Parution – Spa, carrefour de l’Europe des Lumières. Les hôtes de la cité thermale au XVIIIe siècle

Parution – Spa, carrefour de l’Europe des Lumières. Les hôtes de la cité thermale au XVIIIe siècle 

BUSe1hkCEAAOClK.jpg large Daniel Droixhe (avec la collaboration de Muriel Collart), Spa, carrefour de l’Europe des Lumières. Les hôtes de la cité thermale au XVIIIe siècle, Paris, Hermann, 2013, 250 p.

La station balnéaire de Spa, surnommée le « Café de l’Europe » au XVIIIe siècle, enregistrait ses visiteurs sur les Listes des Seigneurs et Dames, document exceptionnel sur une ville d’eaux sous les Lumières. Leur exploitation porte sur les étrangers qui y nouèrent des relations mondaines et des réseaux, constituant un vrai centre international d’information.
L’ouvrage met surtout en évidence les témoignages culturels fournis par les récits de voyage avec notamment des écrits en langue étrangère qui apportent des ouvertures sur différentes littératures nationales. La politique (spécialement de l’Europe insulaire) et les sciences animent aussi plus d’une page de la chronique spadoise et participent à une véritable circulation d’information.
Spa ne fut donc pas qu’un microcosme mondain. Le spectacle indécent des immenses fortunes livrées aux tables de jeu comme les défis que lance une sexualité à tout va peuvent aussi composer un théâtre d’ombres où se jouerait le crépuscule d’un régime.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.