Emploi – Chargé-e de recherche en psychologie sociale à l’université Lyon 2

Chargé-e de recherche en psychologie sociale à l’université Lyon 2

Dimanche 15 août 2010  |  Lyon-Bron (69500) & Grenoble (38000)

CDD de 10 mois à mi-temps

Dans le cadre d’un projet de recherche portant sur le travail partenarial en santé mentale, le laboratoire GRePS (Groupe de Recherche en Psychologie Sociale, EA 4163) recrute un-e chargé-e de recherche. Il/elle participera à l’ensemble des opérations de recherche sous la direction des responsables scientifiques, et prendra une part active à l’orientation, l’organisation et la réalisation du travail de recherche. Il/elle aura pour mission d’assurer avec les chercheurs : le suivi avec les acteurs de terrain dans le champ des politiques publiques, du travail social et de la santé mentale ; l’élaboration, la planification et la réalisation des opérations de recherche ; il/elle participera à la rédaction des rapports de recherche et à la restitution des résultats aux acteurs et à la communauté scientifique.

Diplôme : Bac + 5 Sciences Humaines et Sociales, formation en Psychologie Sociale souhaitée

Compétences spécifiques attendues :

  • Formation à la recherche-action ;
  • Maîtrise des différentes techniques d’enquête qualitative (observations, entretiens semi-directifs, focus groups) ;
  • Capacités de rédaction et de présentation de résultats de recherche

Type de Contrat : CDD temps partiel (mi-temps, 70h/mois)

Durée du contrat : 10 mois

Poste à pourvoir à partir du 1er Septembre 2010

Lieu de la mission : Lyon-Bron (69) et Grenoble (38)

Pour candidater :

veuillez envoyer un CV détaillé ainsi qu’une lettre de motivation avant le 15 août 2010 à l’adresse : nicolas.fieulaine@univ-lyon2.fr. Les candidats retenus seront auditionnés à Lyon dans la semaine du 30 août au 3 septembre.

Contact :

Nicolas Fieulaine

Groupe de Recherche en Psychologie Sociale (GRePS, EA 4163)

Institut de Psychologie – Université Lumière Lyon 2

Mail : Nicolas.Fieulaine@univ-lyon2.fr

5, avenue Pierre Mendès-France – 69676 Bron cedex – FRANCE

Tél. : (+33) 478 772 619

Fax : (+ 33) 478 742 217 Web : http://recherche.univ-lyon2.fr/greps

Postdoctoral fellowship at the Center for History of Science, Universitat Autònoma de Barcelona

Postdoctoral fellowship at the Center for History of Science, Universitat Autònoma de Barcelona

The Centre for History of Science (CEHIC) at the Universitat Autònoma de Barcelona is willing to support an application for a Postdoc stay at the center (PhD completed later than 1 January 2000), to be financed by the Mobility programme of the Spanish Ministerio de Educación (“Modalidad B. Estancias de jóvenes doctores extranjeros en universidades públicas y centros de investigación españoles”). Call and forms to be found at:

http://www.educacion.es/educacion/universidades/convocatorias/titulados-doctores-profesores/estancias-profesores-extranjeros-centros-espanoles/modalidad-b.html

Knowledge of Spanish is naturally required in order to navigate the call and fill in the application, which has to be submitted by the centre. The centre can only submit one application and may have to choose amongst potential applicants.

The project to be developed should relate to one of the ongoing projects at the Centre, among them: Science and the public (Dr Agustí Nieto-Galan); Public health and colonial medicine (Dr Jorge Molero); History of the human sciences (Dr Annette Mulberger); History of the modern physical sciences (Dr Xavier Roqué). Check our site for details on projects and email addresses.
Briefly put, the stay should last between 9 and 18 months, and begin between 1 March and 1 August 2011. The gross anual salary is around 27,100 EUR, and travel and accomodation expenses are also covered up to 3,000 EUR.

The application must be submitted between 12-26 July 2010. Potential applicants should write to Xavier Roqué <Xavier.Roque@uab.cat> or Agustí Nieto-Galan <Agusti.Nieto@uab.cat>.


Colloque – Médecine et société : Vers de nouvelles frontières du corps ?

Colloque – Médecine et société : Vers de nouvelles frontières du corps ?

16 & 17 SEPTEMBRE 2010 // BREST

FACULTÉ DE MÉDECINE

Si la médecine est la mise en acte d’un savoir scientifique sur le corps, ce corps constitue aussi le support d’un immense questionnement que tentent de saisir les sciences expérimentales ou humaines. Aux frontières de ce corps, elles produisent des savoirs multiples et morcelés : médicaux, sociologiques, juridiques, anthropologiques, philosophiques… C’est au cœur de cette dialectique entre les savoirs scientifiques, les capacités techniques et les attentes du «corps social» que les questionnements éthiques et bioéthiques trouvent leur raison d’être.

L’objet de ce colloque, éclairé par une approche interdisciplinaire, est d’enrichir cette réflexion éthique sur un corps objet de soins et d’expériences, d’investissements et de dons. En effet, le corps qui constitue l’objet d’une telle quête est d’abord un corps travaillé par la société, le politique et les techniques qu’ils promeuvent. En instituant les normes, ils l’offrent ou le dérobent aux différents questionnements. Ce corps construit, au-delà ou malgré ce corps «en chair et en os», il revient à chacun de l’habiter, mais aussi de le remodeler, de le céder, de le mettre à disposition, de le léguer voire de le congédier.

Au cours de ces journées, nous déclinerons trois grands thèmes : le corps en chair et en os, le corps éternel, le corps virtuel. Ainsi nous étudierons ces différentes figures du corps défiant les limites, marqué par l’âge ou s’infligeant ses propres marques, s’offrant pour autrui, réifié et instrumentalisé, corps virtuel et désincarné, mis à distance, modélisé, représenté, corps désiré enfin, selon les canons du jour et les progrès accomplis.

Direction du colloque

Pascal David, directeur de la JE 2535

Jean-Michel Boles, co-directeur de l’EEBO

Coordination

T. 02 98 01 83 63 (ma-ve)

yveline.pallier@univ-brest.fr

Télécharger le programme (pdf)

Appel à candidatures – Contrat doctoral "Addiction et société"

CONTRATS DOCTORAUX 2010
APPEL A CANDIDATURES MILDT ̶ EHESS « ADDICTIONS ET SOCIETE »

Dans le cadre d’un appel d’offre de la MILDT, une allocation doctorale pour un projet s’inscrivant dans la thématique « addiction et société » est disponible. Le détail du projet est en pièce jointe.


Merci de contacter : Michel.Kokoreff@univ-nancy2.fr

Parution – Santé gaie

Parution – Santé gaie

Jean-Yves Le Talec, Olivier Jablonski et Georges Sideris (dir.), Santé gaie, L’Harmattan, Editions Pepper, 2010, 302 p.

Les gais sont bien vivants et créatifs. On pourrait sérieusement douter de la pertinence de cette affirmation si l’attention se focalisait simplement sur les politiques de lutte contre l’épidémie de VIH, tant ces dernières mettent en avant une vision repathologisante, que domine une conception purement épidémiologique et médicale, centrée sur le nombre de nouvelles infections ou les «risques pris par les gais. Mais cette approche, qui tend à accaparer le débat public, masque les véritables dynamiques à l’œuvre parmi les individus et les communautés. Les cultures LGBT sont en renouvellement. Ce sont de nouveaux rapports au corps, à la sexualité, à la santé, qui sont en cours d’élaboration, de formulation, prenant en particulier pleinement en compte la culture de la fête et du plaisir, fondamentale dans la construction gaie. En ce sens, la santé gaie, et la santé des personnes LGBT, est d’abord un concept politique dont l’enjeu est la réappropriation par les individus eux-mêmes de leur corps et de leur identité.

Olivier Jablonski est l’un des membres fondateurs et ancien président de l’association Warning.

Jean-Yves Le Talec est sociologue, membre associé au CERTOP (UMR 5044), pôle SAGESSE (Savoirs, genre et rapports sociaux de sexe), Université de Toulouse 2-Le Mirail.

Georges Sidéris est maître de conférences en histoire (IUFM-Université Paris Sorbonne) et président de Warning.

Appel à candidature – Allocation doctorale en sociologie

Appel à candidatures 2010

Allocation doctorale

Centre de Sociologie de l’Innovation (CNRS UMR 7185)
Mines ParisTech
http://www.csi.mines-paristech.fr/

Le Centre de Sociologie de l’Innovation (CSI) de l’École des Mines de Paris lance un appel à candidatures pour une allocation de recherche en soutien à la réalisation d’une thèse doctorale en socio-économie de l’innovation. Le bénéficiaire de l’allocation devra obligatoirement s’inscrire en première année de thèse au sein de l’école doctorale EOS (Nanterre/Mines ParisTech), sous la direction d’un enseignant-chercheur du CSI. Le projet de thèse devra être rattaché à l’un ou à plusieurs des axes de recherche du CSI :

–       Innovation, entrepreneuriat et politiques publiques-       La formation des marchés-       Médecine et santé-       Expérimentation et politique

Les candidats peuvent consulter le rapport d’activité 2009 pour avoir une idée plus précise des projets en cours (http://www.ensmp.fr/Fr/Recherche/Domaine/ScEcoSoc/CSI/CSI-rap-sommaire.html).

Le/la candidat/e devra être titulaire d’un master recherche (ou diplôme équivalent) et avoir une formation dans l’une ou plusieurs des disciplines suivantes : sociologie, économie, gestion, sciences politiques, philosophie. Elle/il devra faire preuve d’expérience dans la réalisation de travail de terrain et être familiarisé/e avec la littérature en sociologie des sciences et des techniques.

Les candidats devront faire parvenir au CSI, par mail, pour le 9 juillet 2010 au plus tard, un dossier comportant les pièces suivantes :

–       un curriculum vitae

–       une lettre de motivation indiquant notamment le ou les thématiques qui intéressent le/la candidat(e)

–       un texte ou plusieurs textes de leur production (articles, mémoire…)

–       éventuellement, une ou plusieurs lettres de recommandation (particulièrement du directeur de mémoire de master)

Le dossier complet devra être transmis par courrier électronique à l’adresse antoine.hennion@mines-paristech.fr (en indiquant la mention « APPEL DOCTORAT 2010 » dans l’intitulé du message).

Les candidats retenus sur dossier pourront être auditionnés au fur et à mesure de la réception des dossiers et en tout état de cause le 22 juillet au plus tard : merci d’indiquer dans votre lettre les contraintes de dates éventuelles.

Parution – Corps sanglants, souffrants et macabres. La représentation de la violence faite au corps en Europe, XVIe-XVIIe siècles

Parution – Corps sanglants, souffrants et macabres. La représentation de la violence faite au corps en Europe, XVIe-XVIIe siècles

Charlotte Bouteille-Meister et Kjerstin Aukrust (dir.), Corps sanglants, souffrants et macabres. La représentation de la violence faite au corps en Europe, XVIe-XVIIe siècles, Paris, Presses Sorbonne nouvelle, 2010.

L’expérience quotidienne de la violence qui marqua l’Europe au XVIe et au XVIIesiècle semble se refléter dans les corps suppliciés qui peuplent la production artistique, scientifique et religieuse de cette période. Du dédain qui crucifie l’amant malheureux, jusqu’aux massacres et aux exécutions, sans oublier les cas de cannibalisme et de dissections, mais aussi d’auto-flagellation et de désir de martyre, la souffrance s’imprime sur le corps humain pour en faire un corps sanglant, puis un cadavre exposé à la pourriture.
En s’inscrivant dans les champs de la littérature et des arts visuels mais également de l’histoire, du droit, de la religion et de la médecine, cet ouvrage étudie le sens de ces représentations en interrogeant les risques éthiques qu’elles comportent et l’utilisation idéologique de l’émotion ressentie devant ces corps sanglants, souffrants et macabres.

Sommaire

Charlotte Bouteille-Meister
Introduction

La figuration et ses risques : la beauté de l’horrible

Paola Pacifici
Chairs mortifiées. Connaissance anatomique et esthétique de la souffrance dans la représentation des martyrs au XVIe et au XVIIe siècle

Lise Leibacher-Ouvrard
Du « théâtre de cruauté » à la discipline de la dissection : les OEuvres anatomiques (1629) de Jean Riolan

Pierre Martin
Portrait du Dr Ruysch en boucher subtil

Marie-Madeleine Fragonard
Une forêt de croix : Biver ou l’archéologie entre épouvante et compassion

Jean-Louis Claret
Des dangers de représenter « au vif » le spectacle sanglant

Le corps de l’âme : souffrances corporelles, souffrances spirituelles

Kjerstin Aukrust
J’ouvre mon estomac : Agrippa d’Aubigné et le corps macabre

Rémi Vuillemin
My Heart was Slaine : le pétrarquisme des sonnets de Drayton entre blessure d’amour et mise à mort

Gro Bjørnerud Mo
Corps sanglants, souffrants et pétrifiés. Une lecture de François de Malherbe

Antoine Roullet
De la douleur au sang : la sanctification par la discipline

Antoinette Gimaret
Maladie, Imitatio et conversion : le corps souffrant dans les recueils de Muse dévote du premier XVIIe siècle

La mise en scène du supportable et de l’excès

Pascal Bastien
Le droit d’être cruel : l’exercice de la cruauté dans l’ancien droit français (l’exemple de Paris au XVIIe siècle)
Nicolas Cremona
Les histoires tragiques du début du XVIIe siècle : vers un texte-spectacle

Mariangela Tempera
« Entre […] la reine avec la tête de Suffolk » : bercer des corps démembrés dans Orbecche, Henry VI (deuxième partie) et Titus Andronicus

Romain Jobez
« Bodies that splatter » – Shakespeare sur la scène allemande de la première modernité

Christophe Couderc
Entre Comedia de santos et auto sacramental : la passion christique de El niño inocente de la Guardia de Lope de Vega

Christian Biet
La souffrance scénique du martyr au début du XVIIe siècle
Interpréter l’émotion : constructions et détournements de sens

Frank Lestringant
Le martyre, un problème de symétrie : l’exemple des jésuites de Nouvelle-France

Kristine Kolrud
Théodore de Bry et l’utilisation politique du cannibalisme

Charlotte Bouteille-Meister
Les cadavres fantasmés des Guise : les corps sanglants du Balafré et de son frère dans les stratégies de représentation des assassinats de Blois

Fabien Cavaillé
Rhétorique des cadavres : pitié, piété et ironie dans trois tragédies d’Alexandre Hardy

Mathieu Mercier
La représentation de l’assassinat d’Henri III à l’aube de l’absolutisme monarchique : de l’exposition du corps soumis à la violence théophanique à l’escamotage d’une victime embarrassante

Valérie Auclair
Le sens à l’épreuve du sang. Les interprétations des Massacres du Triumvirat d’Antoine Caron (1566) par Michel Leiris et Gustave Lebel

Marie-Madeleine Fragonard
Conclusion

Parution – Hysteria complicated by ecstasy. The case of Nanette Leroux

Parution – Hysteria complicated by ecstasy. The case of Nanette Leroux


Jan Goldstein, Hysteria complicated by ecstasy. The case of Nanette Leroux, Princeton, Princeton University Press, 2009.

Jan Goldstein combine la micro-histoire, l’histoire des sciences et le freudisme pour analyser le cas d’une paysanne du XIXe siècle soignée par deux médecins. Rapporté au contexte du Piémont rural des années 1820, le comportement de l’« hystérique » apparaît en partie guidé par les bénéfices sociaux qu’elle tire de sa maladie.

Lire le compte rendu…

Parution – Anales de Historia de la Medicina

Parution – Nuevo número de Anales de Historia de la Medicina

Un volumen 19 (2) de Anales de Historia de la Medicina ha sido publicado. En este número destacan trabajos relativos a la vigencia de los preceptos hipocráticos, medidas sanitario-preventivas en la Araucanía, mortalidad en la casa de expósitos, debate en torno a la ubicación del Hospital del Salvador, tratamientos biológicos en el manicomio, y el Hospital Ferroviario de Valparaíso.

Informes: http://www.historiamedicina.cl/hm.portada/index.php .

Colloque – René Chartier, 1572 – 1664

René Chartier, 1572 – 1664

Éditeur des œuvres d’Hippocrate et de Galien : ses sources et son influence

Jeudi 07 octobre 2010  |  Paris (75006)

Longtemps négligé par l’érudition, l’éditeur parisien René Chartier est l’auteur d’une monumentale édition en treize volumes des œuvres d’Hippocrate et Galien publiée à Paris au début du XVIIe siècle et qui devait aboutir à la ruine de son auteur. Cette entreprise unique, la première édition bilingue (grec/latin) des œuvres complètes de deux des plus grands médecins de l’Antiquité, est restée sans équivalent, par son ampleur, dans l’histoire des éditions des médecins de l’Antiquité. Or, elle a une importance historique considérable, non seulement parce qu’elle a servi de source directe à l’édition des œuvres de Galien réalisée par C. G. Kühn à Leipzig à partir de 1821, édition qui sert de référence pour la très grande majorité des traités de Galien qui n’ont pas encore fait l’objet d’une édition critique récente, mais aussi parce qu’elle conserve des textes du corpus galénique (ou pseudo-galénique) qui n’ont pas été repris par l’édition de Kühn ni aucune autre édition.

Le présent colloque organisé par l’UMR 8167 (laboratoire Médecine grecque) en collaboration d’une part avec la BIUM, et d’autre part avec l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres (qui a décerné en juin 2008 le prix Plottel au programme de numérisation des œuvres des médecins antiques) sera l’occasion, sinon de réhabiliter Chartier dont la réputation a parfois été mise à mal, du moins d’attirer l’attention sur l’originalité d’une entreprise qui, jusqu’à aujourd’hui, n’a jamais été égalée.

Jeudi 7 octobre 2010

Université Paris Descartes

Matinée : Session sous la présidence de Mme Amneris Roselli

  • 9h30 Loïc Capron (Hôpital européen Georges Pompidou ; Université Paris Descartes) : « René Chartier, docteur régent de la faculté de médecine de Paris ».
  • 10h00 Guy Cobolet (Bibliothèque Interuniversitaire de Médecine) : « L’édition Chartier des œuvres d’Hippocrate et de Galien : une aventure éditoriale singulière ».
  • 10h30 Jacqueline Vons (Université François Rabelais de Tours, CESR) : « Restaurer Galien et Hippocrate : l’entreprise éditoriale de René Chartier sur fond de polémique ».

Pause

  • 11h30 Caroline Magdelaine (Université Paris IV-Sorbonne) : « Les Aphorismes et le Pronostic d’Hippocrate dans l’édition Chartier ».
  • 12h00 Pilar Perez Canizares (Université de Newcastle) : « René Chartier and his edition of Hippocrates’ Affections ».

Déjeuner

Après-midi : Session sous la présidence de M. Antoine Drizenko

  • 14h00 Elsa Ferracci (Université Paris IV-Sorbonne) : « « Hoc in augustissimo medicinae theatro » : édition et situation du traité des Prénotions de Cos au sein de la section sémiotique (tome VIII) de l’édition Chartier ».
  • 14h30 Robert Alessi (Université de Poitiers) : « René Chartier, éditeur des Épidémies II, IV et VI d’Hippocrate ».
  • 15h00 Véronique Boudon-Millot (Université Paris IV-Sorbonne, UMR 8167 Orient et Méditerranée) : « Chartier, éditeur des traités biobibliographiques de Galien ».

Pause

  • 16h00 Alessia Guardasole (Université Paris IV-Sorbonne, UMR 8167 Orient et Méditerranée) : « René Chartier, éditeur du De compositione medicamentorum secundum locos de Galien ».
  • 16h30 Tommaso Raiola (Université de Salerne) : « René Chartier, éditeur et traducteur du Commentaire de Galien à Officina medici d’Hippocrate ».

17h30 Visite de la Réserve de la Bibliothèque.

Vendredi 8 octobre 2010

À l’Institut de France

Matinée : Session sous la présidence de M. Heinrich VON STADEN, asssocié étranger de l’AIBL

  • 9h30 Antoine Pietrobelli (Université de Reims Champagne-Ardenne) : « Chartier bibliophage : les sources manuscrites de son édition de Galien et d’Hippocrate ».
  • 10h00 Marie-Laure Monfort (UMR 8167 Orient et Méditerranée) : « Les traductions d’Hippocrate et de     Galien par Janus Cornarius dans l’édition Chartier ».
  • 10h30 Stefania Fortuna (Università Politecnica delle Marche, Ancona) : « René Chartier e le edizioni latine di Galeno ».

Pause

  • 11h30 Antoine Drizenko (Faculté de Médecine de Lille 2, UMR 8164 Halma-Ipel) : « La Vita Galeni de Chartier ».
  • 12h00 Caroline Petit (Université de Manchester) : « René Chartier et l’authenticité des traités galéniques ».
  • 12h30 Ivan Garofalo (Université de Sienne) : « René Chartier et les faux commentaires hippocratiques ».

Déjeuner

Après-midi : Séance publique de l’Académie, sous la présidence de M. Pierre-Sylvain FILLIOZAT, Président de l’AIBL

15h30 Début de la séance

  • 15h45 Jacques JOUANNA (Académie des Inscriptions et Belles-Lettres) : « René Chartier éditeur injustement méconnu d’Hippocrate et de Galien ».
  • 16h15 Philip Van der Eijk (Humboldt-Université de Berlin) sous le patronage de Jacques JOUANNA  : « Le canon des œuvres d’Hippocrate et Galien et l’édition Chartier ».
  • 16h45 Beate Gundert (Ontario, Canada) sous le patronnage de Jacques JOUANNA et de Heinrich VON STADEN : « La méthode de Chartier dans les quatre traités de Galien sur les maladies et les symptômes »

17h15 Conclusions par Jacques JOUANNA

Lieu
  • Paris (75006) (Jeudi Université Paris Descartes 12, rue de l’École de médecine, Foyer des professeurs – Vendredi : Institut de France 23 quai Conti)

Colloque – Regards croisés sur le corps vieillissant

Regards croisés sur le corps vieillissant

Troisièmes assises du corps transformé

Vendredi 08 octobre 2010  |  Montpellier (34000)

Montpellier reçoit des experts de toutes disciplines pour échanger sur le thème du corps vieillissant les 8 et 9 octobre 2010. Sciences exactes, sciences humaines et sociales, art et religion : les troisièmes assises du corps transformé proposent une vision transversale de la problématique du vieillissement, une approche humaine détachée de tout corporatisme professionnel. Les assises du corps transformé sont organisées par le Centre européen d’études et de recherche « Droit et santé » (Université Montpellier 1) et le Club Villandry, association de chirurgiens plasticiens. Durant deux jours, il sera notamment question des stigmates physiques de la vieillesse, de la sexualité des seniors, du vieillissement cellulaire, du « pouvoir gris », de la recherche pharmaceutique, de la tutelle ou encore de la fin de vie…

PROGRAMME

VENDREDI 8 OCTOBRE 2010, 8h30 à 19H00

Ouverture du colloque.

Mort cellulaire, sculpture du vivant et érosion du corps vieillissant, M. le Professeur Jean-Claude AMEISEN, Université Paris VII Diderot

Grand âge et Ancien Testament, M. le Rabbin Didier KASSABI, Montpellier

Sénescence et sénilité : le physique et le métaphysique, M. le Docteur André CHANCHOLLE, Toulouse

Etre jeune : motivation ou manipulation ? Mme Michela MARZANO, Philosophe, Chargée de recherche au CNRS, Université Paris V

Signatures et dédicaces à la librairie Sauramps à partir de 12H30

La fin de vie et les contours de la loi

  • M. le Docteur Jean LEONETTI, Parlementaire
  • M. François VIALLA, MCF CEERDS, Université Montpellier I

Autoportraits et autobiographies : vécu intime du corps vieillissant, Mme Bernadette PUIJALON, MCF, Université Paris XII

La place des gens âgés à travers le temps dans les sociétés occidentales et africaines, Mme Jacqueline TRINCAZ, MCF Université Paris XII

Le sujet âgés et ses mots, M. le Professeur Guy ACHARD-BAYLE, Université Metz.

Signatures et dédicaces à la librairie Sauramps à partir de 16H10.

La gérontocratie, M. le Professeur Michel MIAILLE, Université Montpellier I

Réalités économiques du « pouvoir gris », Mlle Anne BUTARD, MCF Université de Belfort

Pour clôturer la journée, à 18H30, un comédien dit une « histoire de vieux »…

SAMEDI 9 OCTOBRE 2010, 8H30 à 18H00

Quel âge avez-vous ? Mme Sarah CARVALLO, MCF Histoire & philosophie des sciences, Ecole Centrale de Lyon

Autonomie physique et amélioration de vie du sujet âgé, M. le Professeur Grégory NINOT, Université Montpellier I

Plainte mnésique et vieillissement, M. le Professeur Jacques TOUCHON, Université Montpellier I

Sexualité des seniors et du sujet âgé, Mme le Docteur Marie-Hélène COLSON, Directeur d’enseignement DIU Marseille-Montpellier.

Vieillissement : mise en vis-à-vis de la pensée chinoise et de la pensée occidentale, M. le Professeur François JULLIEN, Université Paris VII Diderot.

Sexualité en institution, M. Bruno PY, MCF ISCRIMED, Université Nancy II

Tutelle et curatelle, Mme Marion GIRER, MCF IFROSS, Université Lyon III Jean Moulin

Les stigmates physiques du vieillissement et leur traitement, MM. les Docteurs Philippe GIORDANOBruno LAURENT,Jacques MATEUMichel ROUIF, Chirurgie Plastique, Réparatrice et Esthétique. Club Villandry.

Signes cliniques du vieillissement et âge apparent, M. Roland BAZIN, Directeur International Evaluation Instrumentale, Métier soin de la peau, L’OREAL.

L’industrie pharmaceutique face au vieillissement, Mme Pascale Ythier Moury, Directeur des projets scientifiques, Sanofi Synthelabo Recherche.

Cellules souches, cellules pluripotentes : en route vers l’immortalité, M. le Docteur John DEVOS, Institut de recherche en biothérapie, Montpellier

Conclusion des journées

  • M. le Dr Jacques MATEU, Chirurgien plasticien.
  • Mme le Dr Brigitte RIMLINGER, Psychiatre, Montpellier
  • Mme Aude MICHEL, Psychologue, MCF Université Montpelier III.

INFOS PRATIQUES

Lieu : Faculté de Droit, 39 rue de l’Université, Montpellier
Jours et heures : 8 et 9 octobre 2010, 8h30-19h00 et 8h30-18h00
Droits d’inscription : 90 euros.
Renseignements : CEERDS, 04 67 61 51 85.
Contact
  • Karine Baudouin
    courriel : contact (at) ka-communication [point] com
  • Jacques MATEU
    courriel : doc.j [point] mateu (at) free [point] fr

Colloque – Vieillissement et santé en France : approches historiques

Vieillissement et santé en France : approches historiques

The Society for the Study of French History, Twenty-Fourth Annual Conference

27 – 29 June 2010, Newcastle University, UK

PROGRAMME OF EVENTS

—————————————————————————————————–

All plenary sessions are in the Pybus Room Floor 3 of Old Library Building

Parallel sessions are in the Beehive, Old Library Building.

—————————————————————————————————–

Day One: Sunday 27 June 2010

Time Event Venue

18.00 – 19.30  Registration      Claude Gibb, Northumbria University

19.30 – 21.30  Welcoming Drinks Reception    Northern Stage

—————————————————————————————————–

Conference Organisers:

Máire Cross, Rachel Hammerseley, Matt Perry, Luc Racaut


Day Two: Monday 28 June 2010

Time Event Venue

07.30 – 08.30  Breakfast      Claude Gibb, UNN

08.30 – 09.30  Coffee and Registration    Beehive, Second Floor of Old Library Building

09.30 – 10.30 Plenary: Colin Jones: Laughter as the best Remedy in Enlightenment France

Chair: Rachel Hammersley

10.30 – 11.00   Coffee       Courtyard, Old Library Building

11.00 – 12.45  Parallel Sessions 1

1A 1B 1C 1D 1E
Ageing and Health 1

Chair:

Early Modern

Chair:

The Colonial Other

Chair:

French Revolution 1

Chair:

Vichy and the Aftermath

Chair:

Jeanne Mesmin d’Estienne

Représentations de la folie et prise en charge des insensés en France avant 1838

Claire Barillé

L’Assistance publique à Paris entre 1849 et 1914

Mathilde Rossigneux-Méheust

La mort des vieillards parisiens

Daniel Thomas

‘A family affair: affinities, regiments and military evolution in France, 1598-1629’

Jenny Hillman

Pious Sociability: the devotional culture of the ‘elect’ in seventeenth-century France

James Tucker

The persecutions of the Vaudois in Crespin’s Livre des Martyrs

Daniel Laqua

French and Belgain Anti-slavery Campaigning at the fin de siècle.

Maike Thier

La race latine face au yankeeisme: French geopolitics of desire in the Americas, 1848–1890s

Louisa Rice

Between worlds: French West Africans, psychological trauma and the end of Empire

Peter McPhee

Robespierre in Love

Jonathan Smyth

The peripatetic Guillotine and what happened to the bodies during the Revolution

David Andress

‘What can we say about being a Jacobin?’

Anne Simonin

The forgotten 9: the number that killed the Republic

Daniel Lee

Vichy’s ‘Chantiers de la Jeunesse’: Stations of sanctuary or breeding-grounds for the regime’s anti-Semitism?

Mathieu Bouchard

Les Juifs de France et le sionisme (1945-1958)

12.45 – 14.00  Lunch       Courtyard OLB [AGM provisional time]

14.00 – 15.45  Parallel Sessions 2

2A 2B 2C 2D
Ageing and Health 2

Chair:

The French Book Trade

Chair:

Regional Questions

Chair:

History of Ideas 1

Chair:

Siân Reynolds

‘Je doutais en moi-meme que l’apothicaire se soit trompé’: Health, Sickness and Remedies in Amiens in the 1780s

Nahema Hanafi

De l’ « âge critique » à la vieillesse: le vieillissement dans les écrits du for privé féminins du XVIIIe siècle

Aurélie Chatenet-Calyste

Les maux et les remèdes d’une princesse vieillissante : Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803)

Mark Curran

The French Book Trade in Enlightenment Europe Project: An Introductory Overview

Simon Burrows

The Société typographique de Neuchâtel and the French book trade revisited, 1769-1794

Louise Seaward

The Société Typographique de Neuchâtel and the Politics of the French Book Trade

Andrew Smith

Of blood and wine: Were the Comité Régional d’Action Viticole revolutionaries, terrorists or just another groupuscule?

Daniel DeGroff

Provincial Life and the Politics of Ethnographic Display: The French Case in European Context

Christelle Gomis

L’Allemagne en 1918, une situation coloniale française?

Avner Ben-Amos

Festival and Utopia:  the Rise and Fall of a Republican Tradition

Eleanor Davey

‘A powder keg called Islam’: Michel Foucault’s support for revolutionary Iran, in a humanitarian historical context

15.45 – 16.15  Tea       OLB

16.15 – 18.00   Parallel Sessions 3

3A 3B 3C 3D
Ageing and Health 3

Chair:

The French Revolution 2

Chair:

Selfhood and Society

Chair:

Interwar Activism

Chair:

Mlle Christel Chaineaud

« La vieillesse dans la Réforme sociale (1881-1939) »

Danielle Bishop

“La vieillesse menaçante”: ageing in latter-day nineteenth century French society.

Antony Kitts

Le vieillard indigent en Haute-Normandie : entre bienfaisance publique, charité, privée et protection sociale (1793-1914)

Matthew D’Auria

The History of the Class: Bourgeois Historical Discourses before the Revolution

Kirsty Carpenter

Individual protest versus nationality and law during the French Revolution: the case of the female-authored novel

Rachel Hammersley

The English Republican Tradition and the Intellectual Origins of the French Revolution

Elizabeth C. Macknight

Nobility, Property, Inheritance

Sun-Young Park

“The Alcove has become a brothel”: the demi-monde and the construction of the bourgeois self.

Robert D. Priest

Ernest Renan from Seminary to Salon: Readings, Journeys and Networks in the Making of the Vie de Jésus, 1823-63

Tom Beaumont

Industrial Relations and Communist Culture in inter – war France: The case of the Fédération Nationale des Travailleurs des Chemins de Fer

Alison Fell

World War I nurses as ‘anciennes combattantes’ in 1920s France

18.00 – 19.00  Plenary: Elinor Accampo: Overlooked Victims of 1918: War, Pregnancy and La Grippe ‘Espagnole’

Chair: Sir Miles Irving

19.00    Reception      Beehive

20.00    Dinner       Northern Stage

Day Three: Tuesday 29 June 2010

Time Event Venue

07.45 – 09.00  Breakfast      Claude Gibb, UNN

[08.15-09.00  SSFH Committee meeting at breakfast Claude Gibb, UNN provisional time]

9.15 – 11.00  Parallel Sessions 4

4A 4B 4C 4D
Ageing and Health 4

Chair:

The Body

Chair:

History of Ideas 2

Chair:

War and the Holocaust

Chair:

Marie-Cécile Thoral

Military medicine in a colonial setting during the Napoleonic wars: French doctors in Egypt and Santo Domingo (1798-1803)

Christine Peny

Les établissements spécialisés dans le traitement des insensés en Provence occidentale (XVIIe-XVIIIe siècles)

Muriel Salle

Alexandre Lacassagne et la Verte Vieillesse : une nouvelle prise en charge médicale du vieillissement

Margaret Carlyle

Amateur Access, Curious Consumption: Women and Anatomical Education in the French Enlightenment

Luc Racaut

The World Inside Out: Inversion of the Body in 16th c. interpersonal violence

Robin Briggs

Dangerous Medicine: witchcraft and therapy in early modern France and Lorraine

Máire Cross

“Recalled to Life”: Flora Tristan across the Political Ages

Julian Wright

‘Un vieux barbe de la Commune’: time past and time future in French socialism

James Smith Allen

Freemason Women and Modern Civic Life in George Sand’s La Comtesse de Rudolstadt (1843)

Stephanie Hare

Changing Perceptions in How the French State Viewed its Role in the Holocaust, 1944-2009

Ludivine Broch

The SNCF on Trial: Judging the involvement of the French national railway in the Holocaust

Miriam Intrator

May 10, 1933: France, Germany


11.00 – 11.30  Coffee

11.30 – 13.15 Plenary Session:

Armelle Le Bras-Chopard : La thématique de la vieillesse chez Simone de Beauvoir

David G. Troyansky: “C’est la nature seule qui est coupable”: Making sense of ageing in the 19thcentury

Chair: Colin Jones

13.15 – 14.15  Lunch

14.15 – 16.00  Parallel Sessions 5

5A 5B 5C 5D
Colonies and Disease

Chair:

Cultural Geography

Chair:

Caricature and Performance

Chair:

Religious Cultures

Chair:

Thomas Dodman

The colonial disease that never quite was: nostalgia in 19th century French Algeria

Charlotte Ann Legg

The invention of  « le peuple nouveau » : médecins de colonisation and colonial sensibilities in Algeria, 1870-1914

Denis Lamaison

Echec et déraison: Deux peripheries dans le processus de mondialisation (la Guyane et La Réunion au XIXe siècle

Ralph Kingston

Demography and the map depot

Chloe Jeffries

The Touring Club de France and the making of everyday map cultures, 1880-1925

Charlotte Jelidi

Le patrimoine urbain dans les Protectorats français de Tunisie et du Maroc. Circulation des modèles, des pratiques et de la législation

Alison Moore

The Spectacular Anus of Joseph Pujol

W. Jack Rhoden

Louis-Napoléon and Soulouque: A Haïtian doppelgänger in Parisian caricature, 1848-1851

Jessica Wardhaugh

Royalism, poetry, and democracy: the strange case of Dr Pierre Corneille (1862–1945)

Jeffrey D. Burson

Reflections on the contours of theological Enlightenment in pre-revolutionary France

Sean Alexander Smith

Tension between Salvation and Survival in some missionary territories of the Congregation of the Mission.

Alison Forrestal

Vincent de Paul:  Patronage and the Making of ‘Le Grand Saint du Grand Siècle’

16.00   Tea       Courtyard                                    Departure

Colloque – A circulação de objectos, corpos e espíritos

A circulação de objectos, corpos e espíritos

Processos de objectivação e subjectivação nos movimentos religiosos entre África e as Américas

Jeudi 24 juin 2010  |  Lisboa (Portugal)

Programa

24 Junho

10:00 h | Abertura – Clara Saraiva e Ramon Sarró

Sessão 1: Objectos e Sujeitos: pessoas, espíritos e performances na construção lusa das religiões transatlânticas

Moderação: Filipe Reis (CRIA)

10:30 h
Ismael Pordeus Jr. (UFC)
Religiões Afro-Brasileiras e suas performances em Portugal

11:00 h
Clara Saraiva (IICT e CRIA-FCSH)
A circulação de corpos e espíritos afro-brasileiros em Portugal: da liberdade religiosa e terapêutica às associações federativas

11:30 h
Ariana Sobrosa (Universidade de Coimbra)
Da aflição à comunhão. Um estudo de caso num terreiro do Norte de Portugal.

12:00 h
Maia Guillot (Université de Paris Nanterre)
Conflitos num espaço transnacional: “tradição religiosa” e nacionalidade nas religiões afro-brasileiras em Portugal

12:30 h
Discussants: Steffen Dix (ICS) e Anna Fedele (CRIA)

13:30 h – Almoço

Sessão 2: Os debates actuais em torno das religiões de matriz negro africana–o Brasil e o Caribe na rota espiritual da construção do ser religioso: conceitos, dinamismos e etnografias

Moderação: Frédéric Vidal (CRIA)

15:00 h
Fernando Giobellina Brumana (Universidad de Cádiz)
Tempos e espaços no sistema de crenças e práticas do Candomblé

15:30 h
Vagner Gonçalves da Silva (Universidade de São Paulo)
Exu Brasil: tropos de uma identidade afro-brasileira nos trópicos

16:00 h
Ana Stela Cunha (ICS)
A morte e os movimentos: corpos, cantos e celebrações no Palo Monte de Cuba

16:30 h
Debate
Discussants: João Vasconcelos (ICS) e Cristiana Bastos (ICS)

17:30 h Coffe break

18:00 h -18:50 h
Conferência
J.L. Matory (Duke University, EUA)
A Diáspora Africana—na teoria e na prática

18:50 h -19:20 h : Debate
Discussants: Miguel Vale de Almeida (CRIA) e Miguel Moniz (CRIA)
25 Junho

Sessão 3: A religiosidade transatlântica–entre África, Europa e as Américas, ontologias do movimento.

Moderação: Paulo Raposo(CRIA)

10:30 h
Roger Sansi-Roca (Goldsmith College, Londres)
O dado e o feito. Natureza e História no Candomblé

11:00 h
Ramon Sarró (ICS)
Raízes e Esperanças: Escatologia e Teologia política na Igreja Kimbanguista de Lisboa

11:30 h
Ruy Blanes (ICS)
Profetismo entre a África e a Europa: o caso da Igreja Tokoista Angolana

12:00 h
Debate
Discussants: José Mapril (CRIA), Susana Viegas (ICS)

13:00 h – Almoço

CRIA-NAR (Centro em Rede de Investigação em Antropologia – Núcleo de Antropologia da Religião)
ICS (Instituto de Ciências Sociais)

Auditório 1 Torre B
Faculdade de Ciências Sociais e Humanas
Universidade Nova de Lisboa
Av de Berna 26-C Lisboa

Organização:

  • Clara Saraiva (IICT e CRIA-FCSH)
  • Ramon Sarró (ICS)
ENTRADA LIVRE
inscrição prévia para o email cria@cria.org.pt
Contact
  • CRIA
    courriel : cria (at) cria.org [point] pt

Appel à contribution – Le métier de médecin

Le métier de médecin

Appel à contributions de la Revue française des affaires sociales

Mardi 30 novembre 2010

La Revue française des affaires sociales ( RFAS) lance un appel à contributions pluridisciplinaires sur le « métier de médecin » pour son numéro 2-2011 (sortie prévue juin 2011). Cet appel à contributions s’adresse notamment aux économistes de la santé, aux historiens, aux juristes, aux politistes, ainsi qu’aux sociologues et anthropologues. Les articles sont attendus le 30 novembre 2010.

ANNONCE

Revue Française des Affaires Sociales

Appel à contributions pluridisciplinaires sur le “métier de médecin” pour le numéro 2-2011

21/06/2010

Cet appel à contributions s’adresse notamment : aux économistes de la santé, aux historiens, aux juristes, aux politistes, ainsi qu’aux sociologues et anthropologues.

Le numéro 2-2011 de la Revue Française des affaires sociales sera consacré au métier de médecin. Les articles sont attendus le 30 novembre 2010

***

Le projet de ce numéro est de fournir aux lecteurs de la Revue :

  • Un point des connaissances sur ce que signifie être médecin aujourd’hui du point de vue du statut social, des conditions de vie et d’exercice, du métier (formation initiale et continue, relations avec les autres institutions comme l’industrie pharmaceutique et les pouvoirs publics)… On s’intéresse à la diversité des situations qui caractérisent les médecins, selon leur spécialité, leur lieu d’exercice, leur sexe, la génération à laquelle ils appartiennent, mais aussi aux traits communs qui les unissent. On s’intéresse également aux facteurs des choix de spécialités, de lieu d’exercice ou de retrait de la profession effectués par les médecins (en exercice, futurs et anciens médecins). On s’intéresse enfin aux évolutions historiques, aux défis actuels et aux perspectives futures dans lesquels il importe de distinguer les invariants et les changements. S’il présente de l’intérêt d’éclairer le débat actuel en France, le numéro doit aussi permettre de dégager les traits communs et les différences sur cette question dans les systèmes de santé des pays développés.
  • Des analyses critiques des politiques de gestion de la ressource humaine dans les professions médicales, incluant des discussions sur les aspects positifs (quelles politiques sont tentées, quelles évolutions constate-t-on et que va-t-il se passer dans les décennies à venir ?) ainsi que normatifs (que devrait-on faire ?) de ces politiques publiques.

Présentation générale : pourquoi ce thème ?

La situation des médecins est soumise à des évolutions fortes :

  • Les malades sont différents : plus vieux, plus chroniques, mieux informés, plus exigeants, plus riches ; l’évolution du besoin de ces malades a fait évidemment naître de nouvelles compétences recherchées sur le marché du travail médical (les médecins doivent offrir des services bien différents de ceux que leurs prédécesseurs offraient, ce qu’on appelle souvent le soin intégré ou disease management).
  • La pratique médicale a évolué, s’affranchissant de son caractère d’art et de la représentation de la médecine clinique s’exerçant dans le cadre du colloque singulier qui prévalait jusqu’aux années 60, au bénéfice d’une médecine technicienne et procéduralisée qui se caractérise par la multiplication des types d’intervenants (médecins généralistes, divers spécialistes, paramédicaux…) et la transformation de leurs rôles respectifs.
  • La solvabilisation de la demande de soins par les assureurs publics ou privés et le développement des structures hospitalières posent le problème de l’articulation des médecins avec une sphère gestionnaire dont le rôle s’est développé. Un peu partout dans les pays développés, les médecins vivent un sentiment de perte d’autonomie, de perte de statut. Ce sentiment est certainement plus fort chez les généralistes en ville, mais les spécialistes hospitaliers ne sont pas non plus épargnés et ont le sentiment de pratiquer leur métier sous le regard et la contrainte d’une bureaucratie gestionnaire. Ces sentiments se cristallisent souvent autour de débats sur le mode de paiement (forfaitisation contre paiement à l’acte), parce que les tiers-payeurs associent fréquemment changements de pratique et changements de paiement.
  • La pratique médicale, protégée du marché par tous les tiers payeurs (qu’ils soient publics ou privés) depuis que des assurances existent pour couvrir les frais de soins (soit environ 80 ans) se voit de plus en plus considérée comme une activité comme les autres (standard business) – cela a des répercussions sur la capacité de la profession à contrôler ses ressources humaines (la formation médicale doit-elle être mondialisée?) ainsi que son monopole d’exercice (limitations d’exercice et de concurrence)
  • Enfin, certains changements sociétaux généraux affectent la profession médicale : notamment, alors que les médecins restent majoritairement des travailleurs indépendants (dans certains pays, comme la France, certains hospitaliers sont fonctionnaires, mais ce statut reste minoritaire), la très large majorité des autres actifs sont des salariés. Il en résulte que les caractéristiques de l’activité médicale s’écartent de plus en plus de celles du reste de la population. L’exemple le plus flagrant est celui de la durée du travail, mais l’écart de rémunération entre les professions médicales (dont certaines affichent des gains de productivité faibles par nature) et le reste de la population active pose aussi un problème croissant, les médecins s’estimant mal rémunérés compte tenu de leur investissement éducatif. L’attractivité de la profession (et de certaines spécialités comme la médecine généraliste de ville) et sa capacité à retenir les diplômés dans les fonctions au contact des malades peuvent être menacées par cette évolution décalée de la profession médicale par rapport à l’ensemble de la société.

Ce numéro de la RFAS souhaite :

  • Faire le point des connaissances sous la forme de revues de littérature sur la situation des médecins, l’évolution des pratiques médicales et du métier de médecin, et ce qui peut être dit raisonnablement sur les évolutions prévisibles. Ce point de connaissances sera suffisamment général pour pouvoir caractériser l’ensemble des pays développés, mais des illustrations sur des cas nationaux (ou infra-nationaux) seront évidemment bienvenus.
  • Présenter des articles sur des sujets particuliers de recherche sur ce domaine. On trouvera ci-dessous quelques suggestions de domaines de recherches regroupés en quatre grandes rubriques et sur lesquels la RFAS invite les chercheurs à proposer des contributions originales et innovantes.

Économie de la santé

  • Les facteurs de la variabilité des pratiques médicales (aspects qualitatifs plus que quantitatifs : pour un même cas/diagnostic objectif, pourquoi observe-t-on des différences entre traitements prescrits d’un médecin à l’autre?)
  • Que sait-on au juste de la fonction de production en médecine de ville? Quelle est la taille idéale du cabinet (échelles), combien d’infirmières doit-on embaucher par médecin, quelle gamme de services est optimale?
  • Les facteurs de la productivité des médecins (cycle de vie, sexe, responsabilité de famille, mode de paiement et attirance pour le salariat ou résistance du paiement à l’acte, cohorte, spécialité…)
  • Existe-t-il une tension entre la mission de soins et l’exigence de rentabilité, et, si oui, est-elle nouvelle et universelle ou varie-t-elle avec l’environnement politique et social?

Statut et représentations

  • Le statut social du médecin est-il en train de changer ?
  • Les spécificités du statut de médecin par rapport aux autres professions libérales
  • Niveau des revenus et modes de rémunération
  • Les représentations du métier de médecin par les médecins eux mêmes, par les patients, par l’ensemble du corps social
  • Histoire de ce statut et de ces représentations

La ressource humaine

  • Comment gérer la ressource humaine en médecine ? Faut-il subventionner les études de médecine et maintenir un numerus clausus, faut-il lever les barrières au recrutement de médecins formés à l’étranger, quels sont les facteurs affectant le maintien des médecins dans la pratique?
  • La formation initiale des médecins : contenu (techniques versus connaissances fondamentales ; spécialisation versus formation plus générale), type de formation (apprentissage, longueur des études…); comparaisons internationales, comparaisons avec la formation dans d’autres professions à haut niveau de responsabilité, tant en termes de durée que de contenu et de modalités.
  • Qu’en est-il de la formation continue des médecins ? Comment est elle organisée et financée dans différents pays (ainsi que les évolutions constatées). Par formation continue, on entend ici la formation formelle mais aussi les mécanismes d’intégration/acculturation informels par les pairs.
  • Quelle place pour les femmes en médecine?
  • Qui exerce en milieu rural, dans les « quartiers »… ; en solitaire, en cabinet de groupe ou dans les maisons médicales…? Quelles sont leurs motivations ? Quel est leur vécu ?
  • Qui sont les médecins qui choisissent un exercice non typique (médecins scolaires, du travail, chercheurs, travaillant pour l’industrie pharmaceutique, l’assurance, ou l’administration médicale, les urgences de ville) et quelles sont leurs motivations?

Le métier, son contenu

  • Le métier de médecin de famille (qu’est-ce qu’être médecin de famille ?), de médecin hospitalier ; les questions et les difficultés posées par la trivalence (soin, enseignement, recherche), l’histoire de ces métiers
  • Les rapports et les rôles des différentes disciplines entre elles : par exemple chirurgien/ anesthésiste ; rôle du généraliste en cas de prise en charge d’une maladie lourde par de multiples intervenants (spécialistes, hôpital, paramédicaux …)
  • Les rapports entre la profession et les pouvoirs publics, représentation de la profession (syndicats ou collèges ou sociétés savantes)
  • Quel rôle de l’intégration européenne sur les règles nationales d’exercice et de régulation de la médecine ?
  • La responsabilité des médecins ; judiciarisation et augmentation des procès : quelle influence sur le métier, les choix de spécialités ou de modes d’exercice… ?

§      Des informations complémentaires sur le contenu de cet appel à contributions peuvent être obtenues auprès de Michel Grignon, co-rédacteur en chef de la RFAS, qui a en charge la préparation du numéro, à l’adresse suivante : grignon@mcmaster.ca

§      Les auteurs souhaitant proposer à la revue un article sur cette question devront l’adresser, accompagné d’un résumé et d’une présentation de l’auteur (cf  » consignes aux auteurs »), à : francoise.leclerc@sante.gouv.fr

avant le 30 novembre 2010

§      Les consignes aux auteurs (incluant les normes rédactionnelles) sont disponibles sur : http://www.sante-sports.gouv.fr/consignes-aux-auteurs-de-la-revue-francaise-des-affaires-sociales.html

Contact

  • Michel Grignon
    courriel : grignon (at) mcmaster [point] ca
  • Françoise Leclerc
    courriel : francois [point] leclerc (at) sante.gouv [point] fr

    RFAS – Drees 11 place des 5 martyrs du lycée Buffon 75015 Paris

Parution en ligne – Obscénité, pornographie et censure

Parution en ligne – Obscénité, pornographie et censure. Les mises en scène de la sexualité et leur (dis)qualification (XIXe-XXe siècles)

Centre de recherche sur les médiations
(EA 3476 / université Paul Verlaine-Metz, université Nancy 2, université de Haute-Alsace)

Les Editions de l’Université de Bruxelles publient en ligne Obscénité, pornographie et censure. Les mises en scène de la sexualité et leur (dis)qualification (XIXe-XXe siècles), un ouvrage collectif dirigé par Régine Beauthier (Université libre de Bruxelles), Jean-Matthieu Méon (université Paul Verlaine-Metz) et Barbara Truffin (Université libre de Bruxelles)

Le livre est consultable et téléchargeable gratuitement aux adresses suivantes :

http://digistore.bib.ulb.ac.be/2010/noncat000024_000_f.pdf
http://digitheque.ulb.ac.be/fr/digitheque-des-editions-de-luniversite-de-bruxelles/ouvrages-numerises/index.html
http://www.editions-universite-bruxelles.be/ABWebBuilder.php?page=/catalogue/detail/,action=abcataloguedetail;displayouvrage;2356

———————————
Cet ouvrage fait suite aux journées d’étude qui s’étaient tenues sur ce thème à l’Université Libre de Bruxelles en avril 2008.
En vue de la publication, l’ensemble des contributions a fait l’objet d’un travail de reprise et d’évaluation scientifique et éditoriale en lien avec les Editions de l’Université de Bruxelles.

L’obscénité et la pornographie renvoient non à l’essence de certaines formes de mise en scène de la sexualité mais à la qualification – morale, religieuse, juridique, littéraire… – qui en est faite par les acteurs sociaux. L’enjeu est le plus souvent de justifier leur libre circulation ou au contraire la nécessité de l’encadrement de leur production et de leur diffusion. La censure – entendue ici au sens souple de disqualification d’un contenu – est donc un des critères mêmes de définition de la pornographie et de l’obscénité.   A partir de cas allant du XIXe siècle à nos jours, l’ouvrage met en lumière la diversité des phénomènes d’étiquetage, de leurs modalités, de leurs auteurs, de leurs logiques et de leurs conséquences. Les contributions rassemblées dévoilent les mobilisations qui conduisent au classement comme obscène d’une œuvre ou d’un acte – livre, bande dessinée, film, photo, dessin, poème, pièce de théâtre, scènes de music-hall, … – ainsi que la pluralité des enjeux – moraux, politiques, culturels, scientifiques… – qui s’attachent à ces qualifications. Il souligne la multiplicité des arguments avancés pour justifier les frontières ainsi dessinées entre le « condamnable » et le « tolérable ». Illustrant les formes très variées que peut prendre, selon les contextes et les objets, le contrôle des produits obscènes ou pornographiques, les contributions permettent aussi de saisir les effets des étiquetages et notamment leur contournement ou leur réappropriation.   Ancré dans des disciplines multiples (juridique, littéraire, historique, sociologique, philosophique, psychanalytique…), les auteurs ont privilégié une approche constructiviste, tournée vers des études empiriques et socio-historiques, attentives aux luttes des acteurs de l’espace social. Leurs contributions sont articulées autour de questions communes ou transversales : les catégories qui fondent les (dis)qualifications, à travers une approche du droit ; la centralité des enjeux culturels dans la (dis)qualification des mises en scènes de la sexualité et les conséquences de ces processus, permettant de saisir combien les formes mêmes des représentations de la sexualité sont influencées par les discours dont elles font l’objet. La dernière partie propose un déplacement du regard, en traitant de la façon dont les mises en scène de la sexualité peuvent être appropriées, c’est-à-dire requalifiées, dans des perspectives militantes, d’interrogation de l’ordre social, de contestation ou de réaffirmation des rapports de pouvoir.   Dans la mesure du possible, et en tirant partie des possibilités offertes par une publication électronique, différentes contributions s’appuient sur des illustrations. L’ouvrage donne de la sorte un accès plus direct à une partie de ces mises en scène de la sexualité qui ont fait l’objet de critiques, de polémiques et de censures. Le lecteur pourra aussi ainsi lui-même mesurer et apprécier, et pourquoi pas rejeter ou partager, ces (dis)qualifications que cet ouvrage souhaite analyser.