Histoire culturelle de la danse

Séminaires

2e et 4e lundis du mois de 19 h à 21 h, EHESS (105 bd Raspail 75006 Paris), en salle 7, à partir du 9 novembre 2009.

Organisé par Elizabeth ClaireEmmanuelle DelattreMarie GlonSophie Jacotot, Vannina OlivesiMarion Rhéty etJuan Ignacio Vallejos.

Ce séminaire propose d’explorer l’histoire des danses sociales et spectaculaires en Europe dans une perspective culturaliste, pour la période comprise entre les XVIe et XXe siècles. Il s’agit de saisir l’histoire des sociétés modernes et contemporaines en confrontant les pratiques et les représentations en vigueur dans les danses dites « théâtrales » et de « société ». Conçu comme un espace de dialogue et d’échange d’idées sur l’histoire de la danse, mais aussi sur les méthodes de l’histoire culturelle, le séminaire sera composé de douze séances parcourues par quatre axes thématiques :

  • une relecture des clichés et des moments clés qui ont marqué l’historiographie et l’imaginaire de la danse en Europe ;
  • la légitimité de la danse comme genre dramatique, comme profession et comme pratique sociale ;
  • la circulation des danses, des personnes qui les pratiquent et des savoirs qui la constituent ;
  • enfin, les sensibilités dans la danse, les conceptions du mouvement et la proprioception.

Séance 1 : 9 novembre 2009

Introduction au séminaire

Marie GLON (doctorante, EHESS), « L’Orchésographie de Toinot Arbeau ou l’invention d’un point de départ ».

Séance 2 : 23 novembre 2009

Sylviane PAGES (docteur, Univ. Paris VIII), « Une réinvention de la danse par les discours : les lieux communs du butô en France ».

Vannina OLIVESI (doctorante, Univ. de Provence), « Le ballet romantique à partir des années 1840 : un art “dégénéré” ? »

Séance 3 : 14 décembre 2009

Juan-Ignacio VALLEJOS (doctorant, EHESS), « Jean-Georges Noverre, père du ballet moderne ? »

Emmanuelle DELATTRE (doctorante, UVSQ), « La construction de l’Académie de danse de l’Opéra de Paris ou la construction d’une « institution d’excellence » ? (1783-fin XIXe siècle) ».

Séance 4 : 11 janvier 2010

Christophe APPRILL (sociologue, EHESS), « “Danseurs” et danses face à la légitimité ».

Marion RHETY (doctorante, Univ. Paris I), « Utopies chorégraphiques : fonction de l’artiste dans la société (dernier quart du XXe siècle) ».

Séance 5 : 25 janvier 2010

José SASPORTES (historien, fondateur et directeur de la revue La Danza Italiana), « Parcours de la danse en Europe aux XVIIIe et XIXe siècles ».

Séance 6 : 8 février 2010

Vannina OLIVESI (doctorante, Univ. de Provence), « Pratiques et expériences féminines de composition chorégraphique à l’Opéra de Paris (1800-1860) ».

Séance 7 : 22 février 2010

Juan-Ignacio VALLEJOS (doctorant, EHESS), « En quête de légitimité. Une lecture généalogique des discours sur le ballet-pantomime ».

Séance 8 : 8 mars 2010

Sophie JACOTOT (post-doctorante, CRAL), « La circulation des pratiques sociales de danse en contexte global : médias et médiateurs de l’introduction des danses de société des Amériques en France (1re moitié du XXe siècle) ».

Séance 9 : 22 mars 2010

Laure GUILBERT (docteur, Opéra national de Paris), « La danse migrante. Exil et diasporas du milieu chorégraphique allemand (1933-1950) ».

Séance 10 : 26 avril 2010

Liz CLAIRE (post-doctorante, CRAL), « Le toucher, le vertige et l’imagination, phénomènes de la valse (ca 1765-1815) ».

Séance 11 : 10 mai 2010

Marina NORDERA (professeur, Univ. Nice-Sophia Antipolis), « “Eveiller les sentimens de la chair corrompuë”. La danse à l’épreuve des sens (XVIe-XVIIe siècles, Italie) ».

Séance 12 : 31 mai 2010 (date à confirmer)

Sophie JACOTOT (post-doctorante, CRAL), « Les sens au bal (XXe siècle) »

Conclusion générale.