    • 9 h 30 : Alliette-Marianne Geistdoerfer (ethnologue – Museum d’Histoire Naturelle, Directrice de recherche honoraire CNRS, Centre de Documentation en Anthropologie Maritime, dpt. « Homme – Nature – Société ») : Apprendre la mer. Une technique du corps et de l’esprit pour entrer dans la quatrième dimension.
    • 10 h 00 : Natassia Reyes (doctorante – Eco-anthropologie et ethnobiologie UMR CNRS 7206 – IRD UMR 212) : Vigilance du travail en mer. Pour une analyse de la gestuelle du pêcheur comme système de langage.
    • 10 h 30 : Guillaume Mariani (sociologue – GEPECS EA 3625, équipe TEC) : La formation et la transmission du « sens marin » dans les pratiques de surf  : le cas de la construction de l’expertise du kitesurfeur.
    • 11 h 00 : Gilles Lazuech (sociologue – MCF Hdr Université de Nantes, Centre Nantais de Sociologie EA 3260), Pascal Guibert ( Sociologue – Centre de Recherches en Éducation de Nantes EA 2661) : Corps-amers : les marins-pêcheurs face à l’océan.
  • 11 h 30 : Débats
  • 12 h – 13 h 30 : Pause déjeuner
  • 13 h 30 – 16 h 30 : Séance 4 : Mer, ivresse et création, modérateur Bernard Andrieu
    • 13 h 30 : Gilles Raveneau (ethnologue – MCF Université de Paris ouest Nanterre La Défense., Maison de l’archéologie et de l’ethnologie, Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative, UMR CNRS 7535) : L’expérience des profondeurs en plongée sous-marine.
    • 14 h 00 : Mary Schirrer (STAPS – MCF Université de Lorraine, UFR STAPS Nancy LISEC EA 2310) : S’immerger en apnée : une mise en veille du corps… et de l’esprit ? L’expérience subjective des états d’hypoxie sévère et de la syncope en apnée.
    • 14 h 30 : Simon Serna (Master ethnologie – Paris Ouest Nanterre la Défense) : La Damassa nocturne et son cinéma : entre création et fantasme.
    • 15 h 00 : Boris Nordmann (artiste plasticien – Marseille) : Projet Echo
    • 15 h 30 : Bernard Andrieu (philosophe – Professeur Université Nancy APEMAC EA 4360 – ADES UMR 7268) : L’immersion de Bill Viola dans l’eau.
  • 15 h 30 – 16 h 30 : Débats et clôture du colloque Anne-Sophie Sayeux – Bernard Andrieu.

INFORMATIONS ET INSCRIPTION GRATUITES EN LIGNE SUR LE SITE :

www.colloque-corpsmarin.com

LIEUX

  • Amphi 1, Faculté de Médecine de la Timone – 27 Boulevard Jean Moulin
    Marseille, France (13005)

DATES

  • jeudi 19 juin 2014
  • vendredi 20 juin 2014

MOTS-CLÉS

  • corps, mer, anthropologie, sociologie, immersion, modification corporelle, représentation, nature, pêcheur, surf, plongée, création

CONTACTS

  • Anne-Sophie Sayeux
    courriel : sayeux [dot] annesophie [at] gmail [dot] com

URLS DE RÉFÉRENCE

SOURCE DE L’INFORMATION

  • Anne-Sophie Sayeux
    courriel : sayeux [dot] annesophie [at] gmail [dot] com

POUR CITER CETTE ANNONCE

« Corps marin », Colloque, Calenda, Publié le lundi 16 juin 2014,http://calenda.org/288751

Femmes et santé – Université d’hiver (université de Liège-Belgique)

Femmes et santé – Université d’hiver (université de Liège-Belgique)

L’université d’hiver « Femmes et Santé » est organisée par le groupe FER ULg (Femmes, Enseignement, Recherche à l’université de Liège). Depuis quelques années, les conférences, journées d’étude et autres colloques prolifèrent, ciblant tantôt le thème du harcèlement, de la violence, voire du viol, tantôt celui de la prostitution, des Eros centers, ou encore ceux de la contraception, de l’avortement, de la procréation assistée, etc. Les mentalités et droits acquis se modifient, les manifestations se succèdent, etc. Ce colloque souhaite analyser les lignes de force qui se dégagent de ces événements et de leurs enjeux, tant du côté des patientes que de ceux des praticien(ne)s : profils historique et sociologique, approche éthique, données techniques, recherches récentes…

ANNONCE

Organisation

Femmes Enseignement Recherche / Université de Liège (Belgique)

  • Date : lundi 26 janvier-samedi 31 janvier 2015
  • Lieu : Embarcadère du savoir, Institut de Zoologie, quai Edouard Van Beneden, 22, 4020- Liège

Comité scientifique

Juliette Dor, Danielle Bajomée, Malou Carels, Claire Gavray, Rose-Marie François, Marie-Elisabeth Henneau, Martine Jaminon, Brigitte Liebecq, Geneviève Van Cauwenberge, Rachel Brahy

DÉROULEMENT:

Chaque journée comportera des séances plénières avec conférences d’experts invités (voir ci-dessous), suivies de débats, des sessions avec présentations decommunications, des tables rondes, des ateliers d’écriture, des projections defilms. Les projets de recherche pourront également être présentés sous forme deposters. Une visite à l’ancien hôpital Notre-Dame à la Rose de Lessines est prévue dans le courant de la semaine.

PROPOSER une communication ou un poster avant le 9 juin 2014:

Les personnes intéressées sont invitées à envoyer une proposition de communication (20 minutes) ou de poster, avec quelques indications bio-bibliographiques (1 page max.) à jdor@ulg.ac.be ou, directement sur le site http://femmes-sante.be/ 

  • Réponse du comité scientifique avant le 30 juin 2014

Programme provisoire

0. Conférence inaugurale

  • Martin Winckler  « Le chœur des femmes »

1. Accès aux professions liées à la santé physique ou psychique des femmes; leur féminisation.

Quels combats pour accéder aux professions « médicales » ?
Quel bilan aujourd’hui ?
Qu’entraîne la féminisation de ces professions ?

Conférencières confirmées

  • Natalie Pigeard (CNRS, Institut Curie) : Le cursus des femmes médecins depuis le 19e siècle.
  • Nathalie Lapeyre (Université Toulouse II- Le Mirail) : Enjeux de genre autour de la féminisation des métiers de la santé et notamment de la médecine.

2. Le corps féminin, discours et représentations

Quelles furent et sont encore les représentations que l’on se fait du corps des femmes ? selon les époques ? selon les cultures ?
Quels discours autour de la sexualité des séniors, des handicapés… ?
Quels enjeux de genre autour du développement des sites de rencontre ?
Quelles images, mythes et fantasmes autour du corps féminin dans les pratiques culturelles et artistiques ?

Conférenciers/ères confirmé/es

  • Jacques Gélis (Université Paris-Diderot – Paris VII) : Histoire des discours et représentations, de la Renaissance à nos jours.
  • Nathalie Grandjean (Fac. univ. Namur) : Approches contemporaines des représentations du corps féminin.

3. Gynécologie et médecine préventive – droits sexuels et reproductifs

Quelles recherches pour une médecine spécifique des femmes ? 
Quelles luttes pour l’accès à la contraception ? 
Qu’en reste-t-il aujourd’hui ?

Conférenciers/ères confirmé/es

  • Julie De Ganck (Université libre de Bruxelles) : Histoire de la contraception et de ses luttes
  • Véronique de Keyser (Université de Liège) : Regards sur les écarts législatifs en Europe. Focus sur les droits sexuels et reproductifs.
  • Dr Anne Firquet (CHR Liège) : Aujourd’hui, la contraception et la médecine préventive chez la femme.
  • Dorien Van Hede (Université de Liège) : Cancer du col de l’utérus – Diagnostic, prévention et thérapies

4. Obstétrique, procréation assistée, « non-maternité »

Quelles conceptions de l’allaitement et quelle prise en charge de la grossesse et de l’accouchement au cours des siècles ? 
La procréation assistée en débat ? 
Ne pas avoir d’enfant? Entre fictions, mythes et réalités.

Conférenciers/ères confirmé/es

  • Mylène Botbol (Université catholique de Louvain) : Aspects éthiques de la procréation assistée
  • Brigitte Liébecq (Université de Liège) : La « non-maternité »
  • Edith Vallée (Clinicienne, Paris) : La bonne santé de celles qui tournent le dos à la maternité.

5. Blessures physiques et psychologiques

Quelles sont les blessures physiques et psychiques dont les femmes sont plus particulièrement les victimes ? 
Certains troubles du comportement sont-ils spécifiquement féminins (dépression, boulimie, etc.) ?
Le viol, une nouvelle arme de guerre ? 
Professionnaliser l’assistance aux victimes de viol ? 
Le harcèlement, où est la limite ? …

Conférenciers/ères confirmé/es

  • Dr. Jean-Pierre Bourguignon (CHU Liège, Université de Liège)
    et Fabienne Glowacz (Université de Liège) : L’anorexie chez l’adolescente.
  • Dr Antoine Masson (Université catholique de Louvain) : Quelques avatars de la dimension du « féminin » à l’adolescence.
  • Nicole Malinconi , écrivain : à propos de ses romans et de ses rencontres de femmes blessées – titre à préciser.
  • Alice Debauche (Université de Strasbourg) : Le viol : réflexions et possibles actions
  • Caroline Lamarche (écrivain) à propos de son dernier roman « La mémoire de l’air »
  • Philippe Hensmans (Directeur d’Amnesty International) : Le viol en République démocratique du Congo,
    avec projection du film de Marie-France CollardDe Bruxelles à Kigali

Table ronde « Le harcèlement, où est la limite ? »

  • avec projection du film de Sofie Peeters Femme de la rue et notamment,
    René Begon (Collectif contre les violences familiales et l’exclusion, Liège)

6. Prostitution

Comment évoluent les débats à propos de ce qu’on nomme
« le plus vieux métier du monde » ?

Existe-t-il un ou plusieurs types de prostitution ? 
Quelle est la place de l’état et des pouvoirs locaux dans la gestion de la prostitution
et des prostitué-e-s ?

Conférenciers/ères confirmé/es

  • Christine Machiels (directrice du CARHOP) : Histoire des rapports entre féminisme et prostitution.
  • Jean-Michel Chaumont (Université catholique de Louvain) : Titre à préciser.
  • Avec projection du film de Griselidis Real (ancienne prostituée) « Prostitution ».

7. Femmes et dépendances (alcool, drogue,…)

Les femmes entretiennent-elles un rapport particulier aux dépendances et aux produits ? 
Faut-il un suivi particulier des femmes et des mères toxicomanes ? 
Comment changer les images que développent les professionnels de la santé à propos des femmes et mères toxicomanes ?…

Conférenciers/ères confirmé/es

  • Dr. Jean-Pierre Lebrun (Psychiatre) : Titre à préciser.

8. Santé positive, bien-être

Contrer l’action du genre dans le rapport des femmes au soin du corps, des sens et de l’esprit, dans la conquête de la santé et l’investissement dans les activités sportives.

Conférenciers/ères confirmé/es

  • Marc Cloes, (Université de Liège): « Activités physiques, représentations et femmes », conférence interactive.
  • Dr Catherine Markstein (ASBL Femmes et Santé) : La plateforme « Femmes et Santé »

9. Enjeux régionaux et locaux

Conférenciers/ères confirmé/es

  • Dominique Dauby (FPS-Solidaris) et Christine Weckx (Vie féminine) : Quelle politique sociale développer en soutien aux femmes ?
  • Sylvie Godet (Coordinatrice du sous-groupe de Femmes et Ville sur la question de l’Eros Center) : Débat sur l’Eros Center
  • Magali Crollard (Psychologue et responsable du service « Parentalité » du Centre ALFA) : Des combats contre la drogue

LIEUX

  • Embarcadère du savoir, Institut de Zoologie, quai Edouard Van Beneden, 22, 4020- Liège
    Liège, Belgique (4020)

DATES

  • lundi 09 juin 2014

MOTS-CLÉS

  • genre, femmes, santé, médecine

CONTACTS

  • Juliette Dor
    courriel : jdor [at] ulg [dot] ac [dot] be

URLS DE RÉFÉRENCE

SOURCE DE L’INFORMATION

  • Marie-Elisabeth Henneau
    courriel : mehenneau [at] ulg [dot] ac [dot] be

POUR CITER CETTE ANNONCE

« Femmes et santé », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 04 juin 2014,http://calenda.org/288266

Colloque – Ventre et Viscères : esthétique et symbolique des entrailles au XVIIIe siècle (France et Grande-Bretagne)

Le colloque international et interdisciplinaire « Gall and Guts: Entrails and digestion in the Long 18th Century / Ventre et Viscères: esthétique et symbolique des entrailles au XVIIIe siècle (France et Grande-Bretagne) » aura lieu à l’Université Paris-Diderot (Amphi Buffon) les 21et 22 mars 2014.
Les historiens, littéraires et historiens de l’art y explorent la permanence du paradigme de la digestion, de l’estomac et des entrailles, dont les représentations sont souvent un contrepoint à la politesse et au lien social, dans un époque souvent associée de manière restrictive aux nerfs et au cerveau.
Vous êtes cordialement invités à venir écouter les interventions, l’entrée est libre,
Sylvie Kleiman-Lafon (Université Paris 8 ) et Sophie Vasset (Université Paris-Diderot)
Programme:
 
Lieu: Paris-Diderot, Amphithéâtre Buffon
VENDREDI (AMPHI BUFFON)

Vendredi 21 Mars

 

9.00 Accueil

9.30 Introduction (Sylvie Kleiman-Lafon, Sophie Vasset)

 

9.45  Representations 

Présidente : Sylvie Kleiman-Lafon (Université Paris 8)

 

9.50 Colin Jones (Queen Mary University, Londres): “Scatological Humour In Charles-Germain De Saint-Aubin’s Livre De Culs

 

10.10 Valérie Etter (Université De Strasbourg): « Curiosité Intestine : Création Et Reproduction Anatomiques Au XVIIIe Siècle. »

 

10.30 Barbara Stentz (Université De Strasbourg): « Iconographie Du Ventre Dans L’estampe Satirique Au XVIIIe Siècle »

 

11.20 Pause

 

11.35  La Politique À L’estomac

Président: Allan Potofsky (Université Paris-Diderot)

 

11.40 Hervé Baudry (Université Nouvelle De Lisbonne): « Littérature, Médecine Et Politique : Le Clystère En Pleines Lumières »

 

12.00 Dorothy Johnson (University Of Iowa): “Visceral Visions: The Intersection Of Art, Pedagogy, And Politics In Revolutionary France”

 

12.40 Déjeuner

 

14.15 Vents

Président: Alexis Tadié (Université Paris-Sorbonne)

 

14.20 Guilhem Armand (Université De La Réunion): « Parodies Du Savoir Pompeux : Les Traités Du Pet »

 

14.40 Ian Miller (University Of Ulster): “Dyspepsia And The British Stomach In The Long Eighteenth Century”

 

15.20 Pause

 

15.40 Âme Et Entrailles

Président : Colin Jones (Queen Mary University, Londres)

 

15.45 Micheline Louis-Courvoisier (Université De Genève): « L’âme Et Les Entrailles : La Perception D’une Unité Profonde Chez Des Malades Du 18e Siècle »

 

16.05 Jacques Gélis (Université Paris 8): « Une Histoire De Boyaux : Maux De Ventre, Saints Des Entrailles, Images Du Monde Souterrain »

 

16.45 Pause

 

17.00 Conférence : Mark Jenner (York University): “Below The Bog-House Boards: Cultures Of The Privy In London 1660-1800”

 

18.00 Fin

 

SAMEDI 22 Mars (Amphi Buffon)

 

9.30 Edition Et  Digest, 

Présidente : Sophie Vasset (Université Paris-Diderot)

 

9.35 Amélie Junqua (Université De Picardie): “Eighteenth-Century Paper – The Readers’ Digest”

 

9.55 Anthony Mahler (University Of Chicago): “The Legibility Of The Bowels: The Dietetics Of Lichtenberg’s Coprophagic Note-Taking”

 

10.25 Pause

 

10.55 Fictions De L’estomac

Présidente: Bénédicte Miyamoto-Pavot (Université Sorbonne Nouvelle)

 

11.00 Rebecca Anne Barr (National University Of Ireland, Galway): “Desire, Disgust, And Indigestion In John Cleland’s Memoirs Of A Coxcomb”

 

11.20 Caroline Bertonèche (Université Grenoble Iii): « A Feast For The Stomach: Jane Austen’s Visceral Prose. »

 

11.40 Questions

 

12.00 Déjeuner

 

Desserts Du XVIIIe Siècle Préparés Par Les Étudiants De Master De Paris-Diderot

 

14.00 Les Entrailles En Vers Et À La Scene

Président : Christophe Martin (Université Paris-Sorbonne)

 

14.05 Clémence Aznavour (Université De Rennes II): « ‘Bedaine’, ‘Panse’ Et ‘Boyaux’ : Le Ventre Et Ses Variantes Dans L’homère Travesti Et Le Télémaque Travesti De Marivaux. »

 

14.25 Jennifer Ruimi (Université Sorbonne Nouvelle): « Paroles Ne Puent Point » Ou L’évocation Excrémentielle Dans Le Théâtre De Société Au XVIIIe Siècle

 

15.05 Fin Et Déplacement Vers La Visite

15h30 Visite Des Catacombes Des Capucins (Hôpital Cochin): Conférencier Gilles Thomas (Ville De Paris/Seadacc)

 

Fin : 17.00

Colloque – Les technologies dans la peau. De la singularité à la peau du monde

Colloque – Les technologies dans la peau. De la singularité à la peau du monde

Université de Toulouse 2

les 4 et 5 décembre 2013

Ce colloque vise à faire état des problématiques, des recherches actuelles et des pratiques développées dans la création contemporaine, en articulation avec les sciences et les technologies contemporaines et innovantes.

Le programme prévoit l’intervention d’enseignants-chercheurs en art, philosophie et psychanalyse sur la question de la peau, des artistes, des doctorants, et des enseignants-chercheurs et médecins des Hôpitaux de Toulouse.

 

Télécharger le programme (pdf)

Colloque – Melancholia/ae

Melancholia/ae – L’esperienza religiosa del « male dell’anima » e le sue definizioni in epoca moderna tra censure, dissensi e autorappresentazioni

The religious experience of the ‘disease of the soul’ and its definitions in the early modern period: censorship, dissent and self-representation

Il tema della malinconia, nelle sue diverse declinazioni storico-artistiche, mediche, letterarie, filosofiche, psicologiche costituisce l’oggetto di una vasta letteratura. Del resto, lo stesso termine “malinconia” è un termine polisemico, associato storicamente a una grande varietà di gruppi di significati non sempre assimilabili tra loro. Tra Cinque e Seicento, in particolare, subisce una sorta di dilatazione semantica. Esso diventa sinonimo non più soltanto, come voleva la tradizione fisiologico-medica risalente all’antichità, di una patologia dell’umor nero o di un’esperienza della sofferenza “morale” da parte degli individui ma anche di disordine mentale o emozionale, di un disagio descritto da chi ne era afflitto anche in termini di “abbandono”, “notte oscura”, “secheresse”, “tristizia” etc. e vissuto spesso, in termini di imitatio Christi. Se, sotto questa luce il termine malinconia si afferma e diventa una base per il discernimento dell’origine della sofferenza spirituale (divina, demoniaca, naturale), oltre che di un’attenta disamina di una vasta casistica e delle sue molteplici manifestazioni, al tempo stesso esso – come categoria polemica – diventa sinonimo di trasgressioni e comportamenti individuali o collettivi, ritenuti anomali. In ambito medico, teologico e giuridico, si fa largo l’idea che la malinconia possa essere l’espressione di dissenso, di un’incapacità o non volontà del soggetto di adattarsi a regole e consuetudini sociali, fino ad essere presentata polemicamente come un fenomeno collettivo riferito a gruppi sociali, a indicare una malattia ‘nazionale’ (English malady) o, in riferimento all’instabilità politica e religiosa del Seicento, arrivare ad essere indicata come “male del secolo”.

Il seminario intende approfondire le diverse valenze semantiche del termine “malinconia” in ambito religioso in età moderna, sia in campo protestante sia in campo cattolico.

Uno degli scopi principali del seminario sarà di indagare, approfondire ed evidenziare gli elementi di continuità, ma anche le specificità dei diversi discorsi sulla/della malinconia, all’interno dei contesti storici, socio-culturali, politici, geografici e linguistici nei quali essi furono prodotti.

Si tratterà quindi di analizzare come si siano strutturati questi discorsi, in che modo siano stati utilizzati e da chi, in che modo si siano intersecati, quali siano stati i punti di contatto – ad esempio – tra discorso medico, filosofico, letterario, artistico e religioso, come siano cambiati nel corso del tempo, quali siano state le pratiche sociali e le tipologie di testi chiamati in causa. Da questo punto di vista sarà privilegiato un approccio interdisciplinare e transculturale, che – uscendo dalla tradizionale prospettiva confessionale – sottolinei incroci e comparazioni, anche tra diversi ambiti storiografici, dalla storia culturale alla storia di genere, dalla storia della medicina alla history of emotions.

Programma

GIOVEDÌ 28 NOVEMBRE

9.30 – Accoglienza

9.45 – Apertura del workshop:

  • Adelisa Malena (Venezia), Introduzione
  • Lisa Roscioni (Parma), L’invention de la mélancolie religieuse. Réflexions sur un concept  pluriel

10.15 – Tristitia spiritualis – Discussant: Sophie Houdard (Paris)

  • Pierre-Antoine Fabre (Paris), Une supposition mélancolique 

11-11.15 – Pausa

  • Christine Orobitg (Aix – Marseille), Dark Side of the Soul:  The Religious Experience of Melancholy in Medical, Moral and Spiritual Texts of Early Modern Spain
  • Anne Teulade (Nantes), Le corps prédicateur: mélancolie et hétérodoxie de la construction du sujet religieux

12.45 – Pausa Pranzo

14.15 – Male dell’anima, marchi del corpo – Discussant: Alessandro Arcangeli (Verona)

  • Cristiana Facchini (Bologna), Werewolf, Usurers and Melancholy. An Inquiry into Jewish Culture
  • Peter Kay Jankrift (München – Augsburg), Victims of Melancholia. Leprosy in Medical Concepts, Public Opinion and Self- perception During the Early Modern Period

15.45 – Pausa

16.00 – Prigioni – Discussant: Alessandro Pastore (Verona)

  • Claire Labarbe (Paris), Figures of Dissent in Seventeenth-century English Character-books: Casting Prison Characters in the Black Ink of Melancholy
  • Isabel Drumond Braga (Lisboa), Melancolia dietro le sbarre. Il tribunale del Sant’Uffizio e i disordini emozionali (XVII e XVIII secoli)

VENERDÌ 29 NOVEMBRE

9.00 – Censure e auto-rappresentazioni del dissenso – Discussant: Daniela Solfaroli Camillocci(Genève)

  • Mathilde Bernard (Paris), Apostasie et mélancolie aux XVIe et XVIIe siècles
  • Lionel Laborie (London), Diagnosing Enthusiasm in Seventeenth- and Eighteenth-Century England and France

10.30 – Pausa

10.45 – Figure/Immagini dell’Alterità – Discussant: Mario Galzigna (Venezia)

  • Yves Hersant (Paris), Irène Salas (Oxford), Balneum diaboli
  • Erika Thomas (Lille), Expressions cinématographiques des racines mélancoliques du Brésil (XVIe – XVIIIe): Les Indiens en image et en question

12.15 – Pausa Pranzo

13.30 – The English Malady – Discussant: Donatella Pallotti (Firenze)

  • Chiara Petrolini (Verona), Francis Bacon, Tobie Matthew e la religione come medicina della mente
  • Elisabeth Hunter (Oxford), Calvinism and Religious Melancholy in England

15.00 – Pausa

15.15 – Polemica anti-mistica ed esperienza mistica – Discussant: Sabrina Stroppa (Torino)

  • Jennifer Hillman (London), «La mélancolie par sa noirceur causer ces vains fantôsmes qui trompent l’âme»: Melancholy and anti-mysticism in seventeenth-century France
  • Xenia von Tippelskirch (Berlin): «Pour des âmes mélancoliques et flegmatiques cet institut peut avoir un sens…». Séparatisme religieux et mélancolie dans le Saint-Empire (1660-1750)

16.45 – Conclusioni

LIEUX

  • Università “Ca’ Foscari”, Dipartimento di Studi Umanistici, II piano, Sala Grande – Malcanton Marcorà, Dorsoduro 3484/D
    Venise, Italie (30123)

DATES

  • jeudi 28 novembre 2013
  • vendredi 29 novembre 2013

MOTS-CLÉS

  • mélancolie, dissidences religieuses, polysémie, history of emotions, religion, médecine

CONTACTS

  • Adelisa Malena
    courriel : adelisa [dot] malena [at] unive [dot] it

 

« Melancholia/ae », Colloque, Calenda, Publié le mardi 26 novembre 2013,http://calenda.org/268727

Colloque – Le genre : quel défi pour la psychiatrie ?

Colloque – Le genre : quel défi pour la psychiatrie ? Biologie et société dans les classifications et la clinique

4-5 décembre 2013 

Faculté de médecine, Paris Descartes

Le nombre des places étant limitées, merci de vous inscrire -gratuitement- en envoyant un simple courriel à gendpsy@gmail.com

 

Mercredi 4 décembre 2013

 

8h30 Accueil des participants

9h00 Ouverture par Rebecca ROGERS – Paris Descartes – CERLIS

9h15 Introduction:
Jean-Christophe COFFIN – LEM EA 4569/ CAK, Francesca ARENA – AMU-TELEMME, Silvia CHILETTI – CAK
9h45 – 12h45

1. Genre et santé mentale : une histoire entre subjectivités et politique

Présidente de séance : Christine BARD – Université d’Angers –Cerhio

 

9h45-10h15 Catherine FUSSINGER – IUHMSP, Lausanne

La question de la dépression dans le champ « genre et santé mentale »

 

10h15-10h45 Nausica ZABALLOS – CAK / IRIS – EHESS

Le genre dans l’espace médiatique à la fin des années 1990 : le « cas » Guillaume Dustan

 

Pause

11h00-11h30 Gabrielle SCHNEE – Paris 13

La clinique des homosexualités, un renouveau avec le débat public ?

 

11h30-12h00 Arnaud ALESSANDRIN – Centre Émile Durkheim UMR 5116 / O.D.T.

Que reste-t-il du « transsexualisme » dans le nouveau DSM ?

 

12h00-12h30 Discussion

 

12h30-14h00 Pause déjeuner

 

14h00 – 17h15

2. Genre, sexe et sexualités : vers une épistémologie des identités ?

Président de séance : Pierre Henri CASTEL – Cermes3 CNRS

 

14h00-14h30 Nicole EDELMAN – Paris Ouest Nanterre

Pouvoir psychiatrique et folie hystérique (fin XIXe siècle, France)

 

14h30-15h00 Thibault POLGE – Paris 1

Le genre, émancipation ou parachèvement de la différence des sexes ? De l’inversion sexuelle au transsexualisme

 

15h00-15h30 Anne BOISSEUIL – Service de Pédopsychiatrie de Valvert, 13

Féminin/masculin, identité et sexuel chez l’enfant

Pause

 

15h45-16h15 Sebastien SAETTA – École de Santé Publique -Université de Lorraine, EA APEMAC

Analyse critique des discours « psy » autour des troubles psychiques de la grossesse et du post-partum

 

16h15 -16h45 Eric MACÉ – Centre Emile Durkheim UMR 5116

Des troubles de genre aux troubles dus au genre

 

16h45-17h15

Discussion

 

Jeudi 5 décembre 2013

 

9h30 – 12h15

3. Médecine, savoirs et institutions : questionner les pratiques cliniques

Président de séance : Michel DUGNAT – Pôle universitaire de psychiatrie de l’Assistance publique – hôpitaux de Marseille

 

9h30-10h00 Lucille GIRARD – LEM EA 4569

Le médecin face à la demande de soin des personne transsexuelles : les risques d’un jugement de valeur

 

10h00-10h30 Laurence HÉRAULT – AMU – IDEMEC

Le Trouble de l’identité de genre et son usage dans la pratique psychiatrique française

 

Pause

 

10h45-11h15 Stéphanie PACHE – IUHMSP, Lausanne/ IRIS -EHESS

Une brève histoire du mouvement féministe américain pour transformer les théories et les pratiques en santé mentale

 

11h15-11h45 Anne – Sophie VOZARI – IRIS – EHESS

Les dépressions périnatales : des troubles « normaux » ? Penser les coûts sociaux de la maternité

 

11h45-12h15 Discussion

 

12h15-13h45 Pause déjeuner
13h45 – 17h00

4. Le genre sous le regard des experts : science, normes et société

Présidente de séance : Irène FRANÇOIS – CHU de Dijon –

Université de Bourgogne/LEM EA 4569

 

13h45-14h15 François VIALLA – Université de Montpellier –CERDES

Transidentités : les troubles du droit

 

14h15-14h45 Alain GIAMI – Inserm – CESP

Les classifications de la sexualité : entre le DSM 5 et la CIM 10

 

14h45-15h15 Nicolas MOREL-JOURNEL – CHU Lyon

La place de la médecine dans la question du genre

 

Pause

 

15h30-16h00 Erik SCHNEIDER – Intersex & Transgender Luxembourg

Peur des psychiatres de prendre la mauvaise décision et influence

des normes de genre

 

16h00-16h30 Denise MÉDICO – Fondation Agnodice, Lausanne/Université de Genève

Subjectivités trans*, la psychologie confrontée au genre et au sexe

 

16h30-17h00 Discussion

 

Conclusions du colloque par Christian HERVÉ – LEM EA 4569

Conférences – Soigner la société du risque ?

Conférences – Soigner la société du risque ? Traitements, politiques et biomédicalisation de la prévention

 

Conférence organisée par le Centre de Recherche Médecine, Sciences, Santé, Santé mentale et Société (CERMES3)

 

 

5 & 6 décembre 2013

Université Paris Descartes, Salle Leduc, 45 rue des Saints Pères, 75006 Paris.

 

Comité scientifique : Jean-Paul Gaudillière, Nicolas Henckes, Ilana Löwy, Vinh Kim Nguyen

 

La notion de risque est historiquement au cœur des politiques de santé, ne serait-ce que parce que la maladie était l’un de ces aléas de la vie justiciables d’une protection par la mutualisation assurancielle. Après la Seconde Guerre mondiale la gestion de la santé par le risque est aussi devenue synonyme d’études épidémiologiques, d’identification des facteurs de risque, de campagnes d’éducation pour la réduction des expositions. Dans cette perspective, l’objectivation statistique permettait de constituer des populations dites à risque soumises à une surveillance à distance et tenues pour responsables de leurs conduites. A partir des années 60, le risque a aussi investi la médecine d’une autre manière : comme conséquence des crises sanitaires et de l’attention croissante apportée aux effets sur la santé des risques techno-industriels, du nucléaire au médicament en passant par les polluants, et de  la mobilisation d’autres technologies, celles du calcul risques/coûts/bénéfices. En participant à la remise en cause de la stratification en classes autant qu’à l’avènement de modes de gouvernement réflexif des sociétés contemporaines, ces déplacements, auxquels de nombreuses analyses de sciences sociales ont été consacrées, ont fait de la santé un des objets privilégiés de la « société du risque ».

Le gouvernement de la santé par le risque ne s’y réduit cependant plus. Depuis une vingtaine d’années, on assiste à une biomédicalisation de la prévention prenant pour cible les risques « incorporés ». Ce qu’il s’agit désormais de contrôler est une entité biologique – une prédisposition génétique, une variation biochimique, une altération cellulaire ou morphologique – à l’origine de propensions à développer une pathologie ou d’états dits de « pré-maladie ». Dans les deux cas, le risque devient une lésion ou un état justiciable d’interventions faisant appel aux mêmes registres que la clinique thérapeutique : tests biologiques, consultation individuelle, administration de médicaments ou intervention chirurgicale, injonction à l’autonomie et appel au choix des personnes. On peut ainsi parler d’une nouvelle gestion préventive des populations dans laquelle la clinique est au centre des pratiques d’intervention et le point de passage obligé des politiques visant les populations,  la gestion collectives des risques et la préservation de la santé publique. L’enjeu n’est plus seulement le gouvernement par le risque de nos sociétés, le gouvernement de la société du risque, mais bel et bien son traitement.

Cette situation a tout particulièrement été repérée et analysée dans le domaine de la génétique médicale. On a ainsi montré comment le risque incarné est traité comme une pathologie, conduisant à l’émergence chez les personnes concernées de rapports spécifiques au corps, aux interventions et à leurs biographies, tandis qu’ils mettent les professionnels à l’épreuve de l’incertitude et de nouvelles interrogations sur le bien fondé de leurs pratiques. La réflexion sur la gestion du risque par le soin mérite cependant d’être étendue à d’autres secteurs de la santé. Celle-ci concerne en effet aussi bien le contrôle de la transmission du VIH ou de la tuberculose par des traitements, la prise en charge des pathologies cardio-vasculaires, celui des addictions par le médicament ou encore la « vie avec » les expositions environnementales. Plus généralement, la biomédicalisation du risque pourrait être à l’œuvre dans une variété de situations où l’intervention réparatrice prend le dessus sur la surveillance préventive, comme dans la préparation aux nouvelles menaces infectieuses ou les transformations de la santé au travail.

Cette conférence explorera les enjeux et pratiques de ce qu’on peut appeler une mise en clinique du risque dans une variété de situations médicales. On s’intéressera aussi bien aux modalités d’objectivation des risques, aux outils, dispositifs et relais des interventions, aux registres d’articulation entre cible individuelle et gestion des populations, aux biopolitiques et formes de citoyenneté afférentes. On portera un intérêt privilégié aux propositions de communications portant sur l’un des trois enjeux suivants : traiter le risque comme une maladie ; organiser la clinique du risque ; prévenir en population par des traitements individuels.

 

Les Inscription ont lieu auprès de : Cindy Hemery (chemery@vjf.cnrs.fr)

Pour toute autre information : Nicolas Henckes (henckes@vjf.cnrs.fr), Jean-Paul Gaudillière (gaudilli@vjf.cnrs.fr)


Jeudi 5 décembre / Thursday, December 5th

Matin

9.30 – Jean-Paul Gaudillière & Nicolas Henckes (CERMES3)

Accueil des participants et introduction générale / Welcome and general introduction.

Keynote

10.00 – Nikolas Rose (Department of Social Science, Health and Medicine – King’s College London)

Predictive, Preventive, Personalized – and Participatory? Psychiatry and the new rationality of medicine.

 

11.00-11.15 – Café / Coffee

Le risque comme pré-maladie / Risk as Pre-disease

11.15 – Baptiste Moutaud (CERMES3)

Constructing and intervening on patient risk: Controversies in the field of early psychosis

 

12.00 – Isabelle Ville (CERMES3)

Un arbitrage clinique : la gestion des risques en médecine fœtale

 

12.45-14.00 Déjeuner / Lunch

Après-midi/Afternoon

Traiter les risques/Treating risks

14.00 – Janina Kehr (Institute and Museum of the History of Medicine – University of Zurich)

Risky treatments? Multiresistance and sacrificial populations in 21st Century Tuberculosis Control

 

14.45 – Vinh-Kim Nguyen (Département de Médecine Sociale et Préventive de l’Université de Montréal)

Exploring clinical reason today: the population-laboratory and the rise of the algorithm

 

15.30-15.45 – Café / Coffee

 

15.45 – Christoph Gradmann (Institute of Health and Society – University of Oslo)

Stalking microbes : Infectious risks, hospital hygiene and the natural history of infectious diseases in the late 20th century.

 

16.30-17.30 Introduction générale introduite par / General discussion introduced by Soraya Boudia (LATTS – Université Paris-Est)

 

Vendredi 6 décembre / Friday, December 6th

 

Matin / Morning

Keynote

10.00 – Robert Aronowitz (Department of History and Sociology of Science – University of Pennsylvania)

The social and psychological efficacy of risk interventions

Gérer le risque, gérer le cancer / Managing risk, managing cancer.

11.00 – Carsten Timmermann (Centre for the History of Science, Technology and Medicine- The University of Manchester)

Lung Cancer. Risk management and the making of a recalcitrant disease.

 

11.45 – Ilana Lowy (CERMES3 – INSERM)

A risky prevention: Tamoxifen and the reduction of breast cancer risk

Après-midi / Afternoon

La clinique du risque / The clinic of risk

14.00 – Marie-Jauffret (CERMES3 – INSERM)

La gestion du risque dans le champ des addictions : Enjeux et tensions autour de la place du médicament.

14.45 – Anne Lovell (CERMES3 – INSERM)

Chronic risk and leaky treatments: Risks and stakes in biomedicalizing addiction

 

15.30-15.45 – Café / Coffee

 

15.45 – Adam Hedgecoe (School of Social Sciences – University of Cardiff)

From risk to uncertainty. Genome sequencing and the clinic.

 

16.30-17.30 – Introduction générale introduite par / General discussion introduced by George Weisz (Department for the Social Study of Medicine – McGill University)

 

 

 

 

 

 

 

Colloque – Liberté et contrainte en psychiatrie. Enjeux éthiques

Colloque – Liberté et contrainte en psychiatrie. Enjeux éthiques

 

Ce projet, en plaçant la thématique de l’information au coeur des préoccupations médicales et sociétales, nous interroge sur l’essence même de la psychiatrie, mais aussi sur l’essence de la maladie et le projet simplement humain du patient, celle d’une quête de sa liberté intérieure entravée par les troubles psychopathologiques. Quelles sont les formes actuelles de la contrainte en psychiatrie et ses conséquences en termes de liberté et d’autonomisation pour les patients, leur entourage et les soignants ? Quels sont les enjeux éthiques soulevés par les récentes évolutions législatives et sociétales qui interrogent, voire percutent ces notions ? Cette question est importante parce que les réponses apportées en termes de soin conditionnent le degré de liberté et de contrainte du patient et le regard de la société sur les malades, leurs proches et ceux qui les prennent en charge.

 

PROGRAMME

Jeudi 30 janvier 2014

17 h : Projection du film  « C’ERA UNA VOLTA LA CITTA DEI MATTI (« Il était une fois la cité des fous ») » de Marco Turco, à l’Institut Culturel Italien, 6 rue Fernand Pauriol 13005 Marseille. La projection sera suivie d’échanges animés par Mario COLUCCI (Psychiatre, Département de Santé Mentale de Trieste) et  Jean NAUDIN (PU-PH  Psychiatrie, Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille.

Ouverte à tout public – Entrée libre

Vendredi 31 janvier 2014

08h30 : Accueil

09h00 : Allocution d’ouverture  Jean-Robert HARLÉ, PU-PH Médecine Interne, Espace Ethique Méditerranéen, UMR  7268 – ADÉS, Marseille

  • Exposé introductif Pierre LE COZ,   PU en philosophie, Faculté de médecine, Espace Ethique Méditerranéen,  UMR  7268 – ADÉS, Marseille : « La liberté : donnée immédiate ou objet de conquête ? »

09h30-11h : Président de séance : Michel SIGNOLI, Anthropologue, Directeur UMR 7268 – ADÉS

  • 09h30 : « Psychiatrie, une discipline de la contrainte ? », Jean-Christophe COFFIN,  MCU en Histoire, Université Paris-Descartes, Centre Alexandre Koyré, UMR 8560
  • 10h : « Imposer la contrainte en psychiatrie : une question éthique ? » Caroline GUIBET LAFAYE,  Docteur en philosophie, Sociologue et Directrice de recherche au CNRS Centre Maurice Halbwachs, Paris

10h30 : Discussion

11h-11h30 : Pause café

11h30-13h : Président de séance : Mario COLUCCI Psychiatre, Département de Santé Mentale de Trieste

  • 11h30 : «  Pratiques psychiatriques et liberté : actualité et enjeux », Nicole CANO, Psychiatre des Hôpitaux, Coordonnatrice de la commission  « Ethique et psychiatrie » de l’Espace Ethique Méditerranéen UMR  7268 – ADÉS
  • 12h : « La prise en charge psychiatrique, un défi aux libertés fondamentales ? »,Jean-Charles SCOTTI, Docteur en Droit, Avocat au Barreau de Marseille

12h30 : Discussion

13h-14h30 : Déjeuner libre

14h30-17h00 : Président de séance : Jean-Marc CHABANNES, Psychiatre des Hôpitaux, Président de la CDSP des Bouches-du-Rhône

  • 14h30 : « « L’évolution paradoxale du système de soin en psychiatrie », Maïté ARTHUR, Présidente de l’Union Nationale GEM-France, Représentante régionale de l’Association ARGOS 2001, Marseille
  • 15h00 : « Rendre justice aux patients et au corps social : libres paroles d’un juge des libertés », Gilles BALAŸ, Magistrat, Chambéry
  • 15h30 : « Contraintes et libertés du patient psychiatrique dans la société mauritanienne. », Marie LÉPINE, Psychiatre, Référente technique programme ONG Santé-Sud  2009- 2013, Marseille

16h00-17h00 : Discussion et clôture

Comité scientifique

Francesca ARENA, Dominique BOUKHABZA, Laurent BOYER, Patricia CAIETTA, Nicole CANO, Marianne CHAILLAN, Joëlle COLLARD, Colette FANTINO, Etienne GABORIAUD, Jean-Marc HENRY, Laurence HERAULT, Sébastien JANICKI, Perrine MALZAC, Hélène MOREAU, Valéry RAVIX, Blandine RICHARD, Joceline ROSELLO, Chantal TAPPERO, Paul-Edouard VOLA

Informations

Inscription en ligne obligatoire

Organisé par l’UMR 7268 Ades

Contact :

 

  • Espace Éthique Méditerranéen, Hôpital Adulte de la Timone, Amphi HA1 – 264 rue Saint-Pierre
    Marseille, France (13005)

Colloque – La loi pénale et le sexe

Colloque – La loi pénale et le sexe

Le colloque tend à s’inscrire dans un thème d’actualité concernant le choix et le sens des mots choisis par le législateur pour décrire un comportement prohibé. La place du principe de légalité criminelle tend à s’interroger sur la détermination des infractions contemporaines. Plusieurs récentes questions prioritaires de constitutionnalité témoignent des difficultés et du doute la formulation de certains interdits en matière de sexualité. Ainsi en est-il, par exemple de la décision du Conseil constitutionnel n° 2011-222 QPC du 17 février 2012 sur le délit d’atteintes sexuelles incestueuses ou encore de la décision du Conseil constitutionnel n°2012-240 QPC du 4 mai 2012 sur le délit de harcèlement sexuel.

Cette manifestation s’inscrit dans les recherches menées par le Centre de recherche Droits et perspectives du droit (EA n° 4487) sur le thème : Norme(s) : Production, diffusion, profusion.

Programme

  • 09 h. 15 | Allocutions d’ouverture : Bernard BOSSU, Doyen de la Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales, Lille2 (CRD&P, EA n°4487) et Gaël CHANTEPIE, Professeur de droit privé, co-directeur du CRDP (EA n° 4487)
  • 09 h. 30 | Les infractions sexuelles, quelle réalité judiciaire ? (Etudiants du M2 Etudes Pénales et criminelles de la Faculté des sciences juridiques politiques et sociales, Lille 2)
  • 09 h. 45 | Les mots du sexe dans la loi – point de vue de l’histoire du Droit, Tanguy LE MARC’HADOUR, Doyen de la faculté de droit de Douai, Université d’Artois, Maître de conférences en histoire du droit (CHJ, UMR Lille2-CNRS, n° 8025)
  • 10 h. 00 | Les mots du sexe dans la loi – point de vue du droit, Bruno PY, Professeur de Droit privé, Université de Lorraine
  • 10 h. 15 | Questions (avec le public)

10 h. 45 |  Pause

  • 11h. 00 |  Les mots du sexe dans la loi – point de vue du droit pénal canadien, Catherine LE MAGUERESSE, , doctorante à l’Université Paris 1 (EDDC), chargée de cours à l’Université Paris 8
  •  11 h. 15 |  Les mots du sexe dans la loi – point de vue d’un professionnel, Me Moyart, Avocat, Barreau de Lille
  •  11 h. 30 |  Questions (avec le public)

12 h. 00 |   Pause repas

  • 14 h. 00 | Analyse historique de la prostitution, Hélène VIALLE, doctorante histoire du droit, Université Lille2 (CHJ, UMR Lille2-CNRS, n° 8025)
  • 14 h. 15 | Analyse juridique de la prostitution, Audrey DARSONVILLE, Professeur de Droit privé, Université Lille2 (CRD&P, EA n°4487)
  • 14 h. 30 |  Questions (avec le public)
  • 14 h. 45 |  Analyse sociologique du harcèlement sexuel, Sylvie CROMER, Maître de conférences en sociologie, chercheure associée à l’Ined (CRD&P, EA n°4487).
  • 15 h. 00 |  Analyse juridique du harcèlement sexuel, Julie LEONHARD, Maître de conférences en droit privé, Université Lille2 (CRD&P, EA n°4487)
  • 15 h. 15 | Questions (avec le public)

15 h. 30 |  Pause

  • 16 h. 00 |  Analyse psychologique de l’inceste, Olivier VANDERSTUKKEN, Coordinateur réseau du Centre de Ressources Interdisciplinaire pour le Suivi des Auteurs de Violence Sexuelle (CRISAVS), Psychologue du Service MédicoPsychologique Régional (SMPR) de Lille-Annoeullin
  • 16 h. 15 |  Analyse juridique de l’inceste, Michel MASSE, Professeur émérite à l’Université de Poitiers.
  • 16 h. 30 | Questions (avec le public)

17 h. 00  |  Clôture de la journée

LIEUX

  • Campus Moulins, Amphi Cassin (Bat T) – 1 place Déliot
    Lille, France (59)

Colloque – L’évolution des politiques d’assistance sanitaire en France, en Italie et au Portugal, XVIe-XXIe siècle

Colloque – L’évolution des politiques d’assistance sanitaire en France, en Italie et au Portugal, XVIe-XXIe siècle

 

Le colloque se propose de réaliser une synthèse comparative des travaux menés depuis une dizaine d’années sur l’évolution des systèmes d’assistance sanitaire publique, au domicile et à l’hôpital, du XVIe au XXIe siècle, en France et dans deux pays de l’Europe méridionale, l’Italie et  le Portugal. Ces trois pays bénéficient en effet aujourd’hui de systèmes d’assistance sanitaire proches, dont l’édification progressive a commencé dès le XVIIe siècle, voire au XVIe siècle pour le Portugal. Les thèmes principaux que le colloque se propose d’aborder porteront sur les enjeux politiques, idéologiques, scientifiques et culturels de l’assistance sanitaire du XVIe au XXIe siècle ; la législation, les institutions sanitaires et les réseaux sanitaires ; les acteurs de la médiation-professions médicales et fonctionnaires d’État. Ces différents thèmes seront abordés dans une perspective pluridisciplinaire, associant historiens, médecins, juristes, sociologues, anthropologues, et spécialistes de sciences politiques, confrontant aussi pour l’occasion les travaux de chercheurs et de praticiens.

ANNONCE

« Il n’y a de richesse que d’hommes » écrivait au XVIe siècle le jurisconsulte français Jean Bodin. Préserver les populations de la maladie, favoriser leur « crue » ont constitué l’un des devoirs des souverains de l’Europe moderne et l’un de leurs plus gros soucis. L’assistance sanitaire confiée, durant le Moyen Age, à l’Eglise qui avait multiplié les hôpitaux et les fondations charitables, passe progressivement aux mains des pouvoirs politiques, avec le retour de la peste en Europe à partir de 1348-1352, en un mouvement qui n’a cessé de s’affirmer jusqu’à nos jours.

Programme détaillé du colloque

28 novembre: Université Paris 13

UFR LSHS, salle B 203

9h: Accueil

9h30-9h45: ouverture: Pierre Colonna (Directeur du Siège de l’AP-HP), Elisabeth Belmas (Université Paris 13,  MSH Paris-Nord) et Serenella Nonnis-Vigilante  (Université Paris 13, EHESS-Paris)

Formes et réseaux d’assistance sanitaire dans l’Europe moderne

Présidencede séance:  Patrice Guérin (Conservateur des Archives de l’AP-HP)

  • 9h45- 10h15: Elisabeth Belmas (Université Paris 13, CRESC, MSH Paris-Nord): L’émergence d’un réseau sanitaire: les hôpitaux militaires en Roussillon au XVIIIe siècle
  • 10h15-10h45: Rute Pardal (Université d’Evora, CIDEHUS): Does the poor relief have impact in the demographic indicators? (Évora, 1700-1750)
  • 10h45-11h15: Elena Della Piana (Politecnico di Torino, Dipartimento Architettura & Design) : Aux origines de  l’hôpital contemporain : le projet architectural en Italie à l’époque napoléonienne
  • 11h15-11h45: Laurinda Abreu (Université d’Evora, CIDEHUS) : The international influence on the Portuguese public health policy during the  late eighteenth century

11h45-12h15: discussion

12h15-14h: Déjeuner

Construction et circulation des modèles européens  d’assistance sanitaire au XIXe siècle

Présidence de séance:Laurinda Abreu (Université d’Evora, CIDEHUS)

  • 14h-14h30: Mathilde Rossigneux-Méheust (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Centre d’histoire du XIXe siècle) :  Paris au XIXe siècle, laboratoire institutionnel d’assistance à la vieillesse
  • 14h-30-15h: Antoine Ermakoff  (CNRS/Université Paris Diderot, Sphere) :   Utiles à la société, lieux d’instruction : les hospices civils de Paris (1801-1848)

15h-15h15: Discussion

15h15-15h30:  Pause

  • 15h30-16h: Nancy Salazar Gonzales (EHESS, CRH) :  Circulation des savoirs et de pratiques médicales : l’influence française dans la lutte contre les maladies pestilentielles et exotiques dans le Rio de la Plata au 19ème siècle.
  • 16h-1630: Emmanuel Hirsch (Professeur des universités, directeur de l’Espace éthique de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris, de l’Espace national de réflexion éthique sur la maladie d’Alzheimer) : Une approche de l »éthique hospitalière et de son évolution

16h-30-17h: Discussion

29 novembre : Espace Scipion, AP-HP

9h15: Accueil

L’Etat,  la santé publique et l’assistance sanitaire

Présidence de séance:Régis Bertrand (Université de Provence, TELEME)

  • 9h45-10h15: Serenella Nonnis-Vigilante (Université Paris 13, CRESC, EHESS-Paris) :   Du pauvre malade au malade pauvre : aux origines de l’Etat providence en Italie. XIXe-XXe  siècle
  • 10h15-10h45: Ana Isabel Aranzazu (Université Paris 13, CRESC, EHESS):La production du vaccin contre la grippe à l’Institut Pasteur : de l’industrie à la santé publique,  1957-1980

10h45-11h: Pause

  • 11h-11h30: Jeremy Geraart (Université Paris 13, IRIS  – UMR 8156 – Paris 13 – Inserm – EHESS – CNRS): Le visage moderne de l’assistance sanitaire institutionnalisée  – Conflits et enjeux autour des Permanences d’accès aux soins de santé à l’hôpital public.

11h30-12h: Discussion

12h-14h: Déjeuner

L’hôpital public aujourd’hui et demain

Présidence de séance : Pierre Colonna (Directeur du Siège de l’AP-HP)

  • 14h-14h30 : Sophie Albert (Directrice du projet Hôtel-Dieu): L’Hôtel Dieu demain: un concept d’hôpital interuniversitaire innovant
  • 14h30-15h : Hubert Joseph-Antoine (Directeur du Service aux Patients et de la Communication de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris) :  L’hôpital face aux nouvelles attentes des patients
  • 15h-15h30 : Marc Dupont (Adjoint à la Directrice des Affaires juridiques  de l’AP-HP) :  Gestion publique, gestion privée de l’hôpital. Distinctions et convergences dans le système hospitalier français depuis la seconde guerre mondiale.

15h30-16h: Discussion

  • 16h-16h30 : conclusions : Régis Bertrand  (Université de Provence, TELEME)
  • 16h30-16h45 : clôture Pierre Colonna (Directeur du Siège de l’AP-HP), Elisabeth Belmas (Université Paris 13,  MSH Paris-Nord) et Serenella Nonnis-Vigilante  (Université Paris 13, EHESS-Paris)

Colloque – From eatal Tespitifs to Psychological Therapies: Psychotherapeutics from the York Retreat to the Present Day

From eatal Tespitifs to Psychological Therapies: Psychotherapeutics from the York Retreat to the Present Day

University College London, 11th-13th October 2013

Conference Programme

Friday 11th October

10.30 Registration opens, Old Refectory, UCL Main Building
11.00-11.30 Welcome address

11.30-12.30 18th and 19th Centuries

Edward Brown (Independent scholar) François Leuret:  Nineteenth Century Psychotherapist

Sharlene Walbaum (Quinnipian University, Connecticut) eatal Therapies Before the York Retreat: Work and Therapeutics in 18th C English and Scottish Asylums’

Andrea Korenjak (Paris-Lodron-University, Salzburg) eusic and “eatal Tespitifs”: Music as Therapeutic Medium in the 19th Century as Reflected in Present-Day Music Therapy Concepts

Lunch 12.30-14.00

14.00-15.00 Late 19th Century

Sarah Chaney (University College London) The Action of the Imagination: Daniel Hack Tuke and Late Victorian Psychotherapeutics

Thibaud Trochu (University of Paris Panthéon-Sorbonne) Lourdes’s ‘miraculous’ healings as viewed by a protestant scientis

C. Bartolucci and G.P Lombardo (University of Rome Sapienza) The renewal in the diagnosis and treatment of the abnormal subjects according to Enrico Morselli (1852-1929)

15.00-15.30 coffee break

15.30-16.30 Early-Mid 20th Century
Monika Ankele (University Clinic Hamburg-Eppendorf) Occupational Therapy in Germany during the Weimar Period (1918-1933)

David Freis (European University Institute, Florence) Subordination, Authority, Psychotherapy: Mental Hygiene and Politics in Interwar Vienna

Simon Taylor (Columbia University New York) Between Philosophy and Psychotherapeutics: Existential Analysis and the Birth of Anxiety

16.30-17.10 Psychiatry in the ‘60s and ‘70s

Peter Agulnik, Craig Fees, David Kennard, David Millard, & John Hall (British Psychological Society)

Harnessing personal experience in understanding the development of therapeutic communities and environments: an Oxford case history

Kateřina Lišková (Masaryk University, Brno, Czech Republic)
Everything for the Couple: Sex Therapy in Czechoslovakia during Normalization


Saturday 12th October

11.00-12.00 Psychotherapy and Psychoanalysis

Susan Lamb (McGill University) Importing, Appropriating, and Condemning Psychoanalysis: Adolf Meyer’s Use of Psychotherapy and Psychoanalytic Technique at Johns Hopkins, 1913-1917

Arthur Eaton (University College London)Undercurrents: the history of lay psycho-analysis in the USA

Dee McQuillan (University College London) Bringing Psychoanalysis to Bloomsbury: Strachey and the Translation of Freud into English.

12.00-13.30 lunch

13.30-14.30 Art Therapies

Susan Hogan History of Art Therapy

Imogen Wiltshire (University of Birmingham) On the Historical Origins of British Art Therapy: Arthur Segal, Painting and German Modernism

Cristina Hanganu-Bresch (University of the Sciences, Philadelphia) The Proof is in the Brush-Stroke: Diagnosing and Tespiing Psychiatric Patients through Art

14.30-15.30 coffee break

15.30-16.30 Transcultural Contexts

Nancy Rose Hunt (University of Michigan) Neurasthenia and Vernacular Therapies the Colonial Situation of the Congo

Yu-Chuan Wu (Fu-Jen Catholic University, Taiwan) Psychotherapy at Home: Morita Therapy for Neurotic Disposition in Japan, 1919-1945

Roland Littlewood (University College London) Anthropological Approaches and Transcultural Psychiatry

Sunday 13th October

11.00-12.00 New Paradigms in Modern Psychotherapy

Sonu Shamdasani (University College London) Notes on Wellbeing in 20th Century Psychotherapy

Felicity Callard (University of Durham) Behavioural Therapy and the Calibration of Anxiety

Rachel Rosner (Independent Scholar) To Manualize Psychotherapy: Aaron T. Beck and the Creation of the Manualized Trspitifs Protocol

12.00.-13.30 lunch

13.30-14.30 Hallucinogens and Psychotherapy

Matei Iagher (University College London) Ronald Sandison and the Use of LSD in Psychotherapy

Jelena Martinovic (University of Lausanne) Bootstrappers Seeking to Understand Creativity: Experimental Science, Psychiatry and Cybernetics (1960-1970)

Sarah Marks Stanislav Grof and LSD Psychotherapy

14.30-15.00 coffee break

15.00-16.00 Concepts and Debates in Modern Psychotherapy

Stephanie Pache (University of Lausanne) Feminist Therapy: How Feminism Shapes Psychotherapy

Ulrich Koch (Johns Hopkins University) Cruel to be kind? The politics of professionalism and the controversies over therapists’ displays of emotions in the consulting room (ca. 1940-1980)

Andreas Sommer (University of Cambridge) Discarnate Spirits as Pathogens and Cure in Modern Western Psychiatry

16.00 Conference End

Colloque – Entre nature et technique. Sciences, savoirs et stratégies du corps féminin (XVIIIe-XXIe siècles)

Colloque – Entre nature et technique. Sciences, savoirs et stratégies du corps féminin (XVIIIe-XXIe siècles)

17-18 Octobre 2013 
Centre Alexandre Koyré – Histoire des sciences et des techniques  27, rue Damesme – Paris 13e
Salle des séminaires

Jeudi 17 Octobre

9h30-10h00: accueil des participants.
10h00-10h20: Ouverture par Jeanne Peiffer (Centre Alexandre Koyré)

10h20- 10h30 : Présentation des sessions de travail par Silvia Chiletti (Centre Alexandre Koyré)

10h30-13h00
Session 1 : Corps et sexualités : questions historiques et épistémologiques

Discutante: Elsa Dorlin (Université Paris 8)

Vinzia Fiorino (Università di Pisa) : Le corps hystérique : histoire d’un geste à partir des représentations visuelles

Aude Fauvel (IUHMSP, Université de Lausanne) : Jouir ou ne pas jouir. La médecine, les femmes et le plaisir au XIXe siècle.

Eva Rodriguez (Université Paris 8) : Le sexe au laboratoire : penser la différence sexuelle à la fin du XIXe siècle

13h00-14h30 Pause déjeuner

14h30-17h30
Session 2: Corps et psyché : le sexe de la maladie mentale
Discutant : Jean-Christophe Coffin (Paris Descartes – Centre Alexandre Koyré)

Nicole Edelman (Université Paris X): Corps en état de somnambulisme et savoirs médicaux.

Véronique Fau (Centre Alexandre Koyré) : Intégration et restitution du discours médical et aliéniste par des femmes révoltées au XIXe siècle

Laura Piccand (Université de Genève) : Des hormones aux neurones, et retour: traductions et reconfigurations dans le passage du syndrome prémenstruel au trouble dysphorique prémenstruel (Suisse, début des années 2000)

Francesca Arena (Université Aix-Marseille): La « transparence psychique » de la grossesse : une nouvelle notion ? Les échos du pouvoir d’imagination de la femme enceinte dans les représentations médicales contemporaines

17-18 Octobre 2013 
Centre Alexandre Koyré – Histoire des sciences et des techniques  27, rue Damesme – Paris 13e
Salle des séminaires

Vendredi 18 Octobre 9h30-10h00: accueil des participants.

10h00-13h00
Session 3 : Corps et reproduction : enjeux sociaux et pratiques de santé 

Discutant: Rafael Mandressi (Centre Alexandre Koyré)

Luca Paltrinieri (ENS Lyon- CIRPP): Funestes secrets. Les philosophes face à la contraception, 1750-1780

Nahema Hanafi (Université d’Angers) : Sexualité et reproduction. Réflexions autour d’un « corps à soi » féminin au siècle des Lumières 

Emmanuel Betta (Università di Roma – La Sapienza) : «Le besoin de reproduction»: l’origine de la procréation artificielle entre matale sexuelle et instances biopolitiques 

Michal Raz (Cermes3- EHESS) Penser l’intersexualité au XXe siècle : évolutions du discours et des pratiques

13h00-14h30 Pause déjeuner

14h30-17h00
Session 4: Le corps de la maternité : savoirs et pratiques autour de la grossesse

Discutante : Silvia Chiletti (Centre Alexandre Koyré)

Emmanuelle Berthiaud (Université d’Amiens) : Les savoirs féminins sur le corps : le diagnostic de grossesse entre XVIIIe et XIXe siècle 

Adeline Néron (Centre Alexandre Koyré) : Le genre de la sélection prénatale : du défi abyssal au féminisme radical

Amaya Arregui (Universitat Autònoma de Barcelona) : La médicalisation de la grossesse en Espagne. Accouchement sans douleur et technologies de la vérité médicale.

17h00: Conclusions



Colloque – Les enjeux des politiques mattuaires contemporaines : de l’inhumation à la crémation (XIXe-XXe siècles)

Colloque – Les enjeux des politiques mattuaires contemporaines : de l’inhumation à la crémation (XIXe-XXe siècles)

Ateliers Campus Condorcet
Histoire des politiques mattuaires en France, en Italie et en Espagne,  à l’époque  moderne et contemporaine (XVIe-XXe siècles)
11 Octobre 2013
Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord,
4, rue de la croix faron, 93210 Saint-Denis
(Tél : 01 55 93 93 00)
RER B : La Plaine Stade de France
Salle B
– 9h45 : Accueil
– 10h-10h30 : Arnaud Esquerré  (CNRS, LESC/Nanterre): La crémation, d’une idée sans succès au succès d’une pratique (18e siècle-21e siècle)
– 10h30-11h : Jacqueline  Lalouette (Université de Lille III, IRHIS-UMR 8529) :   La crémation : approches idéologiques, religieuses et hygiénistes. France, fin  XIXe siècle-début XXe siècle
– 11h-11h30 : Pascale Trompette (CNRS, Pacte/Grenoble) :  Le marché des services funéraires : le rôle des entreprises de pompes funèbres dans l’organisation économique et matérielle des obsèques (XIXe-XXe siècle)
– 11h30-12h 30: discussion animée par Catherine Rollet (Université de Versailles-Saint-Quentin, Printemps/CNRS)
– 12h30-14h : Déjeuner
– 14h-14h30 : Gaëlle Clavandier (Université Jean Monnet Saint Etienne, Centre Max Weber/Lyon- UNMR 5283) : Etudier la pratique crématiste d’aujourd’hui : questions méthodologiques et enjeux
– 14h30-15h : Serenella Nonnis Vigilante (Université Paris 13, Cresc/Pléiade, EHESS) :La crémation entre  idéologie, science et culture. XIXe-XXe siècles : l’exemple italien
– 15h-15h30 : Nancy Gonzalès (EHESS, CRH) : Transferts culturels et scientifiques au 19e siècle:l’influence du mouvement hygiéniste français dans les débats sur la crémation en Uruguay.
– 15h30-16h30 : Discussion animée par Evelyne Scheid (Université Paris 13, Cresc/Pléiade)  et conclusions par Serenella Nonnis-Vigilante (Université Paris 13, Cresc/Pléiade, EHESS), Elisabeth Belmas (Université Paris 13, Cresc/Pléiade, MSH Paris-Nord)