Alimentation : entre peurs et plaisirs

APPEL À CONTRIBUTION

Lundi 31 mai 2010

Alimentation : entre peurs et plaisirs

Atelier doctoral pluridisciplinaire

Le Centre de recherche de l’Institut Paul Bocuse crée une opportunité de rencontre et d’échanges scientifiques pour les doctorants qui travaillent sur les relations entre l’homme et son alimentation dans les contextes des arts culinaires, de l’hôtellerie et de la restauration, sans distinction de discipline. L’atelier associera interventions de chercheurs confirmés, séances de travaux dirigés (méthodologies in vivo et in situ), présentations de travaux de doctorants et discussions.
ANNONCE

Pour la première édition de cet événement, le thème choisi est : Alimentation, entre Peur(s) et Plaisir(s).

Peur et plaisir traversent l’ensemble des comportements alimentaires (néophobie alimentaire, crises sanitaires, hédonisme sensoriel,…). Pourtant, ils sont rarement approchés conjointement au sein des recherches portant sur l’alimentation. Dans le cadre de cet atelier, nous proposons de réfléchir aux situations et conditions dans lesquelles peur(s) et plaisir(s) peuvent se trouver associés. Les propositions attendues pourront porter sur un large ensemble de questionnements, tel que :

  • Quels liens existent entre connaissance du produit (ex. son origine, son procédé de fabrication…) et la peur ou le  plaisir qu’il suscite ? Quels nouveaux comportements alimentaires en résultent ?
  • Comment la peur peut devenir plaisir (et vice versa ?) tant dans l’acte de manger que dans l’apprentissage alimentaire ?  En quoi la peur alimentaire peut-elle être source de plaisir ? (Par exemple, en consommant un produit réputé dangereux ou toxique, tels le fugu)
  • Quels arbitrages s’établissent entre plaisir de manger à court terme et peur des conséquences pour la santé à moyen ou long terme ?

Contributions

Les doctorants souhaitant participer à l’atelier doivent envoyer, avant le 31 mai 2010

une proposition d’une 1 page maximum, accompagnée d’un CV et d’un résumé du travail de thèse en cours. Les jeunes chercheurs sélectionnés s’engagent à livrer une version aboutie de leur texte (5 à 6 pages) deux semaines avant leur présentation. Les participants à l’atelier doctorant recevront l’ensemble des contributions qui seront discutées en séance. L’objectif de la présentation lors de l’atelier sera de présenter son papier et, surtout, de le mettre en perspective vis-à-vis des autres textes sélectionnés pour la séance. Chaque participant disposera de 30 minutes, dont 10 de questions de l’assistance. Les interventions, données en anglais, feront état du travail de thèse et mettront en avant les résultats empiriques de l’étude ainsi que ses enjeux méthodologiques. Les contributions sélectionnées feront l’objet d’un article à envoyer au plus tard le 1er septembre 2010, pour publication électronique dans la revue en ligne du Centre de recherche de l’Institut Paul Bocuse (premier numéro à paraître à l’automne 2010).

Organisation

Dates : du 7 au 9 juillet 2010

Langue officielle : Anglais

Lieu : Centre de Recherche de l’Institut Paul Bocuse, Château du Vivier, 69130 ECULLY, France

Hébergement : Résidence étudiante Le Clipper, Ecully.

Repas : sur place, possibilité de prendre le repas du mardi 6 au soir (sur réservation).

Participation aux frais d’inscription, de déjeuners et d’hébergement : 200 € [sans hébergement : 50 €]

Date limite d’envoi des propositions : 31 mai 2010

Contact, envoi des propositions et renseignements : recherche@institutpaulbocuse.com

Programme provisoire :

Mardi 6 juillet 2010 / Tuesday, 6th of July 2010

18h-19h30 Inscription et installation à la résidence étudiante / Registration and check- in at the student residence

20h Dîner optionnel / Optional dinner

Mercredi 7 juillet 2010/ Wednesday, 7th of July 2010

10h Accueil et café / Welcome and coffee

10h30 Introduction par Agnès Giboreau, directrice du Centre de Recherche / Introduction address by Agnès Giboreau, Director of the Research Center

11h30-13h Conférence plénière. Thème : Entre dégoût et attractivité des mets (à confirmer) / Plenary lecture. Topic : Between disgust and dish attractivity

13h-14h Déjeuner/ Lunch

14h-16h30 Présentations des doctorants : sessions parallèles A et B / Presentations by the PhD students- Parallel sessions A & B

16h30 – 17h Pause/ Break

17h-19h Ateliers parallèles de méthodologie / Parallel methodology tutorials

  • Groupe 1: Expériences de choix / Choice experiments
  • Groupe 2 : Etude des usages / User studies

Soirée/evening

Dîner au restaurant expérimental du Centre de Recherche / Dinner at the experimental restaurant of the Research Center

Jeudi 8 juillet 2010/ Thursday, 8th of July 2010

9h -10h30 Conférence plénière. Thème : Choix alimentaires et OGM, Pr. B. Ruffieux, Grenoble / Plenary lecture. GMO and food choice a

10h30 – 10h45 Pause/ Break

10h45-12h15 Conférence plénière : Thème : Risque  et crises alimentaires, Dr. J. Raudde, Rennes / Plenary lecture. Topic: Risks  and contemporary food crise

12h15-13h Table ronde méthodologique à partir d’étude de cas des doctorants / Methodological roundtable from  PhD students’s case studies

13h-14h Déjeuner/ Lunch

14h-16h30 Présentations des doctorants : sessions parallèles A et B / Presentations by the PhD students- Parallel sessions A & B

16h30 – 17h Pause/ Break

17h-19h Ateliers parallèles de méthodologie / Parallel methodology tutorials

  • Groupe 1: Etude des usages / User studies
  • Groupe 2 : Expériences de choix / Choice experiments

Soirée/Evening

Visite de Lyon et dîner / City tour in Lyon and dinner »

Vendredi 9 juillet 2010/ Friday, 9th of July 2010

9h -10h30 Conférence plénière. Thème : La néophobie alimentaire, Dr. H. Coultard, UK / Plenary lecture. Topic: Psychological dimension of food neophobi

10h30 – 10h45 Pause/ Break

10h45-12h15 Conférence plénière. Thème Peur, plaisir et obésité (intervenant en cours de validation) / Plenary lecture. Topic: Fear, Pleasure and obesity

12h15-13h Conclusion de l’atelier doctoral 2010 / Concluding remarks – Martine Laville, CRNH

13h-14h Déjeuner optionnel / Optional lunch

Contact
  • agnes GIBOREAU
    courriel : agnes [point] giboreau (at) institutpaulbocuse [point] com
  • Chateau du vivier BP 25
    69 130 Ecully

« Alimentation : entre peurs et plaisirs », Appel à contribution, Calenda, publié le lundi 03 mai 2010,http://calenda.revues.org/nouvelle16517.html Publié le lundi 03 mai 2010 par Karim Hammou

Sexualité et politique en francophonie

Appel à contributions

Sexualité et politique en francophonie

Avant le 31 mai – revue Politique et sociétés

Pour le numéro spécial de Politique et Sociétés (Société québecoise de science politique)

dirigé par Bruno Perreau, Sciences Po Paris

David Paternotte, FNRS/Université libre de Bruxelles, University of Cambridge

Présentation :

Au cours des dernières années, les recherches sur la sexualité ont connu un véritable essor au sein de la science politique francophone. Cette situation reflète à la fois la politisation et la visibilisation croissantes des questions sexuelles dans nos sociétés. Ce numéro thématique constitue la première tentative d’inventaire au sein d’une revue francophone de science politique.

Les textes proposés envisageront l’articulation de la science politique aux autres disciplines des sciences sociales et intègreront leurs principaux enseignements, ce qui est d’autant plus pertinent que, si la sexualité est un objet récent en science politique, elle bénéficie déjà de traditions de recherches plus établies en droit, en sociologie, en anthropologie, en histoire ou en philosophie.

Les articles concerneront non seulement les politiques qui touchent directement à la sexualité, mais aussi toute politique où les représentations de la sexualité travaillent, par analogie, l’action publique, ses outils, ses savoirs et, plus généralement, ses modes de légitimation. Ils pourront aussi analyser les mouvements sociaux qui ont les sexualités pour objet et/ou pour répertoire d’action. Ils pourront enfin développer une réflexion plus théorique sur les liens entre production du pouvoir politique et de la sexualité.

Les auteurs doivent faire parvenir un « abstract » d’une page à David Paternotte (david.paternotte@ulb.ac.be) et Bruno Perreau (bruno.perreau@sciences-po.org) d’ici au 31 mai 2010. Ils seront avisés fin juin du résultat de l’examen de leur proposition. Les manuscrits complets devront ensuite parvenir aux responsables du numéro au plus tard le 15 octobre 2010. Ceux-ci feront l’objet d’une double évaluation anonyme de la part des pairs.

Le comité de rédaction de Politique et Sociétés vous rappelle qu’il accepte la soumission de manuscrits « hors-thèmes ». Veuillez faire parvenir vos textes au directeur de la revue, Jean-François Thibault (jean-Francois.thibault@umoncton.ca).

Health Activism in the Twentieth Century : A History of Medicine Symposium at Yale University

Health Activism in the Twentieth Century : A History of Medicine Symposium at Yale University (date limite 15 mai 2010)

October 22-23, 2010

The Section for the History of Medicine at Yale University and the Department of History at the University of Manitoba invite scholars to  participate in a symposium on health activism in the twentieth century with particular attention to issues of race, gender, sexual orientation and disability. The symposium will be held at Yale. Papers are welcomed dealing with this topic in any country. This small symposium will consist of three moderated panel sessions where the majority of the audience will be presenters.

Potential participants must submit an abstract of 300 words by May 15, 2010.

We especially invite papers focused on :

>  Health workers and patients as political agents

>  Fundraising and models of charity  in health activism

> Inequality and discrimination within medical and health-related organizations

> Ideas that have driven health activism (such as social justice,  human  rights, fiscal conservatism and family values )

> Comparisons of health-related movements with other social  movements,  especially their reliance on specialized scientific knowledge.

Papers will be pre-circulated to symposium participants in advance.

> > Interested scholars should submit the following :  (1) Applicants name, institutional affiliation and contact details (2) A 300 word abstract (3) A one-page CV

Submissions should be emailed to : ewa.lech@yale.edu

> > Abstracts are due on May 15, 2010.

> Successful applicants will be informed that their paper has been  accepted by June 15, 2010.  Completed papers must be submitted by October 1, 2010 so that they can be circulated and read by all symposium participants.

Programme national de recherche en environnement-santé-travail

Programme national de recherche en environnement-santé-travail

Appel à projets de recherche 2010 (AFSSET, ADEME, INCA)

L’appel à projets de recherche « Santé au travail et santé – environnement » porte sur l’évaluation et l’analyse des risques environnementaux pour la santé humaine, en population générale ou au travail. Il s’organise autour de quatre axes . 1. Caractérisation des dangers et estimation des expositions. 2. Mise en relation des expositions et des effets sur la santé. 3. Modélisation et évaluation quantitative du risque sanitaire. 4. Risque sanitaire, société, travail. Le programme a vocation à mobiliser des disciplines différentes sur cet objectif de recherche et sa pérennité contribue à structurer durablement une communauté scientifique dans le domaine. Les contributions des sciences sociales sont attendues.

ANNONCE

Programme National de Recherche en Environnement-Santé-Travail

Appel à projets de recherche 2010 financé par l’Afsset, l’Ademe et l’Inca

L’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (Afsset) a lancé le 26 mars 2010 son appel à projets de recherche dans les domaines « Santé au Travail » et « Santé-Environnement » avec 2 organismes co-financeurs : l’Ademe et l’INCa.

Le texte de l’appel est disponible sur le site Internet de l’Afsset à l’adresse suivante : http://www.afsset.fr/index.php?pageid=452&newsid=547&MDLCODE=news

L’Appel à projet de Recherche 2010 porte sur l’évaluation et l’analyse des risques environnementaux pour la santé humaine, en population générale ou au travail. Il est structuré en quatre axes :

  • Caractérisation des dangers et estimation des expositions,
  • Mise en relation des expositions et des effets sur la santé,
  • Modélisation et évaluation quantitative du risque sanitaire,
  • Risque sanitaire, société, travail

Chaque axe est décliné en thèmes de recherche.

Le texte de l’APR 2010 renvoie par un lien électronique à une liste de questions à la recherche qui sont prioritaires pour les utilisateurs potentiels de ces recherches (annexe 1). Ces besoins ont été identifiés à l’occasion de travaux d’évaluation des risques ou de l’élaboration de mesures de gestion des risques. A qualité scientifique égale, les projets de recherche qui se rapportent directement à ces questions bénéficieront d’un bonus pour la sélection finale.

Les montants disponibles pour cet appel ont été augmentés d’un tiers par rapport à l’année précédente, passant à 5 millions d’euros.

L’appel est ouvert jusqu’au 28 mai 2010 à midi.

Continuer la lecture de Programme national de recherche en environnement-santé-travail

Les risques de santé en société

Appel à publications dans la revue Espace, Populations, Sociétés, revue à comité de lecture, Université des Sciences et Technologies Lille1

Publication prévue 2011-1

Aujourd’hui plus qu’hier, plusieurs facteurs ont contribué à rapprocher le concept de risque des questions de santé publique. Le retour des crises sanitaires dans des territoires déjà avancés dans la transition épidémiologique (sida, ESB, Chikungunya, grippes…), doublé par la perception de nouvelles incertitudes (pollutions, explosions, ondes électro-magnétiques, risque vaccinal…) a contribué à remettre ces questions sur l’agenda des urgences et à révéler les défauts de maîtrise de ces dangers. (Claude Gilbert).

Classiquement associés à la pauvreté, au manque de développement économique, au faible aménagement  des environnements, les aléas sanitaires naissent aussi de l’organisation sophistiquée des humains en sociétés. Car les risques changent (U Beck), les nouveaux dangers peuvent parfois venir de dérivés involontaires des activités anthropiques (sang contaminé, maladies nosocomiales, explosions industrielles, nuages toxiques…). Ces perspectives, ébranlant les espoirs placés dans le progrès entraînent fatalement des régrès correspondant comme l’entrevoyait E. Reclus dès le début du XXème siècle mais suscitent aussi pour les plus optimistes le développement de bienfaisantes  parades et béquilles technologiques (F. Dagognet).

Continuer la lecture de Les risques de santé en société

Alphonse Bertillon and the identification of persons, 1880-1914

APPEL À CONTRIBUTION

Mercredi 01 septembre 2010

Alphonse Bertillon et l’identification des personnes, 1880-1914

RÉSUMÉ

Bertillon et l’identification des personnes, 1880-1914 développe un travail pluridisciplinaire, collectif et international consacré à l’histoire de la police d’identification entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle. Centré sur la figure d’Alphonse Bertillon, ce projet propose une vue panoramique de son parcours, de son œuvre et des techniques innovantes d’identification auxquelles il contribua directement. Durant cette période charnière, un changement de régime modifie en profondeur les manières d’identifier les individus et l’identification devient une question centrale à tous les échelons de l’organisation des sociétés au sein desquelles les liens entre les instances de pouvoir et les administrés sont profondément renouvelés. Des questions posées depuis toujours – comment reconnaît-on une personne ? Comment définir son identité ? – accèdent au rang de problème politique de première importance et mobilisent des experts issus de multiples champs scientifiques.

Continuer la lecture de Alphonse Bertillon and the identification of persons, 1880-1914

L’hermaphrodite, de la Renaissance aux Lumières

APPEL A CONTRIBUTION

1ER MAI 2010, ARRAS (26-28 MAI 2011)

L’HERMAPHRODITE, DE LA RENAISSANCE AUX LUMIÈRES

« Textes et cultures », Université d’Artois

Date limite : 1 mai 2010

Bien que l’hermaphrodite ait été l’objet ces dernières années de nombreuses études, tant en France que dans le monde anglo-saxon, en particulier à travers le prisme des gender studies, il mérite qu’on y revienne. En effet, pour ce qui est de la période envisagée, les travaux de Kathleen P. Long pour la Renaissance, de Patrick Graille pour les XVIIe et XVIIIe siècles, et l’analyse de Pierre Ronzeaud sur l’utopie hermaphrodite, pour ne citer que les ouvrages les plus connus, invitent à poursuivre la réflexion sur une figure aussi complexe que contradictoire, notamment en ce qu’elle interroge les frontières entre le masculin et le féminin, la norme et le monstrueux, le mythe et la réalité, et se trouve à la croisée de nombreux discours, où se confrontent et s’interpénètrent le médical, le politique, le théologique et le littéraire, entre héritage antique et modernité.

Continuer la lecture de L’hermaphrodite, de la Renaissance aux Lumières

Le soignant et la mort – Appel à poster

Centre Georges Chevrier, UMR CNRS uB 5605

UFR Sciences Humaines, uB, Dijon

Département de Sociologie, uB, Dijon

Le soignant et la mort

Appel à poster scientifique

(Dead line : 15 mai 2010)

En France, les progrès dans le champ de la santé entraînent, à partir du XVIIIème siècle[1], une transition épidémiologique qui voit les maladies infectieuses disparaître progressivement. A partir du XIXème siècle et de la naissance de la médecine anatomo-clinique, la médecine prend une large part à ce processus. Celui-ci se renforcera encore avec « la révolution antibiotique», transformant des maladies infectieuses mortelles en infections vénielles. Et même si aujourd’hui nous assistons au retour de la dangerosité des maladies infectieuses, en raison de la sur prescription et donc de la surconsommation des antibiotiques (infections nosocomiales, germes résistants de la tuberculose etc), la maîtrise toujours plus importante des pathologies ne s’est jamais démentie. Ces victoires sur les maladies s’inscrivent dans un processus de scientifisation de la médecine avec une utilisation de plus en plus pointue de la technologie. C’est ainsi qu’en 1967, la première greffe cardiaque eut lieu et avec elle apparaît l’idée que la médecine est potentiellement toute puissante[2] : si on peut remplacer, grâce à la transplantation, les organes défaillant d’un corps, cela ouvre une possibilité vers l’immortalité. La mort tend alors à se présenter comme une exception : elle prend le statut d’événement qui « aurait pu être évité, Si… »[3]. Comme le rappelle Higgins, le médecin de Franco déclarait après la mort de ce dernier qu’on aurait pu le sauver organe par organe. Pour autant, nous savons que l’efficacité de cette médecine a des limites. Les réanimateurs[4],[5] et les oncologues[6] (entre autres) en font fréquemment l’expérience. Une première série de questions peut porter sur la manière dont les professionnels de santé vivent cette expérience. Est-elle identique en fonction de la pathologie, du statut ou du genre du soignant, de l’histoire du malade ? La proximité avec la mort est-elle source de difficulté ? Si oui, quelles en sont les conséquences et comment sont-elles gérées ? Si non, comment apprennent-ils à gérer la mort ? Existe-t-il seulement un apprentissage ? La mort est-elle l’échec de la médecine ?

Continuer la lecture de Le soignant et la mort – Appel à poster

Organisation, gestion productive et santé au travail

APPEL À CONTRIBUTION

Mardi 01 juin 2010  |  Rouen (76000)

Organisation, gestion productive et santé au travail

RÉSUMÉ

De nouveaux concepts sont venus renouveler l’analyse : usure professionnelle, souffrance au travail, violence au travail, troubles psycho-sociaux, etc. Pour autant, les interrogations plus traditionnelles de l’impact du travail, des postures, des techniques, des produits, de l’intensification du travail, de la pénibilité physique restent d’actualité. Mais les questions de santé au travail demeurent pour une part « un point aveugle des organisations politiques comme des mouvements sociaux » quand elles ne sont pas dissoutes purement et simplement dans la thématique « santé environnement ».

ANNONCE

Si les sociologues précurseurs ont pu s’intéresser à l’impact du travail ou plus spécifiquement des conditions de travail sur la santé des salariés et plus particulièrement des ouvriers, force est de reconnaître que la thématique de la santé au travail est restée discrète chez les pères de la sociologie du travail . Certes, ces dernières années au croisement des disciplines sociologiques et psychologiques, une attention nouvelle s’est portée sur les effets morbides de certaines formes d’organisation et de gestion du travail. De nouveaux concepts sont venus renouveler l’analyse : usure professionnelle, souffrance au travail, violence au travail, troubles psycho-sociaux, etc. Pour autant, les interrogations plus traditionnelles de l’impact du travail, des postures, des techniques, des produits, de l’intensification du travail, de la pénibilité physique restent d’actualité. Mais les questions de santé au travail demeurent pour une part « un point aveugle des organisations politiques comme des mouvements sociaux »[1] quand elles ne sont pas dissoutes purement et simplement dans la thématique « santé environnement ».

Continuer la lecture de Organisation, gestion productive et santé au travail

Corps et folklore(s) : héritages, constructions et performances

APPEL À CONTRIBUTION

Mercredi 30 juin 2010  |  Lima (Pérou)

Third International Symposium of CORPUS

RÉSUMÉ

Le troisième symposium international organisé par CORPUS, groupe international pour les études culturelles sur le corps aura lieu à Lima en octobre 2010. Il aura pour thème: « Corps et folklore(s): héritages, constructions et performances ».

ANNONCE

CORPUS, International Group for the Cultural Studies of the Body

&

Escuela Nacional Superior de Folklore JosÉ María Arguedas

Universidad Nacional Mayor de San Marcos
Universidad Particular Ricardo Palma

Continuer la lecture de Corps et folklore(s) : héritages, constructions et performances

Mutations des systèmes de santé et communication entre organisations, professionnels, patients et société civile

APPEL À CONTRIBUTION

Vendredi 15 janvier 2010  |  Montréal (Canada)

Mutations des systèmes de santé et communication entre organisations, professionnels, patients et société civile

RÉSUMÉ

Le soin s’organise dans des institutions ou des réseaux que l’on considèrera comme des organisations. On s’intéresse plus particulièrement dans ce colloque aux processus de coordination et de communication au sein et entre les organisations qui composent le système de soin. Nous proposons donc d’éclairer les modalités de fonctionnement de la coopération en les liant aux enjeux ainsi qu’aux difficultés exprimées par les acteurs.

ANNONCE

Le soin s’organise dans des institutions ou des réseaux que l’on considèrera comme des organisations. On s’intéresse plus particulièrement dans ce colloque aux processus de coordination et de communication au sein et entre les organisations qui composent le système de soin. De la qualité de cette communication dépend en effet bien souvent la capacité du système à assurer un soin de qualité et à moindre coût. Le besoin de coordination et ses modalités ne s’expriment pas de la même manière selon les contextes sociaux et les contextes organisationnels. Or ces organisations et leur contexte connaissent des mutations importantes, qui interrogent sur les transformations associées des activités de communication en même temps que sur leur permanence.
Dans certains contextes, les organisations sont relativement intégrées (cf. par exemple les maisons de santé au Québec), dans d’autres le soin suppose un passage du patient entre différentes organisations. Il sera intéressant de rendre compte des difficultés mais aussi des moyens mis en oeuvre par les acteurs pour améliorer les synergies entre différents professionnels et avec ceux que l’on appelle couramment les aidants (amis ou familles qui interviennent dans le soin).

Nous proposons donc d’éclairer les modalités de fonctionnement de la coopération en les liant aux enjeux ainsi qu’aux difficultés exprimées par les acteurs.

Continuer la lecture de Mutations des systèmes de santé et communication entre organisations, professionnels, patients et société civile

Penser la différence des sexes : que proposent les théories ?

Appel à communications

Penser la différence des sexes : que proposent les théories ?

Si les écrits sur le féminin abondent, la question de la différence des sexes fait peut-être moins recette. Délaissée au profit de la différence des genres, souvent considérée comme une construction exclusivement sociale, contestée dans sa réalité biologique, la question de la différence des sexes et de ses multiples déterminismes semble bien difficile à traiter. Geneviève Fraisse[1] n’hésite pas à dire que c’est là un impensé de la philosophie tandis que Xavier Lacroix[2] pose l’écart insaisissable. Cette « charmante » différence, comme l’appelait Emmanuel Kant, cette disjonction des corps et des expériences, comme le soutient Alain Badiou[3], semble à ce point rebelle à l’entendement que même le séducteur de Soeren Kierkegaard[4] s’y cassa les dents : « J’essaye de penser le féminin dans une catégorie philosophique, dira-t-il en substance, mais laquelle ? ». Bref, la question est essentielle, mais difficile à traiter.

Voici plusieurs années déjà, nous nous étions posé la question de savoir si les théories scientifiques ont un sexe[5]. Les réponses que la réflexion collective apporta furent nuancées : certaines conceptualisations apparurent clairement influencées par le genre de leur créateur, d’autres moins, certaines pas du tout. Aujourd’hui, conscient(e)s de l’importance des enjeux théoriques que la question soulève, c’est au problème de la différence des sexes que nous voudrions revenir. Et susciter une nouvelle réflexion collective qui s’attachera à saisir ce que précisément les théories en disent. Comment l’interprètent-elles ? Quel rôle lui font-elles jouer dans la construction des psychismes et des sociétés? Quelle fonction lui attribuent-elles dans la mise en scène du pouvoir politique ? Quelle efficacité lui découvrent-elles dans la structuration des mythes, des rites et du rapport au sacré ? Nous souhaiterions donc nous intéresser aux discours que les théories du lien tiennent sur cette différence  essentielle, la plus fondamentale sans doute, qui impose à tout être entrant dans le monde d’y rencontrer, outre son semblable, un autre sexuellement différent capable d’attiser en lui la haine aussi bien que le désir.

Continuer la lecture de Penser la différence des sexes : que proposent les théories ?

Espace et santé Du terrain à la modélisation

Appel à contribution

Lundi 01 mars 2010 | Marseille (13003)

Espace et santé Du terrain à la modélisation

Health & Space From fieldwork to modeling

RÉSUMÉ

Ce colloque a pour but d’éclairer les changements que connaissent aujourd’hui la géographie de la santé et l’épidémiologie spatiale. L’intégration de la modélisation comme outil et la prise en compte de l’espace et de la complexité pour la compréhension de la réalité sanitaire ont forcé le renouvellement des méthodes depuis la collecte des données jusqu’à leur interprétation. Il aura lieu à Marseille du 08 au 10 septembre 2010.

ANNONCE

Les communications proposées porteront sur un ou plusieurs des trois thèmes présentés. A titre indicatif, sans que cela ne rejette des propositions plus originales, des sous-thèmes indiquent des orientations possibles. Une session de poster sera organisée.

Thème 1 : du terrain aux données Echantillonnage spatialisé Suivi des recours au soin Télédétection

Thèmes 2 : épidémiologie et analyse spatiale Cartographie du risque sanitaire Analyse multiniveau Approches multiscalaires Statistiques spatiales

Thème 3 : modélisation et simulation Modélisation des risques sanitaires Modélisation des recours au soin Système multi-agents en santé

DATES A RETENIR

1er mars 2010 : date limite de soumission des résumés 1er mai 2010: acceptation des propositions 1er juillet 2010 : soumission des articles complets

Septembre 2010 : Colloque

Contact Sébastien Oliveau

courriel : healthandspace (at) univ-provence [point] fr

« Espace et santé », Appel à contribution, Calenda, publié le mercredi 18 novembre 2009, http://calenda.revues.org/nouvelle15063.html

Musique et transe – Appel à contribution

APPEL À CONTRIBUTION

Samedi 15 mai 2010  |  Pau (64000)

Musique et transe

RÉSUMÉ

Les 18 et 19 juin 2010 se tiendra, à Pau, un colloque qui propose de réfléchir aux rapports entre musique et transe. Chercheurs en sciences humaines, psychologues, musicologues, artistes ou autres acteurs du monde de l’art et de la culture, ceci s’adresse à tous. Organisé et proposé par l’Association Européenne pour une Rhétorique des Arts (AERA).

ANNONCE

Composition du comité scientifique de AERA :

Flavie Trey ( doctorante en esthétique, musicienne )
Dario Siragusa ( sémioticien, musicien )
Justin Bernard ( chercheur en rhétorique des arts, musicien )
Benjamin Roullier ( musicien )
Contact :

Association Européenne pour une Rhétorique des Arts
77 rue Castetnau 64 000 PAU
http://rhetart.wordpress.com
Modalités et temps de soumission des communications :

Chaque intervention doit durer vingt minutes. Les communications doivent se concentrer sur les liens musique/danse et transe et non pas sur chacun de ces sujets séparément. Elles doivent nous parvenir avant le 15 mai par la poste ou par courrier électronique. La participation est ouverte à tous les domaines d’études en sciences humaines.

Continuer la lecture de Musique et transe – Appel à contribution