Appel à contribution – Annual Meeting of the American Sociological Association

Call for Papers for Sessions by the Section on Body and Embodiment for the 2012 Annual Meeting of the American Sociological Association

Real Utopias: Emancipatory Projects, Institutional Designs, Possible Futures

2012 Annual Meeting Theme: 107th ASA Annual Meeting, August 17-20, Denver, Colorado

Open to submissions from December 8, 2011 to January 11, 2012, 3pm EST

Section on Body and Embodiment
1. Sociology of Fatness and Fat Bodies. This session seeks papers on the sociology of fat and fatness using a body studies lens. Body studies explore the body as a product of complex cultural, social, and political forces. As such, we welcome papers on a range of topics, including fat/obesity in popular culture, the social construction of fat, fatness and intimacy, social perceptions of fat, phenomenology and embodiment of fat and fatness, fat social politics, fat social movements, and more. Session Organizers: Carla A. Pfeffer, Purdue University North Central and Mary Nell Trautner, State University of New York-Buffalo

2. Embodied Utopias? Human “Enhancement,” Emerging Technologies, and the Future. The possibility of technologically altering, controlling, correcting, or otherwise “enhancing” the body has been at the heart of both utopian and dystopian visions of the present and the future. From eugenics movements, to performance enhancing drugs, to transhumanist visions of a future where mortality itself is transcended, the body has been a key site where the social landscape has been reimagined and, sometimes, reconfigured. In these kinds of projects, the body has been a figurative and literal location where inequalities have been produced, reinforced, and challenged; where debates over the proper course of our collective future, and how to achieve it, have taken place; and where both hopes and anxieties have congealed. This panel explores the social significance of and meanings attached to the body/embodiment via analyses of collective dreams and nightmares of the “improved” body, both realized and imagined. Session Organizer: Karl Bryant, State University of New York-New Paltz

3. Embodying Masculinities. Many sociologists of gender understand masculinities as primarily socially constructed gender performances. More recent scholarship examines the corporeal aspects of constructed and performed masculinities. Meanings of masculinities can be inscribed on and articulated through diverse types of bodies, regardless of sex. The possibilities for embodying masculinities carry consequences for the very bodies we use in our presentations of self. In addition, bodies are marked with residues of past performances while recreating capacities for future use. This session will include papers that center masculinities as embodied processes rich with social meaning. We invite topics on a range of embodied masculinities, such as the hierarchies and inequalities inherent within embodied masculinities, the political ramifications of embodying masculinity in different social contexts, and the relationship between embodied masculinities and social markers like sexuality, race, and ability. Session Organizers: Tristan Bridges, University of Virginia and Elroi J. Windsor, Salem College

4. *Section on the Sociology of the Body and Embodiment Roundtables (one-hour). Session Organizers: Erynn Casanova, University of Cincinnati, Dana Berkowitz, Louisian State University, and Alison Better, City University of New York-Kingsborough Community College
*Session will be 1-hour in length; followed by the Section’s 40-minute business meeting.

http://www.asanet.org/meetings/Call_for_Papers.cfm

Academia, Obesity, Sexuality, Social Science

Academic, Social Scientist


Parution -Déchiffrer le corps. Penser avec Foucault

Parution -Déchiffrer le corps. Penser avec Foucault

 

Jean-Jacques Courtine, Déchiffrer le corps. Penser avec Foucault, Paris, Editions Jérôme Millon, 2011,  268 p.

Des médecins, à l’Âge classique, observent le visage humain, et tentent d’y deviner les passions de l’Âme ; des savants, dans les premières décennies du xixe siècle, déchiffrent le corps du monstre, et y perçoivent un semblable. Des curieux se pressent, au siècle des Lumières, au spectacle d’un homme sans bras ni jambes, vêtu à la Turque, qui tourbillonne, le sabre au clair, sur le pavé parisien ; les foules de la Belle époque, à la Foire du Trône, se massent sur le seuil des musées de cires anatomiques, qu’elles déserteront bientôt. Des soldats américains, durant la Guerre d’Irak, posent devant des prisonniers dénudés…

Ce sont là quelques-uns des corps que l’on croise dans ces pages, quelques-uns des regards qui les scrutent et qu’interroge le travail de Jean-Jacques Courtine, dans un parcours qui traverse l’histoire du visage, celle du corps, celle de la virilité. On y sent à chaque pas la présence de la pensée de Michel Foucault, entendue, discutée ; ses concepts – énoncé, formation discursive, dispositif… – questionnés. Le livre partage avec le travail foucaldien un paradoxe fondateur : lorsqu’on y interroge l’énigme de la chair, ce sont tout autant l’épaisseur sédimentée du langage et les incessants déplacements du regard qui répondent. Pas d’histoire du corps qui ne soit une archéologie des discours et une généalogie des regards.

Jean-Jacques Courtine est professeur d’anthropologie à la Sorbonne Nouvelle (Paris III), professeur émérite à l’Université de Californie (Santa Barbara). Il vient de diriger, avec Alain Corbin et Georges Vigarello, Histoire de la virilité (3 vol.), aux éditions du Seuil.


Séminaire – Le corps au service des psychismes et des identités (2)

Séminaire – Le corps au service des psychismes et des identités (2)

 

Vendredi 02 Décembre 2011, de 10h à 13h, MSH Paris

  • Responsable(s) scientifique(s)

Florence Bellivier, professeure de droit, université Paris Ouest
Dominique Memmi, directrice de recherche, sciences sociales, CNRS

  • Débat animé par

Sébastien Lemerle
Christophe Pollman
Aurélia Leon

  • Invité(s)

Diane Roman
Collette Chiland

  • Lieu(x)

MSH Paris, 190-198 Avenue de France, 75013
métro Quai de la gare
salle 1

• Ce séminaire vise à rendre raison de la floraison saisissante depuis le milieu des années 90 en histoire, sociologie, anthropologie, science politique, d’ouvrages consacrés aux questions du corps, de la santé, de l’administration du vivant. Elle incite à inventorier, par delà singularités apparentes et spécificités disciplinaires, les pensés et impensés communs à cette humeur du temps si soucieuse du destin du corps et du biologique. Ce séminaire se tient sous l’égide conjointe de la MSH-Paris Nord et du PRI « Médecine, santé et sciences sociales » de la Fondation MSH-Paris et est intégré dans deux masters de l’EHESS.

– Haute Autorité de Santé, Situation actuelle et perspectives d’évolution de la prise en charge médicale du transsexualisme en France, Rapport, novembre 2009 (disponible sur le site de la HAS).
– Diane Roman, « Identité de genre, droit et médecine : un débat à bas bruit ? » Raison publique, à paraître, 2011.
– Avec retour sur : C. Chiland Changer de sexe, O. Jacob, 2010 (1ere édition 1997) et id., Le transsexualisme, Paris, PUF, “Que sais-je ?”, 2003.
>> voir la présentation du livre en ligne
Lecteurs : Sébastien Lemerle et Christophe Pollman/Aurélia Leon


Colloque – Histoire de la folie : cinquante ans après

Colloque – Histoire de la folie : cinquante ans après

Jeudi 15 décembre 2011  |  Créteil (94010)

 

En 1961, après avoir soutenu sa thèse de doctorat, Michel Foucault publia « Folie et déraison : Histoire de la folie à l’âge classique ». Aujourd’hui, cinquante ans après, ce colloque se propose de réfléchir sur l’importance philosophique, historique et politique, et aussi sur l’actualité, de ce premier, fondamental ouvrage du penseur français.

Jeudi 15 décembre 2011, 9h30-17h30

Université Paris-Est Créteil

61, av. du Général de Gaulle, Créteil, bâtiment i, salle 222

Matinée –

Président de séance : Frédéric Gros (Université Paris-Est Créteil)

9h30 Daniele Lorenzini et Arianna Sforzini : Introduction au colloque

  • 10h00 Jean-François Bert (EHESS) : Histoire d’un succès philosophique. L’Histoire de la folie à l’âge classique
  • 10h30 Kojiro Fujita (Université Paris-Est Créteil) : La naissance du cogito chez Foucault

11h00 Discussion

11h15 Pause

  • 11h30 Jérémy Romero (Université Paris-Est Créteil) : La folie et la mort chez Foucault : éléments pour une pensée du dehors
  • 12h00 Emmanuel Gripay (Université Bordeaux III) : La perception morale de la folie : une appréhension néantisante ou objectivante ?

12h30 Discussion

Après-midi –

Président de séance : Daniele Lorenzini (Université Paris-Est Créteil/Università « La Sapienza » di Roma)

  • 14h30 Arianna Sforzini (Université Paris-Est Créteil) : La présence du théâtre dans l’Histoire de la folie à l’âge classique
  • 15h00 Caroline Mangin-Lazarus (psychiatre, revue Superflux) : Ignorer la démence dans le droit pénal : une voie politique au moment de la Révolution française ?
  • 15h30 Roger Ferreri (psychanalyste et chef d’un service de psychiatrie infanto-juvénile) : Du fou à la folie, histoire de la folie ou question à la démocratie ?

16h00 Discussion

Contact
  • Daniele Lorenzini
    courriel : d [point] lorenzini (at) sns [point] it

Parution – Décrire, prescrire, guérir : médecine et fiction dans la Grande-Bretagne du XVIIIe siècle

Parution – Décrire, prescrire, guérir : médecine et fiction dans la Grande-Bretagne du XVIIIe siècle

Sophie Vasset, Décrire, prescrire, guérir : médecine et fiction dans la Grande-Bretagne du XVIIIe siècle, Les Collections de la République des Lettres, PUL, 2011. 

En suivant les trois étapes de la démarche médicale – décrire, prescrire, guérir – cette étude interdisciplinaire examine comment les discours fictionnels et médicaux du XVIIIe siècle se rejoignent, s’opposent et se répondent. Sophie Vasset analyse la fiction anglaise de la première moitié du XVIIIe siècle (Defoe, Richardson, Fielding, Smollett, Sterne) en regard de la médecine populaire de la même époque. Certains éléments du discours médical sont en effet invoqués par les écrivains pour justifier leur entreprise littéraire. De même, la médecine utilise le récit et emploie des métaphores qu’elle partage avec la fiction. Ainsi, les médecins comme les écrivains cherchent à représenter le corps vivant dans tous ses états, de la douleur au plaisir, et à définir des principes de vie, qu’ils traquent par de multiples stratégies narratives. Les auteurs de fiction, comme ceux de la médecine populaire et didactique, développent à leur tour de nombreuses stratégies prescriptives : la lecture est censée aider à organiser sa vie quotidienne et guider la façon de s’occuper de son corps. Enfin, la fiction comme la médecine promettent de guérir par l’exercice physique et la purge, la pensée et le rire. C’est à l’examen détaillé et rigoureux des trois scansions de la geste médicale ainsi scénographiée que nous convie le présent ouvrage.

Sophie Vasset est Maîtresse de conférences à l’UFR d’Études anglophones de l’Université Paris-Diderot. Elle a publié plusieurs articles sur la médecine et la musique, la représentation de la douleur et du traitement au XVIIIe siècle, ainsi qu’une étude critique de Roderick Random, de Tobias Smollett (PUF, 2009).

 

Table des Matières :

I DÉCRIRE : 1 : La circulation des Fluides ; 2. Décrire le souffrant ;   3. Raconter son histoire: L’étude de cas.

II PRÉVENIR, PRESCRIRE : 4.

Prévention et paratexte;

5. Restrictions, organisation : discours prescriptif et règles de vie;

6. La prescription sexuelle

 

III GUÉRIR : 7. Guérir, divertir ; 8. Guérir et détruire

 

 

Parution – Medical humanities

Parution – Medical humanities

 

Medical humanities, vol. 37, issue 2, december 2011

Medical humanities and the on-going search for reliability, authenticity and humility

    • Deborah Kirklin

Illness narratives: reliability, authenticity and the empathic witness

    • Johanna Shapiro

 

The limits of narrative: provocations for the medical humanities

    • Angela Woods

Medical humanities as expressive of Western culture

    • Claire Hooker,
    • Estelle Noonan


The arts and medicine: a challenging relationship

    • Paul Ulhas Macneill


The humanising power of medical history: responses to biomedicine in the 20th century United States

    • John Harley Warner


Body-conscious Shakespeare: sensory disturbances in troubled characters

    • Kenneth W Heaton


Plagued by kindness: contagious sympathy in Shakespearean drama

    • Eric Langley


The glue ear ‘epidemic’: a historical perspective

    • David Alderson


The ‘I’ of the beholder: studying the ‘self’ across the humanities and neuroscience

    • Alessia Pannese


‘Why, why did you have me treated?’: the psychotic experience in a literary narrative

    • A A Kaptein,
    • J J E Koopman,
    • J A Weinman,
    • M J Gosselink


Confluence: understanding medical humanities through street theatre

    • Setu Gupta,
    • Satendra Singh


Parution – Public health ethics

Parution – Public health ethics

 

Public health ethics, vol. 4, issue 3, novembre 2011

 

    • Andreas Vilhelmsson,
    • Tommy Svensson,
    • and Anna Meeuwisse

    Mental Ill Health, Public Health and Medicalization


    • Bob Brecher

    What is Wrong with Eliminating Genetically Based Disability?


    • Mark Sheehan

    Can Broad Consent be Informed Consent?


    • Kristin Solum Steinsbekk and
    • Berge Solberg

    Biobanks—When is Re-consent Necessary?


    • Jonny Anomaly

    Public Health and Public Goods


    • Michael Allen

    Is Liberty Bad for Your Health? Towards a Moderate View of the Robust Coequality of Liberty and Health


    • James Wilson

    Why It’s Time to Stop Worrying About Paternalism in Health Policy


    • Jeroen Luyten,
    • Antoon Vandevelde,
    • Pierre Van Damme,
    • and Philippe Beutels

    Vaccination Policy and Ethical Challenges Posed by Herd Immunity, Suboptimal Uptake and Subgroup Targeting


    • Li Way Lee

    International Justice in Elder Care: The Long Run


    • Jorn Sonderholm

    Advance Monopoly Commitment?

 

Parution – Le corps féminin dans la poésie latine tardive

Parution – Le corps féminin dans la poésie latine tardive

 

Sophie Malick-Prunier, Le corps féminin dans la poésie latine tardive, Paris, Les belles-Lettres, 2011, 320 p.

 

Lointaines héritières des amantes chantées par les élégiaques, les femmes que font revivre les poèmes latins tardifs en ont gardé la beauté et l’esprit. Tantôt volages et tantôt chastes, tantôt mères et tantôt vierges pures, elles incarnent une facette méconnue de l’Antiquité, celle d’une époque où l’héritage littéraire classique s’accorde encore harmonieusement avec les exigences de la foi nouvelle. Qu’ils soient païens ou chrétiens, les poètes se rejoignent plus souvent qu’on ne le pense dans une célébration commune du corps féminin, grâce à toutes les ressources d’une poétique de la profusion.

 

Parution – Journal of the History of Medicine and Allied Sciences

Parution – Journal of the History of Medicine and Allied Sciences


 

Journal of the History of Medicine and Allied Sciences, vol. 67, Issue 1, January 2012.

 

Chiara Beccalossi and Peter Cryle, Recent Developments in the Intellectual History of Medicine: A Special Issue of theJournal of the History of Medicine

 

Chiara Beccalossi, Female Same-sex Desires: Conceptualizing a Disease in Competing Medical Fields in Nineteenth-century Europe

 

Ivan Crozier, Making Up Koro: Multiplicity, Psychiatry, Culture, and Penis-Shrinking Anxieties

 

Peter Cryle, Vaginismus: A Franco-American Story

 

Tracey Loughran, Shell Shock, Trauma, and the First World War: The Making of a Diagnosis and Its Histories

 

Hans Pols, Notes from Batavia, the Europeans’ Graveyard: The Nineteenth-Century Debate on Acclimatization in the Dutch East Indies

 

Heather Wolffram, “An Object of Vulgar Curiosity”: Legitimizing Medical Hypnosis in Imperial Germany





Séminaire – Le corps, témoin du religieux : preuves et épreuves (2012)

Séminaire – Le corps, témoin du religieux : preuves et épreuves (2012)

 

Vendredi 27 janvier 2012  |  Montpellier (34000)

Le Centre interdisicplinaire d’étude du religieux (CIER), au sein de la MSH de Montpellier, organise, pour la seconde année consécutive, une série de rencontres autour du « corps, témoin du religieux – preuves et épreuves ». Si toutes les religions s’intéressent au corps, dans les textes et dans leurs interprétations, le but de ce programme n’est, toutefois, pas de parcourir la relation corps-religion du point de vue exclusivement théologique mais plutôt d’interroger l’ambivalence du corps dans son rapport au religieux. Le religieux brime t-il le corps ? Comment le religieux fait il « parler » le corps ? Le corps est-il un lieu d’expression du religieux ? C’est autour de deux axes que le programme s’organisera : d’une part, le corps peut être mis à l’épreuve par le religieux mais inversement, et d’autre part, le religieux peut être mis à l’épreuve par le corps. Toutefois, il est bien évident que la frontière entre ces deux axes reste poreuse.

Le corps, témoin du religieux : Preuves et Épreuves

Année 2012 – MSH de Montpellier – Centre Interdisciplinaire d’Étude du Religieux (CIER), 17, rue Abbé de l’Épée, 34000 MONTPELLIER

Vendredi 27 janvier de 9h30 à 13h : le corps discipliné

Modératrice : Isabelle Fabre

  • Gilles POLIZZI,Professeur de littérature du XVIe siècle, Université de Mulhouse
    « Le roi mort et la danse macabre : du corps souffrant au corps grotesque (XVe-XVIe siècles) »
  • Alfredo PERIFANO, Professeur d’italien, Université de Besançon
    « Le corps du diable »
  • Vincente FORTIER , Directrice de recherche UMR « Dynamiques du droit », Université de Montpellier 1
    « Le droit et l’inscription religieuse dans le corps »

Vendredi 30 mars de 11h à 15h : La preuve par le corps

Modératrice : Vincente Fortier

  • Jean-Robert ARMOGATHE, Directeur d’études à l’EPHE-Sorbonne pour l’histoire des idées religieuses et scientifiques dans l’Europe moderne
    « Le corps de Jeanne : le corps mystique chez Jeanne Guyon (1648-1717) »
  • Frédéric MEYER, Professeur d’histoire moderne, Université de Nancy 2
    « Le corps de l’évêque à l’époque moderne : celui d’un prince ou celui d’un saint ? »
  • Sandra LA ROCCA, Docteur en anthropologie historique de l’Europe, professeur d’histoire-géographie dans le secondaire, chargée de cours à l’Université de Toulouse le Mirail et à l’Institut catholique de Toulouse
    « Des corps pour l’Enfant Jésus. Quand la réflexion théologique s’incarne… »

Vendredi 1er juin de 9h30 à 13h : Gestes et postures

Modératrice : Béatrice Bakhouche

  • Bruno RESTIF, Maître de conférences en histoire moderne, Université de Reims
    « Le corps en prière des fidèles catholiques »
  • Marie FORMARIER, Docteur en latin, ATER, Université Paul-Valéry, Montpellier 3/EHSS
    « Tenue, attitude et gestes du prédicateur chez Thomas Waleys : quelles normes ? quels modèles ? quelle sémiotique ? »
  • Pierre LURBE, Professeur de civilisation britannique, Université Paul-Valéry, Montpellier 3
    « Le corps dans la théologie sacramentelle de William Laud »

Vendredi 26 octobre de 9h30 à 13h : Thérapie et santé

Modérateur : Jean-François Zorn

  • Cristina DE LA ROSA, Professeur titulaire, Departamento de Filología Clásica Universidad de Valladolid. España
    « Thérapie et croyance : l’élément surnaturel dans la guérison de la maladie dans les textes médicaux médiévaux et de la Renaissance »
  • Dominique RIGAUD, Professeur d’histoire du Moyen Âge, Université Pierre-Mendès-France, Grenoble 2, directrice de la MSH-Alpes
    « Les représentations médiévales de Saint-Sébastien »
  • François VIALLA, Professeur de droit, Université de Pau et des Pays de l’Adour, Directeur du Centre droit et santé de l’Université Montpellier 1
    « noli me tangere : enjeux et logiques /juridiques/ de l’atteinte à l’intégrité du corps humain et de la décision médicale (notamment en fin de vie) »

Vendredi 7 décembre 2012 de 11h à 15h : Incarnations

Modérateur : Serge Brunet

  • Françoise PELLICER, Maître de conférence en histoire, Université Paul-Valéry Montpellier 3
    « Les Vierges des Sept Douleurs des Eglises de Cerdagne et Capcir »
  • Frédéric FAUQUIER, Docteur en philosophie ancienne, professeur agrégé en lycée
    « Corps néoplatonicien, corps chrétien, corps gnostique »
  • Pilar JIMENEZ, Docteur en histoire médiévale, chercheur associé au laboratoire FRAMESPAD, Université de Toulouse 2 le Mirail
    « Les Cathares et leur rapport au corps »
  • Jean-François ZORN, Professeur honoraire d’histoire du christianisme à l’époque contemporaine, Institut Protestant de Théologie – Faculté de Montpellier
    « Hoc est corpus meus ! corps divin et corps social, aspects et répercussions du conflit autour de la cène au XVIe siècle en Europe occidentale et centrale »
Contact
  • Béatrice Bakhouche
    courriel : beatrice [point] bakhouche (at) univ-montp3 [point] fr

    Université PAUL-VALÉRY MONTPELLIER III
    route de Mende
    34199 MONTPELLIER Cedex 5

Séminaire – Corps et techniques : voir et connaître (2011-2012)

Séminaire – Corps et techniques : voir et connaître (2011-2012)

 

Mardi 18 octobre 2011  |  Paris (75013)

GT 41 de l’Association Française de Sociologie, « Corps, techniques et société »

  • Horaire : 16h00-18h30Séminaire public 2010-2011 « Corps et techniques : Voir et connaître »
  • Lieu : CETCOPRA – Université Paris 1, 17, rue de Tolbiac. 75013 Paris. 5ème étage (RER C ou Métro ligne 14, bus 62 ou 89)
  • ResponsablesValérie Souffron (Cetcopra, Paris 1), Caroline Moricot (Cetcopra, Paris 1), Marina Maestrutti (Cetcopra, Paris 1)

A travers l’approche socio-anthropologique qui le caractérise, le GT41 précisera cette année sa problématique précédente « dépassement des frontières du corps par le recours à la technique, déplacement anthropologique de la définition de l’humain, distance à soi, aux autres et aux choses », en s’intéressant aux sens, à leur construction sociale et culturelle, et à leur rôle dans la construction des connaissances. Fidèles à notre préoccupation pour l’entre-deux des problématiques touchant aux corps et aux techniques, nous nous interrogerons sur les entrecroisements du regard, du toucher (voire d’autres sens) et de la technologie, dans la production des savoirs. Mise à distance des corps, regards ou touchers médiatisés, quelles visions du corps sont-elles en train d’être construites ? Quelles mises en scène, quelles mises en sens et quelles mises en savoir les technologies,et ceux qui les conçoivent et qui les utilisent, contribuent-ils à élaborer ?

Ces questions générales seront abordées par des ethnologues, des anthropologues, des historiens, des sociologues, des philosophes ou des praticiens, à partir de leurs recherches respectives.

18 octobre 2011 : La main, l’intellect, le regard

  • Marie-Christine Pouchelle (CNRS-Centre Edgar Morin), Aux frontières de l’humain : science et imaginaire chez TEZUKA Osamu, médecin et mangaka
  • Christian Jacob (CNRS-EHESS /ANHIMA), Gestes du corps, opérations de l’intelligence : sur les pratiques savantes

29 Novembre 2011 : Représentations de la sexualité, vision des corps sexués

  • Odile Buisson (Gynécologue-obstétricienne – Hôpital de Saint-Germain-en-Laye) : Qui a peur du point G ? : l’échographie anatomique du clitoris et de l’orgasme féminin
  • Alain Giami (INSERM, CESP), Les technologies médicales et la construction des identités : la question Trans

14 Février : Figures de la virilité : constructions, mises en scène

  • Thierry Pillon (Université d’Evry, EHESS) : Virilité ouvrière : représentations, valeurs et mutations
  • Hervé Drévillon (Paris1-CRHM) : Images de la virilité : les signes de la masculinité militaire

10 avril : Images, imagerie : représentations du corps et construction des savoirs scientifiques

  • Catherine Allamel-Raffin (Université de Strasbourg, IRIST) : Qu’appelle-t-on « objectivité » lorsqu’on parle des images scientifiques ?
  • Marina MaestruttiCaroline MoricotValérie Souffron (Paris 1-CETCOPRA), « Les territoires corporels des techniques » : terrains en chirurgie robotique et en autopsie virtuelle

Contact
  • Marina Maestrutti
    courriel : maesma (at) libero [point] it

Parution – Le thérapeute et le diplomate. Modélisation de pratiques de soin aux migrants

Parution – Le thérapeute et le diplomate. Modélisation de pratiques de soin aux migrants

 


Claude de Jonckheere, Charles Chalverat, Loïse Rufini Steck et Abdelhak Elghezouani, Le thérapeute et le diplomate. Modélisation de pratiques de soin aux migrants, Editions ies, Collection CERES 10, 2011, 208 p.


Les activités déployées dans une consultation psychothérapeutique pour migrants peuvent être comprises à la lumière de deux figures ; celles du « thérapeute et du « diplomate ». Les uns et les autres participent activement au processus de soin, représentent les bénéficiaires et témoignent de leur existence dans les institutions médico-sociales et politiques de la société d’accueil. Une des spécificités de ces acteurs est de prendre en compte la dimension culturelle des migrants ainsi que la diversité de significations que leurs troubles, maladies ou souffrances revêtent dans leur culture d’origine. Néanmoins, la nécessité – imposée par des troubles particuliers – de s’adresser aux migrants en tant qu’êtres singuliers constitués corporellement et psychiquement par leur culture dépasse la question de l’origine culturelle. Les auteurs mettent en relief des pratiques qui interrogent les manières de s’adresser à autrui et de comprendre son expérience, quelle que soit sa proximité culturelle ou son « exotisme ». Outre les institutions proposant des interventions auprès de migrants, la modélisation de ces pratiques « culturellement éclairées » faisant largement appel à des « interprètes communautaires » saura sans nul doute intéresser les personnes impliquées dans des domaines aussi variés que la thérapie, le travail social, l’enseignement ou encore la politique.

Le Centre de recherche sociale et les editions ies annoncent la présentation publique de cet ouvrage.

- Date : jeudi 24 novembre 2011, de 17h30 à 19h00
- Lieu : Genève, Haute école de travail social, Bâtiment A, salle A006, Rue Prévost Martin 28

- Présentation de quelques points saillants de l’ouvrage par les auteurs : Claude de Jonckheere, Charles Chalverat, Loïse Rufini Steck & Abdelhak Elghezouani
- Discussion avec le public
- Prolongation par une collation conviviale

Appel à contribution – International Conference on Bioethics Education

Call for Abstracts –  International Conference on Bioethics Education

 

September 2-5, 2012 Tiberias , Israel

Deadline for abstract submission: March 15, 2012

A World-wide Call to The Community of Experts in the fields of bioethics and health law.

Invitation

The UNESCO Chair in Bioethics is pleased to invite you to become an active participant at the International Conference on Bioethics Education

The Conference is designed to offer a PLATFORM for the exchange of information and knowledge, and to hold discussions, lectures, workshops and exhibition of programs and databases

Target Groups
teachers and educators • researchers and writers • rectors, deans and administrators in academic institutes • medical schools • nursing schools • law schools • schools of social work • faculties of philosophy and ethics • professional organizations • governmental & public bodies

Main Topics in Ethics Education
general objectives • teaching methodology • level of teaching • status of the programs • evaluation of teaching • teachers and students • study resources • references • materials

Main Aspects
bioethics • echo-bioethics • dental ethics • environmental ethics • ethics and law • ethics and religion • ethics and social sciences • medical ethics • meta-ethics • nursing ethics • pharmacy ethics • philosophical ethics • scientific ethics • technological ethics

Main Issues

Bioethics Education: General
• Ideology & concepts
• History
• Trends
• Prospects

Objectives
• Awareness of normative
dimensions
• Moral sensitivity
• Good conduct
• Identification of moral issues
• Knowledge/information
• Analysis/reasoning
• Justification/argumentation
• Critical reflection

Teaching Methodology
• Lectures
• Seminars
• Tutorials
• Computer-assisted learning
• Clinical cases
• Moral games
• Simulation & role play
• Group discussions
• Distant learning:
• On-line /out-reach education
• Videoconferences
• Teleconferences
Level of teaching
• Schools/Academic institutes
• Graduation programs
• Master programs
• Doctorate/PhD programs
• Continuous programs
• Post doctorate programs
• Specialization

Status of programs
• Mandatory
• Optional

Evaluation of students
• Oral examination
• Written examination
• Essay
• Attendance

Study resources, references
& materials
• Publications
• Journals
• Case materials
• Videos & films
• Websites
• Facebook
• UNESCO bioethics
• Core curricula

Original Announcement: http://www.isas.co.il/

 

 

Appel à poster – Handicap et sensorialité : Ecouter, agir – Musique et plasticité cérébrale

Appel à poster – Handicap et sensorialité : Ecouter, agir – Musique et plasticité cérébrale

18 au 19 novembre 2011

Université Paris Ouest Nanterre La Défense : Amphithéâtre B2

Comité d’organisation

Services Communication et Relations internationales de l’INS HEA
(Mmes Yannick de Bouillane, Danielle Airaud, Christel d’Estienne d’Orves, Nel Saumont, Anne Quesada et Mr Fabricio Bongiovanni).

Comité scientifique

Mme Bernadette Céleste (directrice de l’INS HEA), Mr Emmanuel Bigand (directeur du laboratoire du Cnrs LEAD), Mme Magali Viallefond (Maître de conférences à l’INS HEA), Mr Marc Leman ( directeur de l’Institute for psychoacoustics and electronic music) et Mme Chantal Chaillet (chargée d’enseignement au CNFEDS/Université de Savoie, docteur en musicologie).

Résumé

Après le premier colloque « Handicap et sensorialité : Olfaction, mémoire et apprentissages », nous organisons en novembre 2011 le second colloque de cette série axée sur les sens.
Fruit du rapprochement entre le Lead de Dijon et l’INS HEA  de Suresnes, cette manifestation est centrée sur l’audition et la musique.

L’audition est un sens constamment sollicité tout au long de la vie.
Ce sens est un moyen de connaissance sur le monde ; un régulateur des états émotionnels.

A la lumière d’intervention de chercheurs nous rendant compte des travaux réalisés en neurosciences et plus particulièrement des questions relatives à la plasticité cérébrale, des professionnels témoigneront de leur expérience pour ensuite nous permettre à tous de mieux participer aux débats sur ces questions.

Présentation

La musique stimule le corps et l’esprit. Son écoute et sa pratique modifient également l’organisation anatomique et fonctionnelle du cerveau.
Comment peut-on comprendre ce pouvoir au regard d’études scientifiques récentes ?

Ces découvertes ouvrent-elles des perspectives éducatives et rééducatives ? En quoi des innovations technologiques peuvent-elles optimiser cette stimulation cognitive et cérébrale ?

Ces deux journées sont conçues pour conduire cette réflexion dans une démarche interdisciplinaire. Des neuroscientifiques spécialistes de la plasticité cérébrale résumeront les travaux les plus récents sur les possibilités évolutives du cerveau humain dans le domaine auditif et moteur (couplages audition – action).

Les perspectives pédagogiques et rééducatives ouvertes par ces travaux seront ensuite développées au regard d’études de terrain utilisant la musique auprès d’enfants sourds.
L’apport des nouvelles technologies, liant notamment le geste à la production musicale, sera présenté de façon synthétique et sous la forme d’ateliers durant la troisième demi-journée.

Ainsi le samedi matin de 11h30 à 13 heures vous pourrez profiter des ateliers proposés et assister à la présentation des posters sélectionnés.

Ateliers interactifs, démonstrations :

Structures sonores Baschet : Leur facilité d’utilisation, leur qualité sonore laissent une liberté totale de jeux ce qui permet une pédagogie adaptée.

Puce Muse : La Méta-Mallette permet d’impliquer de façon simple et
ludique des personnes en situation de handicap dans des pratiques musicales et visuelles.

Le BAO-PAO : Instrument permettant à tous, valides et handicapés de jouer de la musique facilement et collectivement.

Le plancher musical : Ensemble de dalles sonores permettant de stimuler l’audition.

Et aussi  présentations d’ expériences, d’une table vibrante, etc

Une ouverture sur d’autres perspectives avec d’autres publics en situation de handicap et d’autres approches sera aussi proposée le samedi après-midi.

Vous pouvez effectuer votre inscription en ligne.

Appel à poster (.pdf, 109ko)


Journée d'étude – Le thermalisme : histoire d'un phénomène culturel et médical

Journée d’étude – Le thermalisme : histoire d’un phénomène culturel et médical

Vendredi 16 décembre 2011  |  Paris (75005)

Journée consacrée aux relations entre le thermalisme et la médecine et les pratiques de santé au sens large, dans un cadre chronologique long, de l’Antiquité à l’époque contemporaine et géographique vaste, autour des espaces européens et méditerranéens. Il s’agit d’appréhender un phénomène qui a une longue histoire, mais dont les chronologies restent encore souvent à préciser, et qui a pu intéresser divers champs des sciences sociales. Les communications, de nature méthodologique, visent à fournir des grilles de lectures pour analyser la question thermale, à travers un vaste prisme de sources textuelles et archéologiques.

Journée d’étude, Paris, Collège de France, le vendredi 16 décembre 2011

Organisée par John Scheid (Collège de France), Marilyn Nicoud (UAPV, UMR 5648) et Joël Coste (EPHE, EA 4116)

9h15 Accueil

9h30 Introduction (J. ScheidM. NicoudJ. Coste)

  • 9h50 J. Scheid, Collège de France, Lieux de culte et pratiques salutaires dans l’Antiquité romaine
  • 10h30 E. Samama, Université de Cergy-Pontoise, Des nymphes des sources à l’eau médicale, un thermalisme grec ?

11h10 Pause

  • 11h30 H. Broise, IRAA Aix-Marseille, Thermes « classiques » et thermes « thérapeutiques » : réflexions sur l’architecture et l’organisation interne des thermes utilisant l’eau des sources thermales durant l’Antiquité
  • 12h10 P. Cressier, CNRS, UMR 5648, Santé ou plaisir : la fréquentation des bains thermaux curatifs en al-Andalus

12h50 Déjeuner

  • 14h30 D. Boisseuil, Université de Tours, La cure thermale dans l’Italie de la fin du Moyen Age et du début XVIe siècle
  • 15h10 J. Coste, Université Paris Descartes – EPHE, Médecine et thermalisme à l’époque moderne : suivisme des pratiques et plasticité doctrinale

15h50 Pause

  • 16h10 G. Piernas, Archives nationales du monde du travail, Les sources documentaires du thermalisme militaire en France (XVIIe-début XXe siècle)
  • 16h50 C. Carribon, Université de Bordeaux 3, Du bon usage de la « station thermale » en France (XIXe-début XXe siècle)
Contact
  • Marilyn Nicoud
    courriel : marilyn [point] nicoud (at) univ-avignon [point] fr