Séminaire – Psychologie, psychiatrie et psychanalyse : histoires croisées

Séminaire – Psychologie, psychiatrie et psychanalyse : histoires croisées


Vendredi 14 janvier

14h-16h,

CAK, pavillon Chevreul

Prochaine séance du Séminaire « Psychologie, psychiatrie et psychanalyse: histoires croisées » (Jacqueline Carroy, Jean-Christophe Coffin, Annick Ohayon, Régine Plas) ;

VINCENT BARRAS, professeur à l’Université de Lausanne et directeur d’études invité à l’EHESS

Vendredi 14 janvier 14h-16h, CAK, pavillon Chevreul.

Les hallucinations : relations croisées entre neurosciences, psychopathologie et arts,  20e siècle

Dans cet exposé, nous nous intéresserons aux relations nouées entre sciences du cerveau et du psychisme au cours des deux siècles écoulés d’une part et production artistique d’autre part, du point de vue d’une histoire culturelle et sociale de la médecine et des sciences du vivant. Prolongeant et complétant la masse déjà importante des recherches consacrées depuis plusieurs dizaines d’années à cette question, la plupart du temps sous une forme interrogeant l’« apport » des sciences neurologiques et psychologiques au domaine artistique, il s’agira de mettre l’accent sur les pratiques matérielles, les concepts, les liens sociaux unissant les protagonistes d’un domaine et de l’autre, dans l’hypothèse que les interactions n’ont pas lieu unilatéralement des sciences vers les arts, mais qu’il existe de fait une intense circulation à même de transformer les usages et les théories scientifiques. La présentation de situations dûment contextualisées peut permettre de dégager un modèle d’analyse des interactions impliquées. Cette réflexion se déroule dans le cadre de la problématique plus générale de l’ «objectivation par l’image », propre à l’épistémologie scientifique et médicale contemporaine (il suffit de penser aux pratiques scientifiques actuelles où la neuro-imagerie – notamment celle qui est dite «fonctionnelle » – assume aujourd’hui à tous niveaux une importance quasi incontestée).