Campus de recherche franco-brésilien « Santé, environnement et propriété intellectuelle »

Campus de recherche franco-brésilien « Santé, environnement et propriété intellectuelle »

Mardi 25 mai 2010  |  Rennes (35042)

Le projet a pour but de développer la coopération entre l’université de Rennes 1, et plus particulièrement de l’IODE, et l’université fédérale brésilienne de Pelotas. Il permet aux enseignants-chercheurs, aux chercheurs et aux étudiants brésiliens et français (étudiants de master 2 et doctorants) d’échanger et de comparer leurs systèmes juridiques dans trois domaines distincts : la santé, l’environnement et la propriété intellectuelle.

Le campus de recherche se déroule en trois temps. Une première partie (mardi et mercredi matin) est consacrée à des conférences, données en français ou en portugais selon la langue de l’intervenant.

Une traduction simultanée est donc assurée. Chaque thématique fait l’objet d’une demi journée : santé (mardi après-midi), environnement (mercredi matin) et propriété intellectuelle (mardi matin).

La deuxième partie (mercredi après-midi et jeudi) est dédiée aux ateliers portant sur les mêmes thèmes que les conférences, à savoir la santé, l’environnement et la propriété intellectuelle. Les étudiants sont divisés en trois groupes qui assistent à chaque atelier à tour de rôle. Enfin, la troisième partie (vendredi matin) a pour objet la présentation d’un bilan de chaque atelier effectuée par quelques étudiants et la remise de certificats, ayant pour finalité de concrétiser la participation au campus.

Mardi 25 mai 2010

8h30 Accueil des participants

9h00 Ouverture du campus de recherche franco-brésilien

  • Allocution de Guy Cathelineau, Président de l’Université de Rennes 1
  • Allocution de Edouard Verny, Doyen de la Faculté de droit et de science politique de Rennes
  • Allocution de Manoel de Souza Maia, Pro-Recteur de la Recherche et des Écoles doctorales de l’Université de Pelotas, Brésil
  • Allocution de Philippe Pierre, Directeur de l’IODE, UMR CNRS 6262

Matinée : Propriété intellectuelle

  • 9h45 Les biotechnologies, droits français et de l’Union. Maryline Boizard, Maître de conférences à l’Université de Rennes 1

10h15 Débats avec la salle

10h30 Pause

  • 10h45 La protection du savoir-faire des pâtisseries de Pelotas. Fabio Vergara, Professeur à l’Université de Pelotas, Brésil
  • 11h15 La protection de la recherche, Cyrille Chapon, Directeur-adjoint Bretagne-Valorisation

11h45 Débats avec la salle

12h30 Déjeuner

Après-midi : Santé

Président de séance : Philippe Pierre

  • 14h00 Bioéthique et Droit, un rapport de connexité. Brigitte Feuillet, Professeur à l’Université de Rennes 1
  • 14h30 Le système de santé brésilien. Maria Claudia Brauner, Professeur à l’Université de Pelotas, Brésil

15h00 Débats avec la salle

15h30 Pause

  • 15h45 La responsabilité médicale. Cristina Corgas-Bernard, Maître de conférences à l’Université du Maine
  • 16h15 Pratique de la médecine, conflits d’intérêts et droits du patient. Stathis Banakas, Professeur à l’Université de Norwich, GB et Marc Rodwin, Professeur à l’Université de Suffolk, USA

16h45 Débats avec la salle

Mercredi 26 mai 2010

8h30 Accueil des participants

Matinée : Environnement

Président de séance : Daniel Gadbin

  • 9h00 Ethique environnementale. Anderson Lobato et Pedro Moacyr da Silveira, Professeurs à l’Université de Pelotas, Brésil
  • 9h30 Biodiversité : écosystème et corridors écologiques. Nathalie Hervé-Fournereau et Alexandra Langlais-Hesse, Chargées de recherche CNRS, Université de Rennes 1

10h00 Débats avec la salle

10h30 Pause

  • 10h45 Crime environnemental. Saulo Rodrigues, Professeur à l’Université fédérale du Mato Grosso, Brésil et Carlos Cunha, Professeur au Centre universitaire Cândido Rondon, Brésil
  • 11h15 Responsabilité environnementale à l’échelon français et européen. Marion Bary, Maître de conférences à l’Université de Rennes 1

11h45 Débats avec la salle

12h30 Déjeuner

Après-midi : Ateliers (Salles 11,12 et 13)

Regards croisés sur les droits français, européen, brésilien et «mercosurien»

Jeudi 27 mai 2010

Regards croisés sur les droits français, européen, brésilien et «mercosurien»

Atelier Propriété intellectuelle :

  • Kelly Bruch (Professeur à l’Université de Luterana do Brasil)
  • Suju Kang (Doctorante, Université de Rennes 1)
  • Olivier Le Quéré (Doctorant, Université de Caen Basse Normandie)

Atelier Santé

  • Julie Colliot (Doctorante, Université de Rennes 1)
  • Sophie Dumas (Doctorante, Université de Rennes 1)
  • Anna Grabinski (Post doctorante, Université de Rennes 1)
  • Aurélie Moriceau (Ingénieur de recherche CNRS, Université de Rennes 1)

Atelier Environnement

  • Marion Bary (Maître de conférences, Université de Rennes 1)
  • Nathalie Hervé-Fournereau (Chargée de recherche CNRS, Université de Rennes 1)
  • Eric Juet (Ingénieur de recherche CNRS, Université de Rennes 1)
  • Jamel Kasmi (Doctorant, Université de Rennes 1)
  • Alexandra LanglaisHesse(Chargée de recherche CNRS, Université de Rennes 1)

Traducteurs :

  • K. Bruch (Professeur à l’Université de Luterana do Brasil),
  • A. Daudibon (Professeur de portugais, CNED institut de Rennes),
  • S. Monclaire (Maître de conférences à l’Université de Paris I – Sorbonne)
  • et E. Naveau (Formatrice en langue portugaise)

Vendredi 28 mai 2010

9h30 – 12h30 Synthèse des différents ateliers et remise de certificats (amphi IV)

Lieu

  • Rennes (35042) (Faculté de droit et de science politique 9 rue Jean macé CS 54203)
Contact
  • Evelyne Leroux
    courriel : evelyne [point] leroux (at) univ-rennes1 [point] fr

    Institut de l’Ouest : Droit et Europe UMR CNRS 6262
    Faculté de droit et de science politique
    9 rue Jean macé CS 54203
    35042 Rennes cedex

Organisation de sessions au Congrès de la SFHST de Nantes en 2011

*RAPPEL : Organisation de sessions au Congrès de la SFHST de Nantes en 2011*

Le prochain congrès de la SFHST se tiendra à Nantes, dans les locaux de la Faculté des sciences et des techniques, en mai 2011.

Les collègues souhaitant organiser une session sont invités à soumettre leur proposition au comité d’organisation avant le 15 juin 2010. Ces propositions sont à envoyer à l’adresse suivante : sfhst.nantes2011@gmail.com

Les propositions comprendront un titre et une dizaine de lignes de présentation. Les sessions retenues par le comité d’organisation feront l’objet d’un appel à contribution sur le site de la SFHST.

Il est souligné que les sessions thématiques seront préférées aux sessions disciplinaires.

Les pratiques sexuelles à risque : le médecin peut-il se taire ?

Café éthique et santé

Les pratiques sexuelles à risque : le médecin peut-il se taire ?

mercredi 9 juin 2010 de 19h à 21h
Cafétéria, 54 bd Raspail 75006 Paris
en collaboration avec l’association Ethique, clinique et société
Animé par Marie-Odile Monchicourt, journaliste à France Info.

Des patients, du fait de pratiques sexuelles à risque, peuvent présenter des pathologies plus ou moins graves.
Quelle est alors la place du médecin : traiter, accompagner, questionner, prévenir ? Quelles sont les revendications des patients ? Quel regard peut ou doit porter la société sur cette question ?
Débat citoyen coorganisé avec l’association Ethique, clinique et société à partir de situations de terrain.
Tout public – Accès libre dans la limite des places disponibles


Soutenance – « Les homosexuels sont un danger absolu», Homosexualité masculine durant la seconde guerre mondiale

Monsieur Thierry Delessert, Titulaire d’une maîtrise ès sciences politiques de l’Université de Lausanne, soutiendra en vue de l’obtention du grade de docteur en science politique sa thèse intitulée

« Les homosexuels sont un danger absolu»

Homosexualité masculine durant la seconde guerre mondiale

Cette soutenance aura lieu mercredi 16 juin 2010 à 17 h 00 – salle 2106 Bâtiment Anthropole Université de Lausanne

Président : M. Alain Clémence, Professeur, Vice-Doyen de la Faculté

Co-directeurs de thèse :

M. Jean Batou, Professeur, Université de Lausanne

M. Vincent Barras, Professeur, Université de Lausanne

Membres du jury :

Mme Véronique Mottier, Professeure, Université de Lausanne

M. Martin Lengwiler, Professeur, Université de Bâle M. Jakob Tanner, Professeur, Université de Zürich

Mme Florence Tamagne, Maître de conférence, Université de Lille III


Colloque – Bien-être ou être bien ?

Colloque – Bien-être ou être bien ?

L’équipe de recherche ACCORPS, associée au LHSP Archives H. Poincaré/ UMR 7117 CNRS, en partenariat avec le laboratoire AMCO de l’UFR Staps d’Orléans, et l’axe 5 de la MSH Lorraine est heureuse de vous convier

Le Vendredi 4 juin 2010 dès 8h30

au Muséum-Aquarium de Nancy (http://www.man.uhp-nancy.fr/)

au colloque Bien-être ou Etre bien ? qui interroge les nouvelles pratiques du bien-être tant d’un point de vue épistémologique, philosophique et anthropologique que du point de vue de la formation attenante aux nouveaux métiers qu’elles engendrent.


8h30

Bernard Andrieu (Pr UFR Staps Nancy Université) :

Bien-être ou être bien : quelle Philosophie du corps en Staps ?

Benoit Grison (MCU UFR Staps Orléans)

Science(s) occidentale(s) & Techniques extrême-orientales du corps : un point de vue de Sociologie des Sciences.


9h00

Alexandre Klein (Doctorant Philosophie Université Nancy 2) :

Les sensations de bien-être comme nouvelle norme de santé.

Marceau Chenault (Post-doctorant, East China Normal University, Shanghaï) & Ke Wen (Doctorante Faculté des Sports, Université de Shanghai) :

Etre bien en corps dans la pratique du qi gong.

Sylvain Rouanet & Eric Perera (Doctorants Sociologie/Staps Sant.E.H.I.Univ Montpellier2) :

Le taï chi quel bien être ?

Appropriation ou détournement de l’Orient ?

11h00

Albin Hamard (Doctorant Staps, Univ d’Orléans) :

L’appropriation occidentale de la méditation tibétaine.

Mickaël Hilpron (Doctorant Staps, Univ d’Orléans) :

Comparaison interculturelle du judo en France et au Japon.


Eric Caulier (Doctorant Anthropologie LASMIC Nice Sophia Antipolis) :

Taijiquan et calligraphie – Trouver sa propre écriture.

13h00 – Déjeuner

Expériences et enjeux dans le sport

14h00

Pierre-Laurent Boulanger (Université Paris Ouest Nanterre),

Bien-être et indélégabilité : le sport comme quête de soi.

Marie Madeleine Helvig (Prag Staps, Relaxologue CEFER Nancy)

A propos de l’enseignement en techniques douces en Staps.

Bruno Hilton (Prag Yoga Staps Nancy) :

A propos du Yoga en Staps.

.

Christine Pépin (Prag Docteure Staps Nancy) :

Les représentations du vécu corporel des étudiants Staps en techniques d’expression.


Corinne Hellé (Prag M2, Danse, Staps Nancy) :

Danse et conscience corporelle.


Nouveaux objets, Nouvelles pratiques

15h30

Eric Fontaine (L Management du Sport Nancy/Luxembourg) :

Oa6, l’invention d’un nouveau lieu.


Thi Bich doan, (Doctorante CREA Paris) :

Expérience perceptive directe & entretien d’explicitation.


Clémence Coconnier (Doctorante Staps) :

Arts du cirques et expérience du vertige.


Loïc Sautron (M2 Philosophie Université Nancy 2) :

Méditation bouddhiste et attention à soi-même.

Formation doctorale interdisciplinaire en santé publique

Formation doctorale interdisciplinaire en santé publique

Appel d’offres

Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique de Rennes.

Date limite d’inscription : 4 juin 2010

Une formation doctorale interdisciplinaire en santé publique

Habilité depuis fin 2008, le Réseau doctoral en santé publique animé par l’EHESP s’appuie sur des Ecoles doctorales de 10 établissements, couvrant des domaines complémentaires (santé publique, droit, épidémiologie, sciences sociales, management…). Le Réseau doctoral permet aux doctorants inscrits à la fois à l’EHESP et dans une Ecole doctorale partenaire, de conduire une thèse originale portant sur des questions de santé publique relevant des spécialités de santé publique :

– le management des hôpitaux, l’action sanitaire et sociale et les politiques de santé,
– les sciences de l’information et les biostatistiques,
– l’épidémiologie,
– la santé et l’environnement,
– les sciences humaines, sociales et des comportements de santé,
– en sciences infirmières et santé publique.

Candidature

Les inscriptions pour 2010-2011 sont ouvertes : inscrivez-vous en ligne!

Dates limites d’inscription : 4 juin pour les candidats à un contrat doctoral et 27 août pour les autres.

Les candidatures sont ouvertes:

aux étudiants titulaires d’un master ou d’un diplôme équivalent,
aux professionnels qui souhaitent faire une thèse en parallèle de leur activité professionnelle,
aux professionnels et étudiants du monde entier.

La sélection se fait sur la base :

– des résultats académiques et des connaissances dans au moins une des disciplines requises par le sujet de recherche,
– de l’intérêt et des compétences démontrés pour les questions de santé publique ou de recherche,
– de la qualité du projet de thèse.
Afin de faciliter les échanges tant avec les étudiants internationaux qu’avec les conférenciers, la langue anglaise doit être maîtrisée.

Les candidats retenus doivent être préalablement inscrits dans l’une des Écoles doctorales partenaires avant de voir confirmer leur admission au Réseau doctoral.

Les partenaires

Le Réseau doctoral permet aux doctorants d’obtenir un diplôme de doctorat délivré à la fois par l’EHESP et par l’université partenaire. L’EHESP s’appuie sur 10 Écoles doctorales partenaires :

Université de Rennes 1 (ED 505 « Sciences de l’Homme des Organisations et de la Société » et ED 92 « Vie-Agro-Santé »),
UPMC (ED 393 « Santé publique : épidémiologie et sciences de l’information biomédicale »),
Université Paris-sud 11 (ED 420 : « Santé publique » Paris-sud 11 – Paris Descartes),
Université Paris Descartes (ED 262 « Droit, gestion, relations internationales »),
HEC (ED 471 « Organisation et décision » Paris 1-HEC-ENSAM),
EHESS Ecole des hautes études en sciences sociales (ED 286 de l’EHESS),
Université Henri Poincaré Nancy 1 (ED 266 « Biologie, santé et environnement »),
Université Victor Ségalen Bordeaux 2 (ED 154 « Sciences de la vie et de la santé »),
Université de la Méditerranée (ED 062 « Sciences de la vie et de la santé »).

Le parcours en bref

Le parcours doctoral comprend :
– une formation de haut niveau en santé publique (30 crédits à valider),
– le projet de recherche,
– un suivi rapproché du travail doctoral,
– un séjour dans un laboratoire étranger (recommandé),
– la préparation et la soutenance de la thèse.
Ces conditions sont complémentaires aux critères de l’École doctorale de rattachement.

La formation en santé publique comprend entre autre des cours favorisant l’interdisciplinarité, des séminaires résidentiels (thématisés et interdisciplinaires), des conférences et des cours internationaux ou écoles d’été.

Sur l’ensemble de la durée de la thèse, le doctorant doit suivre au moins :
– un cours fondamental dans 5 des champs de santé publique (15 crédits)
– un cours de spécialisation dans 2 des champs de la santé publique (6 crédits)

Le doctorant peut également suivre des cours de méthodologie et des séminaires interdisciplinaires. En outre, le doctorant sera encouragé par le Réseau doctoral à passer plusieurs mois dans un laboratoire étranger au cours de la thèse (3 crédits). Le Réseau doctoral s’inscrit en effet dans un réseau de relations internationales associant des établissements partenaires tels que Columbia University Mailman School of Public Health, London School of Economics et University of North Carolina (Chapel Hill).

Financement de la thèse

Le contrat doctoral est un contrat de 3 ans, dont la rémunération est fixée par arrêté ministériel. Il peut inclure, ou non, des missions autres que les activités de recherche accomplies en vue de la préparation du doctorat. La rémunération en 2009 s’élevait à 1 663€ ou 1 998€ bruts mensuels, en fonction de l’activité du doctorant.

Plus d’informations sur le contrat doctoral sur le site de Legifrance.

Plus d’informations sur les financements de thèse :
– l’ANDES, association française des docteurs
– Campus France.

Pour les étudiants étrangers ou qui souhaitent partir étudier à l’étranger : consultez les informations et les propositions de bourses de mobilité.

Contacts

doctorate@ehesp.fr Tel : +33 (0) 2 99 02 29 96 ou +33 (0) 2 99 02 26 48

Appel à contributions – Contagion/contamination

Appel à contributions – Contagion/contamination

Date limite : 24 décembre 2010

Les sciences sociales semblent aujourd’hui embarrassées par les notions de contagion et de contamination. Si le métissage s’affirme comme une valeur politique essentielle, ces notions en constituent le revers anxiogène dans l’analyse de certains phénomènes sociaux, que ceux-ci soient directement liés à une maladie contagieuse (Sida, SRAS, anthrax, grippes aviaire ou H1N1) ou qu’ils suivent simplement des modalités de diffusion apparemment similaires à celles de certaines pathologies – contagion de la crise économique liés à des produits financiers toxiques (Orléan, 1992), propagation des rumeurs et des buzz via les réseaux sociaux. Autant de phénomènes dont la diffusion incontrôlée inquiète. Serait-ce le signe d’une phobie du contact et de l’échange dans un monde globalisé où tout circule ? Une réaction crispée d’immunisation et de repli sur une pureté fantasmée dans une société du risque généralisé (Beck, 2001) ?

Les domaines de la contagion et de la contamination foisonnent et cependant leurs usages conceptuels demeurent ambigus. Dans leurs acceptions biologiques, ils forment de plus en plus des objets d’étude non seulement en histoire, mais aussi en sociologie (des populations atteintes par le sida par exemple) et en anthropologie, où l’on s’intéresse à la magie comme pouvoir de contagion ou aux rites religieux de purification. Par ailleurs, ces concepts médicaux, censés décrire des phénomènes de manière scientifique, ont également fait l’objet de réappropriations stimulantes en sciences sociales, sans que l’on sache toujours bien s’il faut leur donner le statut d’outils descriptifs ou de modèles explicatifs. Partant de cette incertitude, la revue Tracésconsacre son numéro 21 aux usages contrôlés et incontrôlés, métaphoriques ou non, des notions de contagion et de contamination.

Continuer la lecture de Appel à contributions – Contagion/contamination

Appel à contribution – Summer Institute in LGBT Population Health

Call for Applications: Summer Institute in LGBT Population Health

July 26-August 20, 2010, The Center for Population Research in LGBT Health at the Fenway Institute and the Department of Community Health Sciences at Boston University School of Public Health are hosting a Summer Institute in LGBT Population Health in Boston, Massachusetts.

We invite you to apply.
The Institute will provide participants with foundational training in interdisciplinary theory, knowledge and methods for conducting population research in sexual and gender minority health. We expect to select 12-16 graduate students and 3-6 early career scholars for inclusion in the program.
To be held over four weeks at Boston University and Fenway Health, the Summer Institute will include several components:
1.       a dynamic Cornerstone Seminar in LGBT Health and Social Life that will overview key topics, methods, and perspectives in the interdisciplinary study of LGBT Health
2.       an intermediate-level statistics and quantitative Data Analysis Course taught by instructors from ICPSR’s Summer Program; and
3.       hands-on training in analysis of LGBT population health data in the Interactive Data Lab.

There is no cost for tuition and slots are available for free housing in Boston University dormitories during the Institute. The Summer Institute is funded by a grant from the Eunice Kennedy Shriver National Institute of Child Health and Human Development (grant number R25HD064426).
Please visit http://www.icpsr.umich.edu/icpsrweb/FENWAY/training/ to download the Call for Applications which includes further details and instructions on how to apply.  Applications will be accepted until May 31, 2010.   For more information, call 617-927-6348 or email summerinstitute@lgbtpopcenter.org.

Bourses d'étude de la Maison française d'Oxford

Les Bourses d’études

La Maison Française d’Oxford propose des bourses pour doctorants désireux de poursuivre un travail de recherche. Outre le montant de la bourse ( 250 £ ), l’établissement offre au doctorant l’accueil en chambre avec petit déjeuner, l’accès aux bibliothèques d’Oxford, des connexions informatiques.

Les candidats postulent par lettre, rédigée en français et adressée au directeur de la Maison Française soit par la Poste soit par courrier électronique (à l’adresse mfdir@herald.ox.ac.uk ), expliquant leur projet et précisant les mois souhaités pour leur séjour. Ils doivent lui envoyer en même temps le formulaire dûment complété, ainsi qu’un bref CV.

Le directeur ou la directrice de thèse fera parvenir au directeur de l’établissement une lettre de recommandation justifiant de la nécessité de travailler à Oxford pendant cette période. Le boursier fournira un rapport à l’issue de son séjour.

Nombre de bourses: 4.

Conditions: Etre inscrit en doctorat de lettres ou sciences humaines et sociales uniquement. Les bourses ne sont pas ouvertes aux post-doctorants.

Durée: Un mois entier (du 1er au 30/31). Les bourses ne sont pas disponibles au mois d’août.

Montant de la bourse: £250 plus chambre avec petit déjeuner.

Date limite de réception des dossiers:

. le 1er juin pour les mois de septembre à décembre (inclus).

Responsable : Claire Stevenson

Url de référence :
http://www.mfo.ac.uk/

Adresse : Maison Française d’Oxford 2-10 Norham Road Oxford OX2 6SE Angleterre

Appel à contribution – Le(s) corps – Manifestation Savoir(s) en commun

La Manifestation Savoir(s) en commun : rencontre université-société est proposée chaque année au mois de novembre par l’Université de Strasbourg. Au travers de débats publics sur des thèmes sensibles, l’ensemble des intervenants – enseignants-chercheurs, spécialistes, étudiants contribuent avec le public à alimenter les interactions entre la science et la société.

L’enjeux de cette manifestation qui se déroule dans l’ensemble de la cité strasbourgeoise en réunissant des acteurs de la vie scientifique, associative, culturelle, économique et politique ainsi qu’un public libre est de contribuer au débat public sur des thèmes sensibles relatifs au rapport sciences-société.

En novembre dernier la thématique des « identités » a été déployée. En plus du site internet de la manifestation qui rassemble un certain nombre de documents filmés (conférences, tables rondes, performances), le magazine Savoir(s) en commun destiné à poursuivre les réflexions croisées qui ont été lancées lors des débats sera en ligne dès la fin du mois de mai.

Cette année, la manifestation se construit autour de la thématique “Le(s) corps” qui sera déclinée au travers de l’ensemble des champs disciplinaires de l’Université et au-delà du 12 au 30 novembre 2010. Si le rapport entre le corps à la médecine sera traité, l’ensemble des sujets ne saurait se limiter à ce seul champ. Néanmoins, je vous invite à contribuer à la construction de cette manifestation qui prendra corps autant sur le net qu’en public et en troisième lieu autour de la sortie papier d’un magazine. Je resterais également vigilant aux thématiques déployées sur ce blog qui permettront je l’espère de créer des passerelles originales.

Pour avoir une vision d’ensemble de la manifestation, je vous invite à visiter le site http://savoirsencommun.unistra.fr

Frédéric Zinck

frederic.zinck@unistra.fr

Les risques de santé en société

Appel à publications dans la revue Espace, Populations, Sociétés, revue à comité de lecture, Université des Sciences et Technologies Lille1

Publication prévue 2011-1

Aujourd’hui plus qu’hier, plusieurs facteurs ont contribué à rapprocher le concept de risque des questions de santé publique. Le retour des crises sanitaires dans des territoires déjà avancés dans la transition épidémiologique (sida, ESB, Chikungunya, grippes…), doublé par la perception de nouvelles incertitudes (pollutions, explosions, ondes électro-magnétiques, risque vaccinal…) a contribué à remettre ces questions sur l’agenda des urgences et à révéler les défauts de maîtrise de ces dangers. (Claude Gilbert).

Classiquement associés à la pauvreté, au manque de développement économique, au faible aménagement  des environnements, les aléas sanitaires naissent aussi de l’organisation sophistiquée des humains en sociétés. Car les risques changent (U Beck), les nouveaux dangers peuvent parfois venir de dérivés involontaires des activités anthropiques (sang contaminé, maladies nosocomiales, explosions industrielles, nuages toxiques…). Ces perspectives, ébranlant les espoirs placés dans le progrès entraînent fatalement des régrès correspondant comme l’entrevoyait E. Reclus dès le début du XXème siècle mais suscitent aussi pour les plus optimistes le développement de bienfaisantes  parades et béquilles technologiques (F. Dagognet).

Continuer la lecture de Les risques de santé en société

Emerging New Researchers in the Geographies of Health & Impairment (ENRGHI)

Colloque

Jeudi 10 juin 2010 / Paris (75005)

Résumé

Le quinzième colloque international « Emerging New Researchers in the Geographies of Health & Impairment (ENRGHI) » se tiendra à l’Institut de géographie de Paris les 10 et 11 juin 2010. Ouvert aux étudiants inscrits en master 2, doctorat ou post-doctorat en géographie de la santé ou épidémiologie spatiale, ce colloque permet de présenter et de discuter des recherches innovantes dans un environnement scientifique convivial.

ENRGHI est un colloque annuel itinérant ouvert aux étudiants inscrits en master 2, doctorat ou post-doctorat en géographie de la santé ou épidémiologie spatiale. Ce colloque permet aux jeunes chercheurs de présenter et discuter des recherches innovantes auprès d’un auditoire international, dans un environnement convivial favorisant les échanges et l’émulation scientifique. Il offre un espace d’échange pour les jeunes chercheurs partageant un intérêt commun pour la santé et ses variations dans l’espace et le temps. Ces journées sont toujours l’occasion de faire des rencontres fructueuses et stimulantes entre géographes de la santé et de développer des compétences nouvelles dans ce champ de recherche. ENRGHI a visité nombre d’universités à travers le Royaume-Uni. Pour sa 15ème édition, le colloque arrive en France pour la première fois : il sera organisé les 10 et 11 juin 2010 à l’Institut de Géographie de Paris (191 rue Saint Jacques, 75005 Paris).

Continuer la lecture de Emerging New Researchers in the Geographies of Health & Impairment (ENRGHI)

Espace et santé Du terrain à la modélisation

Appel à contribution

Lundi 01 mars 2010 | Marseille (13003)

Espace et santé Du terrain à la modélisation

Health & Space From fieldwork to modeling

RÉSUMÉ

Ce colloque a pour but d’éclairer les changements que connaissent aujourd’hui la géographie de la santé et l’épidémiologie spatiale. L’intégration de la modélisation comme outil et la prise en compte de l’espace et de la complexité pour la compréhension de la réalité sanitaire ont forcé le renouvellement des méthodes depuis la collecte des données jusqu’à leur interprétation. Il aura lieu à Marseille du 08 au 10 septembre 2010.

ANNONCE

Les communications proposées porteront sur un ou plusieurs des trois thèmes présentés. A titre indicatif, sans que cela ne rejette des propositions plus originales, des sous-thèmes indiquent des orientations possibles. Une session de poster sera organisée.

Thème 1 : du terrain aux données Echantillonnage spatialisé Suivi des recours au soin Télédétection

Thèmes 2 : épidémiologie et analyse spatiale Cartographie du risque sanitaire Analyse multiniveau Approches multiscalaires Statistiques spatiales

Thème 3 : modélisation et simulation Modélisation des risques sanitaires Modélisation des recours au soin Système multi-agents en santé

DATES A RETENIR

1er mars 2010 : date limite de soumission des résumés 1er mai 2010: acceptation des propositions 1er juillet 2010 : soumission des articles complets

Septembre 2010 : Colloque

Contact Sébastien Oliveau

courriel : healthandspace (at) univ-provence [point] fr

« Espace et santé », Appel à contribution, Calenda, publié le mercredi 18 novembre 2009, http://calenda.revues.org/nouvelle15063.html