Séminaire – Histoire, Epistémologie et Philosophie des sciences du corps

Séminaire – Histoire, Epistémologie et Philosophie des sciences du corps

sous la direction de Bernard Andrieu et Alexandre Klein

Jeudi 16 mars 2011

A la Faculté du Sport – Villers-lès-Nancy

Salle Merklen

A 17h

Benoît Bolmont

« Etats affectifs et personnalité : un mode de traitement de l’information dans les performances motrices »

Nous sommes quotidiennement soumis à des stimulations internes ou externes qui modifient nos états psychologiques et physiologiques. Quelle que soit la manière (positive, neutre ou négative) dont est vécu la stimulation, il en découle une modification affective dont il faudra s’accommoder pour raisonner, marcher, conduire… Notre objectif de recherche est de comprendre comment les états affectifs modifient le comportement humain. La première partie de notre présentation introduira quelques concepts sur les états affectifs, notamment sur l’anxiété et les humeurs, et permettra d’exposer différentes situations inductrices de modifications affectives. La seconde partie présentera les principaux résultats sur les relations entre états affectifs et performances humaines de complexité variable. Enfin, la troisième partie sera consacrée aux effets de l’anxiété sur différentes informations sensorielles impliquées dans des tâches automatisés. Nous considérerons le rôle de la personnalité sur ce couplage.

Benoit Bolmont, docteur en neurosciences et comportement, est maître de conférences à l’Université de Metz. Ses travaux portent sur  les liens entre émotions et actions et tentent de comprendre  les orientations des actions selon la nature et l’intensité des émotions. Il est l’auteur de plusieurs articles internationaux et chapitres de livres dont Bolmont B. (2006). La psychologie du cosmonaute, Cerveau et Psycho 17 : 16-21 et Bolmont B., and Collado A. (2010) Human adaptation to extreme environments: The limits of personality; In XXX (Ed.), Applied Sport Science and Medicine: Case Studies from Practice (pp. XX-XX); Human Kinetics.