Séminaire – Histoire, Epistémologie et Philosophie des Sciences du Corps

Séminaire – Histoire, Epistémologie et Philosophie des Sciences du Corps

 

Sous la direction de B. Andrieu et A. Klein

Mercredi 6 avril 2011
A 17H
Au Muséum-Aquarium de Nancy
34 Rue Sainte-Catherine 54000 Nancy

La norme corporelle questionnée :  l’école entre protection et redressement (XVIIIe-XIXe s).
Séverine Parayre

Depuis la seconde moitié du XVIIIe siècle, les peurs d’une dégénérescence physique et d’une baisse constante de l’espérance de vie, incitèrent à une mobilisation croissante autour de l’entretien et du soin du corps de l’enfant. Cette préoccupation des Lumières allait marquer définitivement la naissance d’une éducation tournée vers la sauvegarde de la santé et le renforcement physique et moral des jeunes populations. Emblème de l’avenir de la Nation, dont dépendaient le développement futur et la prospérité, l’école du XIXe siècle devint une institution à hygiéniser. Nous avons étudié depuis ce tournant le schéma d’application entre les normes dictées par le législateur et leur mise en pratiques par les populations et nous avons recherché les marges de manœuvres des acteurs moteurs de l’éducation. Nous verrons, entre autres, qu’en prenant en compte les difficultés d’hygiène vécues par l’ensemble de la population, médecins et pédagogues apparurent tour à tour aidants et redresseurs socio-  sanitaire, forcés de devoir s’adapter, de réajuster leurs transmissions de savoirs et pratiques, mais désireux d’imposer une ligne de conduite formant le futur citoyen modèle instruit, sain,  honnête et vertueux. Nous verrons les déboires et embûches de la première emprise hygiéniste et le maintien de résistances et de réticences des populations.

Séverine Parayre est Docteur en Sciences de l’éducation de l’université Paris Descartes, ATER en Sciences de l’éducation, éducation et santé,  à l’université Charles-de-Gaulle Lille 3 et est rattachée au Centre Edgar Morin, unité de recherche de l’EHESS associée au CNRS, UMR 8177. Elle vient de faire paraître un ouvrage intitulé : L’hygiène à l’école, histoire des pratiques de santé XVIIIe-XIXe siècles, Saint-Etienne, PUSE, 2011.