Parution – L’éducation du corps à l’école. Mouvements, normes et pédagogies 1881 – 2011

Parution – L’éducation du corps à l’école. Mouvements, normes et pédagogies 1881 – 2011

 

Cécile Ottogalli-Mazzacavallo et Philippe Liotard (dir.), L’éducation du corps à l’école. Mouvements, normes et pédagogies 1881 – 2011, Editions AFRAPS, 2012.

Introduction : Philippe LIOTARD et Cécile OTTOGALLI-MAZZACAVALLO. Les permanences et les changements de l’éducation physique dans le système éducatif

français.

PARTIE 1 : LES ENSEIGNANTS ET LES ELEVES EN EDUCATION PHYSIQUE

Tony FROISSART
La relation enseignant/élèves en EPS : processus éducatif subi ou agi ? Fin XIXième siècle à nos jours

Elisabeth LE-GERMAIN
La formation des enseignants d’EPS depuis la fin du XIXième siècle :
entre logique économique et universitarisation des savoirs.

Loïc SZERDAHELYI
Les enseignant-e-s d’éducation physique, éléments pour une histoire
sociale et sexuée depuis la fin du XIXième siècle

Doriane GOMET
Les pratiques des enseignants d’éducation physique (1920-1980).
Une facette peu connue de l’histoire de l’EPS.

PARTIE 2 : EDUCATION DES CORPS ET FORMATION DU CITOYEN EN EDUCATION PHYSIQUE

Cécile OTTOGALLI-MAZZACAVALLO et Philippe LIOTARD
L’apprentissage du genre en éducation physique.
Devenir homme ou femme par l’exercice.

Pascal CHARROIN
Citoyenneté et démocratie en éducation physique de 1880 à nos jours.

Pierre-Olaf SCHUT
Les finalités de l’éducation physique : expression du pouvoir politique pour
former le citoyen de demain. Analyse de trois textes officiels : 1891, 1938 et 1967.

PARTIE 3 : VALEUR PHYSIQUE, SANTE ET PERFORMANCE EN EDUCATION PHYSIQUE

Francis CHARPIER
L’éducation physique contre la dégénérescence de la race (1869-1919)

Philippe LIOTARD
Faiblesses, fragilités et valeur du corps dans l’éducation physique
de la première moitié du XXème siècle

Laurent GRÜN
Méthodes, fonctions et enjeux de l’évaluation en éducation physique
de 1880 à nos jours.

PARTIE 4 : PLACE ET STATUT DES ACTIVITES PHYSIQUES p. 183EN EDUCATION PHYSIQUE

Philippe LIOTARD
Propos épistémologiques sur l’éducation physique : un débat, des vérités.

Anne ROGER et Pierre BAVAZANNO
Des activités athlétiques à l’école entre santé et performance.

Haimo GROENEN et Cécile OTTOGALLI-MAZZACAVALLO
Les activités de combat à l’école depuis la fin du XIXème siècle
l’affrontement corporel entre pertinences éducatives et résistances scolaires.

Tony FROISSART
Les gymnastiques au carrefour de l’éducation des corps et d’une éducation
citoyenne : épistémologie d’une discipline scolaire de 1869 à nos jours.

Emmanuel AUVRAY
Apprendre en EP à nager pour se sauver : une finalité minimale
et permanente entre natation disciplinaire et natation loisir 1880-2010.

Laurent GRÜN
L’enseignement scolaire du football : un développement contrarié
1890 à nos jours.

Elisabeth LE-GERMAIN
La danse en EPS depuis la fin du XIXème siècle : entre école et culture.

Doriane GOMET
Badminton et tennis, deux sports de raquette aux trajectoires singulières
en EPS (1870- 2000)

Colloque – L’Automate. Enjeux historiques, techniques et culturels

Jeudi 06 septembre 2012  |  Neuchâtel (2000, Suisse) | La Chaux-de-Fonds (2300, Suisse)

La rencontre se propose de mener une réflexion interdisciplinaire autour de l’automate, objet phare de la production Jaquet-Droz, mais aussi et surtout objet complexe d’un point de vue historique, philosophique et technique. Cette complexité motive la structuration du colloque en deux parties : une première consacrée aux enjeux historiques et culturels et une deuxième portant sur les enjeux éthiques de la conservation et de la restauration d’objets mobiles.

Organisé dans le cadre d’un projet de recherche dédié aux horlogers et mécaniciens Pierre et Henry-Louis Jaquet-Droz, le colloque mettra un terme à l’exposition multisite Automates & Merveilles que le Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel, le Musée international d’horlogerie de La Chaux-de-Fonds et le Musée d’Horlogerie du Locle, Château des Monts ont dédié aux productions Jaquet-Droz d’avril à septembre 2012. La rencontre se propose de mener une réflexion interdisciplinaire autour de l’automate, objet phare de la production Jaquet-Droz, mais aussi et surtout objet complexe d’un point de vue historique, philosophique et technique. Cette complexité motive la structuration du colloque en deux parties : une première consacrée aux enjeux historiques et culturels et une deuxième portant sur les enjeux éthiques de la conservation et de la restauration d’objets mobiles.

Jeudi 6 septembre 2012

Musée d’art et d’histoire, Neuchâtel

Dès 11.30 Accueil des participants et repas de midi

  • 14.00 Pierre Alain Mariaux, Université de Neuchâtel
    Introduction

Modération : Rossella Baldi, Université de Neuchâtel

  • 14.15 Monica Pugliara, Trento
    Gli automi : creature animate e semoventi nel mito e nella tecnica degli antichi
  • 14.45 Pierre Alain Mariaux, Université de Neuchâtel
    Peut-on parler d’automates au Moyen Âge ?

 

15.15 Discussion

15.30 Pause

Modération : Pierre Alain Mariaux, Université de Neuchâtel

  • 16.00 Lucas Burkart, Universität Luzern
    Vox sapientiae et veritatis. Das Orakel des Athanasius Kircher und die sprechenden Statuen Roms

16.30 Discussion

16.45 Pause

17.15 Visite de l’exposition Automates & Merveilles. Les Jaquet-Droz et Leschot au Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel.
Sous la conduite de Caroline Junier, Conservatrice au Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel, et Claude-Alain Kuenzi, Assistant conservateur au Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel
Démonstration de l’Écrivain

Vendredi 7 septembre 2012

Musée d’art et d’histoire, Neuchâtel

08.30 Accueil

Modération : Nathalie Vuillemin, Université de Neuchâtel

  • 09.00 Barbara Wahlen, Université de Lausanne
    « Est tout contre nature » : les androïdes dans la littérature médiévale
  • 09.30 Wendy Beth Hyman, Oberlin College
    The Inner Lives of Renaissance Machines

10.00 Discussion

10.15 Pause

Modération : Sharon Kerman, chercheuse indépendante

  • 10.30 Adelheid Voskuhl, Harvard University
    The Jaquet-Droz Automata in the Modern Industrial Age
  • 11.00 Brenno Boccadoro, Université de Genève
    De Vaucanson à Rameau : la machine du corps comme métaphore harmonique

11.30 Discussion

12.00 Repas de midi

  • 13.45 Marie D’Udekem-Gevers, Université de Namur
    Une histoire longue de l’automatisme

14.15 Discussion

14.30 Conférence publique

  • Jean-Claude Heudin, Institut de l’Internet et du Multimédia, Paris
    Intelligence Artificielle : l’approche systèmes complexes

17.30 Visite de l’exposition Automates & Merveilles. Merveilleux mouvements… Surprenantes mécaniques au Musée international d’horlogerie, La Chaux-de-Fonds.
Sous la conduite de Nicole Bosshart, Directrice adjointe du Musée international d’horlogerie, La Chaux-de-Fonds
Démonstration du Théâtre des automates

Samedi 8 septembre 2012

Musée international d’horlogerie, La Chaux-de-Fonds

09.00 Accueil

Modération : Jean-Michel Piguet, Conservateur-adjoint, Musée international d’horlogerie

  • 09.30 Philippe Tomsin, Université de Liège
    La restauration, la conservation et la valorisation du patrimoine scientifique et technique semi-mobilier. Problèmes techniques et questions déontologiques
  • 10.00 Thomas Charenton, Musée du temps, Besançon
    Assurer la restauration, la conservation et la valorisation du patrimoine technique semimobilier au sein d’une collection publique : le point de vue du responsable de collection, entre déontologie et pragmatisme

10.30 Pause

  • 10.45 Régis Bertholon & Guillaume Rapp, Haute Ecole ARC Conservation-Restauration, Neuchâtel
    État fonctionnel et objectifs de conservation restauration : intégrer expertise technique, analyse des valeurs culturelles et critique de l’authenticité
  • 11.15 Bernhard Prisi, Musée des automates à musique, Seewen
    La restauration d’objets mécaniques est toujours un défi
  • 11.45 Table ronde, dirigée par Ludwig Oechslin, Conservateur du Musée international d’horlogerie

12.30 Repas de midi

14.30 Visite de l’exposition, Automates & Merveilles. Chefs-d’oeuvre de luxe et de miniaturisation au Musée d’horlogerie-Château des Monts, Le Locle.
Sous la conduite de Laurence Bodenmann et Sharon Kerman, Commissaires de l’exposition.
Démonstration du Dessinateur

Contact
  • Rossella Baldi
    courriel : rossella [point] baldi (at) unine [point] ch

    Rossella Baldi
    Institut d’histoire de l’art et de muséologie
    Université de Neuchâtel
    Espace Louis-Agassiz 1
    2000 Neuchâtel

Journée d’étude – Santé et itinéraire professionnel : les apports de l’enquête SIP

Les parcours professionnels influent sur la santé des travailleurs. Les personnes exposées à des conditions de travail pénibles physiquement ou à des facteurs de risques psychosociaux voient leur santé fragilisée. Mais l’absence ou la précarité de l’emploi n’ont-elles pas aussi des effets délétères sur la santé ? Ces effets des conditions d’emploi ou de travail sur la santé sont-ils immédiats ou différés ? Persistent-ils après la fin des expositions ou sont-ils réversibles ? Inversement, quel rôle joue l’état de santé dans la participation au marché du travail ? Comment l’expérience de maladies graves ou d’accidents du travail infléchit-elle, en négatif ou en positif, les itinéraires professionnels des personnes ? Quels liens les personnes établissent-elles entre leur santé et leur travail, en fonction de leur passé professionnel ? Le colloque apportera un éclairage enrichi et renouvelé sur ces questions en présentant et discutant les résultats issus des premiers travaux d’études et de recherches de l’enquête « Santé et Itinéraire professionnel ».

L’enquête Santé et Itinéraire professionnel (SIP), conjointement réalisée par la Drees et la Dares a permis de recueillir une biographie sur le travail, l’emploi et la santé de personnes interrogés deux fois à 4 années d’intervalle. Les parcours professionnels influent sur la santé des travailleurs. Les personnes exposées à des conditions de travail pénibles physiquement ou à des facteurs de risques psychosociaux voient leur santé fragilisée. Mais l’absence ou la précarité de l’emploi n’ont-elles pas aussi des effets délétères sur la santé ? Ces effets des conditions d’emploi ou de travail sur la santé sont-ils immédiats ou différés ? Persistent-ils après la fin des expositions ou sont-ils réversibles ? Inversement, quel rôle joue l’état de santé dans la participation au marché du travail ? Comment l’expérience de maladies graves ou d’accidents du travail infléchit-elle, en négatif ou en positif, les itinéraires professionnels des personnes ? Quels liens les personnes établissent-elles entre leur santé et leur travail, en fonction de leur passé professionnel ?
Le colloque apportera un éclairage enrichi et renouvelé sur ces questions en présentant et discutant les résultats issus des premiers travaux d’études et de recherches de l’enquête « Santé et Itinéraire professionnel ».

Nous vous invitons à vous inscrire à partir de l’adresse suivante : http://www.polynome-even.fr/sip/

avant le 24 septembre 2012

Renseignements

Secrétariat de la manifestation
SIP@polynome-even.fr
Tel. : 01 70 15 44 70

Programme

08h45 : Accueil des participants

  • 09h15 – 09h30 : Ouverture
    Antoine Magnier, directeur de la Dares
  • 09h30 – 10h00 : Introduction « Santé, travail et inégalités sociales »
    Emmanuelle Cambois, Ined

10h00 – 11h15 : Expositions professionnelles et effets sur la santé

  • État de la recherche et apports de SIP
    Serge Volkoff, Creapt-CEE
  • Conditions de travail pénibles au cours de la vie professionnelle, emploi et état de santé après 50 ans
    Marlène Bahu et Thomas Coutrot, Dares
  • Les expositions selon les générations
    Bastien Virely, ENSAE

Échanges avec la salle

11h15 – 11h30 : Pause

11h30 – 12h45 : Visibilité ou invisibilité des liens entre santé et travail

  • État de la recherche et apports de SIP
    Anne-Françoise Molinie, Creapt-CEE
  • Rapport subjectif au travail : Sens des trajets professionnels et construction de la santé
    Marie-Pierre Guiho-Bailly, Université d’Angers
  • Les accidents du travail et problèmes de santé liés au travail dans l’enquête SIP. (In)visibilités et inscriptions dans les trajectoires professionnelles
    Véronique Daubas-Letourneux, Université de Nantes et Thomas Amosse, Cee

Échanges avec la salle

12h45 – 14h10 : Déjeuner libre

14h10 – 15h25 : État de santé et participation au marché du travail

  • État de la recherche et apports de SIP
    Chantal Cases, Ined
  • Sorties définitives de l’emploi avant 60 ans. : Quels liens avec la santé, le parcours professionnel et les conditions de travail ?
    Nicolas De Riccardis, Drees
  • Inactivité professionnelle féminine, maternité et santé
    Olivia Samuel, Université de Versailles Saint-Quentin

Échanges avec la salle

15h25 – 15h40 : Pause

15h40 – 16h35 : Apport de la vague 2010 de SIP

  • Conditions d’emploi, de travail et de santé, quelles évolutions entre 2006 et 2010 ? Une première exploitation du panel SIP
    Marine CavetCorinne Mette, Dares et Nicolas De Riccardis, Drees
  • Les facteurs de risques psycho-sociaux en 2010
    Marilyne Beque, Dares

Échanges avec la salle

  • 16h35 – 17h05 : Les enseignements de la journée
    Eve Caroli, Université de Paris Dauphine et Thierry Lang, Université Toulouse III
  • 17h05 – 17h10 : Clôture
    Franck Von Lennep, directeur de la Drees

Informations pratiques

Salle Pierre Laroque – Paris
Ministère de la Santé
14, avenue Duquesne
75007 Paris

  • Métro
    ligne 8 : station École Militaire
    ligne 13 : station Saint François-Xavier
    ligne 10 : station Ségur
  • Bus : Lignes 28, 82, 87, 92
  • Parking :2, place Joffre

 En savoir plus : http://www.drees.sante.gouv.fr/sante-et-itineraire-professionnel-sip,4256.html

Contact
  • SIP polynôme
    courriel : SIP (at) polynome-even [point] fr

    Tel. : 01 70 15 44 70

Parution – Communities of Learned Experience : Epistolary Medicine in the Renaissance

Parution – Communities of Learned Experience : Epistolary Medicine in the Renaissance

SIRAISI Nancy G., Communities of Learned Experience : Epistolary Medicine in the Renaissance, Johns Hopkins University Press, 2012.
During the Renaissance, collections of letters both satisfied humanist enthusiasm for ancient literary forms and provided the flexibility of a format appropriate to many types of inquiry. The printed collections of medical letters by Giovanni Manardo of Ferrara and other physicians in early sixteenth-century Europe may thus be regarded as products of medical humanism. The letters of mid- and late sixteenth-century Italian and German physicians examined in « Communities of Learned Experience » by Nancy G. Siraisi also illustrate practices associated with the concepts of the Republic of Letters: open and relatively informal communication among a learned community and a liberal exchange of information and ideas. Additionally, such published medical correspondence may often have served to provide mutual reinforcement of professional reputation. Siraisi uses some of these collections to compare approaches to sharing medical knowledge across broad regions of Europe and within a city, with the goal of illuminating geographic differences as well as diversity within social, urban, courtly, and academic environments of medical learning and practice. The collections she has selected include essays on general medical topics addressed to colleagues or disciples, some advice for individual patients (usually written at the request of the patient’s doctor), and a strong dose of controversy.

Parution – Gender and medicine in Ireland, 1700-1950

Parution – Gender and medicine in Ireland, 1700-1950

 

PRESTON Margaret et O HOGARTAIGH Margaret, Gender and medicine in Ireland, 1700-1950, Syracuse University Press, 2012.
The essays in this collection examine the intersections between gender, medicine, and conventional economic, political, and social histories in Ireland between 1700 and 1950. Gathering many of the top voices in Irish studies and the history of medicine, the editors cover a range of topics including midwifery, mental health, alcoholism, and infant mortality.
Composed of thirteen chapters, the volume includes James Kelly’s original analyses of eighteenth-century dental practice and midwifery, placing the Irish experience in an international context. Greta Jones, in an exploration of a disease that affected thousands in Ireland, explains the reasons for higher tuberculosis mortality among women. Several essays call attention to the attempted containment of disease, exploring the role of asylums and the gendered attitudes toward insanity and reform. Contributors highlight the often neglected impact of nurses and midwives, occupations traditionally dominated by women.
Presenting a social history of Irish medicine, the disparate essays are united by several common themes: the inherent danger of life in eighteenth- and nineteenth-century Ireland, the specific brutality of women’s lives at the time, and the heroics of several enlightened figures.

Colloque – Re-membering the body

Colloque – Re-membering the body

Institut d’ethnologie | Musée d’ethnographie | Neuchâtel 6 – 8 septembre 2012 

L’incroyable diversité des techniques du corps et leurs évolutions dans le temps renvoie à la question de leur re-connaissance au sein des collectifs qui les vivent. La valorisation de cette re-connais- sance est notamment l’un des objectifs que vise la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. En envisageant implicitement le corps des individus comme un espace où se matérialise et se déploie l’immatériel et la diversité culturelle, la Convention fait du corps un témoin de l’authenticité des pratiques sociales et un enjeu dans la sauvegarde du patrimoine immatériel. Plus largement, qu’il s’agisse de gestes anodins de nos quotidiens, de situations de travail où les corps sont – en apparence – de moins en moins sollicités, de situations où leur façonnage devient le vecteur d’un processus créatif (collectif ou individuel) ou d’ac- tivités sportives offert aux regards, les questions complexes de leur décryptage, de leur traduction, de leur mise en scène et en mémoire sont d’importance. Elles constituent le fil rouge de ce colloque qui se déroulera sur trois jours.

Télécharger le programme (pdf)

Parution – Lotions, potions, pills and magic : Health care in early America

Parution – Lotions, potions, pills and magic : Health care in early America

 

BRESLAW Elaine, Lotions, potions, pills and magic : Health care in early America, New York University Press, 2012.

 

 Health in early America was generally good. The food was plentiful, the air and water were clean, and people tended to enjoy strong constitutions as a result of this environment. Practitioners of traditional forms of health care enjoyed high social status, and the cures they offered – from purging to mere palliatives – carried a powerful authority. Consequently, most American doctors felt little need to keep up with Europe’s medical advances relying heavily on their traditional depletion methods. However, in the years following the American Revolution as poverty increased and America’s water and air became more polluted, people grew sicker. Traditional medicine became increasingly ineffective. Instead, Americans sought out both older and newer forms of alternative medicine and people who embraced these methods: midwives, folk healers, Native American shamans, African obeahs and the new botanical and water cure advocates. In this overview of health and healing in early America, Elaine G. Breslaw describes the evolution of public health crises and solutions. Breslaw examines « ethnic borrowings » (of both disease and treatment) of early American medicine and the tension between trained doctors and the lay public. While orthodox medicine never fully lost its authority, Lotions, Potions, Pills, and Magic argues that their ascendance over other healers didn’t begin until the early twentieth century, as germ theory finally migrated from Europe to the United States and American medical education achieved professional standing.

Parution – Le corps gourmand, d’Héraclès à Alexandre le Bienheureux

Parution – Le corps gourmand, d’Héraclès à Alexandre le Bienheureux

 

KARILA-COHEN Karine et QUELLIER Florent, Le corps gourmand, d’Héraclès à Alexandre le Bienheureux, PUFR, 2012.

Gosier, ventre, lèvre, joues, palais… quelles parties du corps révèlent le gourmand dans la culture européenne ? Notre société lipophobe nous poussera sans doute à souligner l’embonpoint du personnage qui contrevient aux règles de la diététique. Mais l’on pourra aussi scruter ses manières de table et sa gestuelle. Selon que la gourmandise est pensée comme le goût de la bonne chère ou comme le péché de goinfrerie, on valorisera ou dénigrera la corpulence et les attitudes du gourmand. Le gourmet sait choisir les plats, maîtrise tout un art de vivre, tandis que le goinfre se comble la panse en cachette ou sans tenir compte des règles de civilité. On voit par là que le corps du gourmand se construit dans un subtil jeu de relations sociales. De l’Antiquité gréco-latine à nos jours, ce livre décline ces questions dans le temps pour en saisir toutes les évolutions et les différents enjeux politiques, religieux, médicaux ou moraux. Écrites par des littéraires, des historiens et des historiens de l’art, les quinze études rassemblées analysent et interprètent les incarnations de la gourmandise en s’appuyant sur une histoire de l’alimentation et une histoire du corps en plein essor dans l’historiographie actuelle.

 

Appel à contribution – Infertility in History, Science and Culture

Appel à contribution – Infertility in History, Science and Culture

The infertile woman is a familiar figure in popular culture. Soap operas dramatise the tragedy of infertility, right-wing tabloids threaten career women with the horrors of involuntary childlessness, and the news media greets each new breakthrough in reproductive technology with a strange combination of celebration and dread at the potential Brave New World we are sleep-walking towards. This portrayal of a realm where science fiction threatens to spill over into fact adds to our sense of infertility as a peculiarly modern condition. Yet there is a longer history of involuntary childlessness – a history which stretches back to the Book of Genesis and beyond – as well as many different potential experiences of infertility according to nation, class, gender, and race.This symposium will explore the history of infertility, and the place of infertility in science and culture. Our primary focus is historical, but we welcome contributions from scholars in different disciplines and employing a range of approaches – social scientific, literary, feminist, psychological, and legal. We aim to bring together researchers working on this fascinating and under-explored field in order to better understand historical and contemporary representations and experiences of infertility across different cultures and from different perspectives. Potential topics for papers include, but are not limited to:- the role of gender, class and race in shaping experiences and representations of infertility;- individual, familial, and social contexts of infertility;- infertility as a bodily and/or psychological experience;- heterosexuality, homosexuality, and involuntary childlessness;- reproductive science and access to reproductive technologies;- the interplay of medical, scientific, and cultural understandings of infertility;- the role of politics, law, and religion in shaping experiences of and attitudes towards infertility;- changing experiences of infertility across time and space, including comparative histories;- the relation of perceptions of infertility to beliefs about fertility control, the constitution and social role of the family, and sexuality;- different disciplinary approaches to infertility.An edited collection based on the presented papers is planned.
The symposium is co-convened by Gayle Davis (University of Edinburgh) and Tracey Loughran (Cardiff University). It will be held at the University of Edinburgh on 4-5 July 2013. Abstracts of 250 words, for papers of 20-30 minutes, should be sent to LoughranTL@cardiff.ac.uk by 25th January 2013.

Nouveau blog – The New York Academy of Medicine

Nouveau blog – The New York Academy of Medicine

The New York Academy of Medicine a créé un nouveau blog intitulé Books, Health and HistoryIl présente les événements et activités proposés par cette institution et permet d’explorer ses collections sur l’histoire de la médecine, de la santé publique et du livre.

 

Parution – Soin et politique

Parution – Soin et politique

 

WORMS Frédéric, Soin et politique, PUF, Paris, 2012.

 Cet ouvrage analyse tous les enjeux politiques du soin, au-delà de ce qu’on appelle la politique de soin : chaque dimension du soin (secours et soutien, travail et pouvoir, solidarité, souci) appelle en fait une politique qui traverse toutes les dimensions de nos sociétés et de nos vies. Il ne faut donc pas réduire le soin au seul secours et se demander si « la politique » doit le prendre en charge de façon minimale ou maximale, suscitant les spectres idéologiques du chacun pour soi ou de « l’assistanat ». Il faut au contraire analyser soigneusement les différents aspects du soin, et montrer qu’à chacun d’eux correspond une tâche politique précise. Ainsi, le secours appelle une prise en charge matérielle et sociale immédiate, tandis que le soutien subjectif appelle la construction de cadres le pouvoir médical appelle des limites, le travail social une reconnaissance la solidarité n’est pas seulement prestation mais aussi liberté et égalité le soin est enfin souci du monde, naturel et humain. Ce livre bref, synthétique, vise à ouvrir un nouvel espace de travail théorique et pratique pour le moment présent.

Introduction : Dimensions du soin

I – Secours et soutien

II – Travail et pouvoir

III – Liberté et égalité

IV – Du monde, cosmique et politique

Conclusion : Dimensions de la politique

Frédéric Worms est professeur à l’Université de Lille III et directeur du CIEPFC à l’ENS. Il a publié Le moment du soin (Puf, 2010) et codirigé La philosophie du soin (Puf, 2010) avec L. Benaroyo et C. Lefève.