Parution – Anatomical Models (dossier thématique revue Histoire, médecine et santé)

Parution –  Histoire, médecine et santé, n°5

 

couvHMS5Histoire, médecine et santé, 2014, n°5

 

Dossier thématique : ANATOMICAL MODELS

Laurence TALAIRACH-VIELMAS, Introduction. Anatomical Models: A History of Disappearance ?

Marieke M. A. HENDRIKSEN, The Fabric of the Body: Textile in Anatomical Models and Preparations, ca. 1700-1900

Nike Verena FAKINER, Gesammteindruck in Wax: Alexander von Humboldt and Gustav Zeiller’s Anatomical Models

Anna MAERKER, Between profession and performance: Displays of anatomical models in London, 1831-32

Birgit NEMEC, Modelling the Human – Modelling Society. Anatomical Models in early twentieth Century Vienna and the Politics of Visual Cultures

 

VARIA

Cinzia BONATO, Des familles aux institutions d’assistance médicale : parcours volontaires, parcours obligés (Gênes, XVIIIe siècle)

 

COMPTES RENDUS

Laurence BROCKLISS : BERLAN Hélène, Faire sa médecine au XVIIIe siècle. Recrutement et devenir professionnel des étudiants montpelliérains (1707-1789)

 

Olivier FAURE : GUIGNARD Laurence, GUILLEMAIN Hervé et TISON Stéphane (dir.), Expériences de la folie : criminels, soldats, patients en psychiatrie (XIXe-XXe siècles)

 

Micheline LOUIS-COURVOISIER : VASSET Sophie (dir.), Medicine and Narration in the Eighteenth Century

 

Laetitia LOVICONI : ALEXANDRE-BIDON Danièle, Dans l’atelier de l’apothicaire. Histoire et archéologie des pots de pharmacie XIIIe-XVIe siècle

 

Isabelle ROBIN : DINET Marie-Claude et BEAUVALET Scarlett (dir.), Lieux et pratiques de santé du Moyen-Âge à la Première Guerre mondiale

 

Nathalie SAGE-PRANCHÈRE : KNIBIEHLER Yvonne, La virginité féminine. Mythes, fantasmes, émancipation

Allocation doctorale – La tuberculose comme enjeu de la santé globale et l’histoire du dispositif DOTS

Appel à candidatures pour une thèse de sciences sociales portant sur la tuberculose comme enjeu de la santé globale et l’histoire du dispositif DOTS

 

Financement : projet ERC GLOBHEALTH

 

à réaliser au

CERMES3 (UMR CNRS, Inserm, EHESS, UPD), Villejuif/Paris

 

Le CERMES3 lance un appel à candidatures pour une thèse  de sciences

sociales portant sur la mondialisation de la tuberculose et les origines

du dispositif de traitement DOTS,  à réaliser à l’EHESS et financée par un

contrat de recherche de trois ans dans le cadre du projet ERC « From

international to global. Knowledge, diseases and the postwar government of

health ».

 

Le projet de thèse portera sur l’histoire du dispositif de thérapie sous

observation directe (DOTS) qui est actuellement la référence utilisée par

la plupart des acteurs de la santé mondiale impliqués dans la lutte contre

la tuberculose. DOTS a pris forme dans les années 90 comme principal outil

de contrôle d’une maladie considérée comme fléau global, négligée pendant

de nombreuses années, associée à l’épidémie de Sida et comme moyen de

lutter contre les résistances aux antibiotiques chez les patients pris en

charge selon d’autres modalités. L’histoire du dispositif DOTS est celle

d’une tentative pour mettre fin à une longue période de désinvestissement

dans la recherche et l’accès aux traitements tant de la part de

l’industrie que des organisations sanitaires internationales. Adoptée par

l’OMS en 1995, la généralisation de la stratégie DOTS mobilise depuis

vingt ans un réseau complexe incluant aussi bien l’Union Internationale

pour la Lutte contre la Tuberculose et les Maladies Respiratoires que la

Banque Mondiale, la Fondation Bill et Melinda Gates ou l’OMS.  La

recherche devra donc s’intéresser aux acteurs impliqués, aux formes de

savoir qu’ils mobilisent, aux outils qu’ils ont construits et utilisent.

 

Le/la candidat/e devra être titulaire, au moment de son inscription en

thèse, d’un master recherche (ou équivalent) et avoir une formation dans

l’une ou plusieurs de ces disciplines : sociologie, histoire,

anthropologie, sciences politiques. Elle/il devra faire preuve

d’expérience dans la réalisation de travail de terrain impliquant le

recours aux archives, aux entretiens et/ou aux observations

ethnographiques. Elle/il être familiarisé/e avec la littérature en

sciences sociales de la santé et/ou en études sociales des sciences et des

techniques. Une excellente maîtrise de l’anglais, oral comme écrit, est

indispensable.

 

Les candidats/tes feront parvenir par courrier électronique, avant le 15

juillet 2014, un dossier comportant les pièces suivantes :

 

· un curriculum vitae

 

· une lettre de motivation

 

· un projet de thèse de 5 à 10 pages, en précisant notamment le contexte,

la problématique, les objectifs, l’intérêt, la méthodologie et la

faisabilité de la recherche

 

· un ou plusieurs textes de leur production (articles, mémoire…)

 

Le dossier complet devra être transmis par email à l’adresse

gaudilli@vjf.cnrs.fr ou Christoph.gradmann@medisin.uio.no en mentionnant «

APPEL DOTS GLOBHEALTH » dans l’intitulé du message.

 

Les candidats/tes seront informés/ées à la fin juillet 2014 des résultats

de la sélection, qui se fera sur dossier.

 

Une description du centre et des projets de recherche en cours est

disponible sur http://www.cermes3.fr. La présentation du projet ERC est

accessible sur http://www.globhealth.vjf.cnrs.fr

 

Soutenance de thèse – Généalogie de la sexologie française 1910-2010 : Problématisations de la sexualité à l’époque de la féminisation de la médecine

Soutenance de thèse de doctorat en psychologie – Généalogie de la sexologie française 1910-2010 : Problématisations de la sexualité à l’époque de la féminisation de la médecine

 

Mercredi 25 juin 2014 à 14h30

 

A l’université Paris VIII Paris-Saint-Denis

2, rue de la Liberté

93526 SAINT-DENIS cedex 02

Salle des thèsesEspace Deleuze 

Bâtiment A : 1er étage (Face à l’Amphi A2)

 

La soutenance sera suivie d’un pot auquel vous êtes chaleureusement invités. Afin de le préparer au mieux, je vous remercie de me confirmer votre présence.

 

 

Le jury est composé de :

 

Alain BLANCHET – Professeur à l’Université Paris VIII

Sylvie CHAPERON – Professeure à l’Université Toulouse II – Le Mirail

Alain GIAMI – Directeur de recherche à l’INSERM, directeur de la thèse

Samuel LEZE – Maître de conférences à l’École normale supérieure de Lyon

Marie-Anne PAVEAU – Professeure à l’Université Paris XIII, rapporteure

Marie SANTIAGO – Professeure à l’Université de Lausanne, rapporteure

 

 

Résumé :


L’identité de la sexologie française est indissociable du « mouvement des femmes » qui a débuté à la fin du XIXème siècle. La sexologie est un outil heuristique fécond pour analyser la féminisation et la masculinisation des professions de santé. D’une manière plus générale, la thèse montre l’apport d’une psychologie sociale perspectiviste en sociologie des professions.

Une enquête historique a été menée à partir de l’apparition en France du terme sexologie en 1911. Dans la nouvelle morale de la sexualité de l’après-guerre une première branche gynécologique a vu le jour et a constitué une filière professionnelle féminine. Puis, dans les années 1970, une seconde branche pluridisciplinaire concurrente a été créée et correspond à un mouvement de masculinisation de la sexologie.

Une enquête quantitative a ensuite été menée à partir d’annuaires d’associations et de listes d’inscrits à des congrès de sexologie entre 2008 et 2010. Elle a montré qu’au niveau des représentations politiques dans la sphère publique les femmes sont confrontées à un plafond de verre.

Enfin, une enquête qualitative a été réalisée sur les problématisations de la sexualité chez 22 gynécologues recrutés dans ces mêmes congrès. Cette enquête montre, quant à elle, qu’au niveau de la sphère intime de la consultation, ce sont les hommes qui sont confrontés à un plafond de verre.

 

Gonzague de Larocque

 

Gonzague de Larocque

Médecin sexologue (Md)

Doctorant en Psychologie sociale

INSERM – CESP – U1018

Equipe : “Genre, Santé sexuelle et reproductive”

82, rue du Général Leclerc

F – 94276 Le Kremlin-Bicêtre Cedex

Mail : gonzaguedelarocque@yahoo.fr

 

Allocation doctorale – projet ERC GLOBHEALTH

Allocation doctorale – projet ERC GLOBHEALTH
à réaliser au
CERMES3 (UMR CNRS, Inserm, EHESS, UPD), Villejuif/Paris
Le CERMES3 lance un appel à candidatures pour une thèse  de sciences sociales portant sur la mondialisation de la génétique médicale,  à réaliser à l’EHESS et financée par un contrat de recherche de trois ans dans le cadre du projet ERC « From international to global. Knowledge, diseases and the postwar government of health ».
Le projet de thèse devra porter sur les processus qui ont amené l’inscription de la génétique médicale — que ce soit du point de vue de la recherche, de l’intervention clinique ou des choix politiques — à l’agenda de la santé publique internationale, et en particulier de l’Organisation Mondiale de la Santé. Le projet pourra être de nature historique, sociologique ou anthropologique.  Il devra s’inscrire dans la problématique de l’ERC, en particulier ce qui se rapporte aux processus et outils de l’expertise ainsi qu’aux liens entre santé et développement. On accordera un intérêt particulier aux propositions liant analyse locales et exploration des réseaux et acteurs internationaux et s’appuyant sur une enquête de terrain.
Le/la candidat/e devra être titulaire, au moment de son inscription en thèse, d’un master recherche (ou équivalent) et avoir une formation dans l’une ou plusieurs de ces disciplines : sociologie, histoire, anthropologie, sciences politiques. Elle/il devra faire preuve d’expérience dans la réalisation de travail de terrain impliquant le recours aux archives, aux entretiens et/ou aux observations ethnographiques. Elle/il être familiarisé/e avec la littérature en sciences sociales de la santé et/ou en études sociales des sciences et des techniques. Une excellente maîtrise de l’anglais, oral comme écrit, est indispensable.
Les candidats/tes feront parvenir par courrier électronique, avant le 15 juillet 2014 , un dossier comportant les pièces suivantes :
· un curriculum vitae
· une lettre de motivation
· un projet de thèse de 5 à 10 pages, en précisant notamment le contexte, la problématique, les objectifs, l’intérêt, la méthodologie et la faisabilité de la recherche
· un ou plusieurs textes de leur production (articles, mémoire…)
Le dossier complet devra être transmis par email à l’adresse gaudilli@vjf.cnrs.fr en mentionnant « Génétique Médicale ERC GLOBHEALTH » dans l’intitulé du message.
Les candidats/tes seront informés/ées à la fin juillet 2014 des résultats de la sélection, qui se fera sur dossier.
Une description du centre, et des projets de recherche en cours, sont disponibles surhttp://www.cermes3.fr. La présentation du projet ERC est accessible surhttp://www.globhealth.vjf.cnrs.fr

Appel à communications – Les métiers du corps de l’Antiquité à nos jours

Appel à communications – Les métiers du corps de l’Antiquité à nos jours

Université Paris Diderot-Paris 7 / USPC / Université d’Orléans

Depuis une vingtaine d’années, le concept de « technique du corps » forgé par Marcel Mauss a été régulièrement mobilisé par les historiens pour analyser les pratiques corporelles des sociétés du passé, dans la double dimension qu’il avait définie, c’est-à-dire lorsque le corps lui-même se fait le dispositif central d’une technique ou bien lorsqu’il reçoit une technique. Pour autant, les métiers du corps, qu’il s’agisse des professionnels qui confectionnent les objets et les produits grâce auxquels le corps devient technique, ou qu’il s’agisse de tous ceux qui modèlent leur propre corps, n’ont pas suscité le même intérêt. Ce programme de recherche leur est consacré, dans une perspective comparatiste, pluridisciplinaire et diachronique. Il sera décliné suivant trois axes. Le premier sera consacré aux métiers dédiés à la fabrication des parures du corps et autres objets voués à son entretien, à son bien-être, à son embellissement voire à sa transformation et à ceux qui manipulent le corps ou prodiguent des conseils en vue de sa modification et/ou de son perfectionnement : parfumeurs, barbiers, miroitiers, fabricants d’éventails, de cosmétiques, de masques, de perruques, couturiers, « modistes », tatoueurs, prothésistes, chirurgiens esthétiques, coachs, entraîneurs, diététiciens, etc. Le second s’attachera aux métiers qui s’exercent à partir du corps lui-même et/ou qui reposent sur une performance corporelle : prostitué(e)s, courtisanes, acteurs, chanteurs, sportifs, etc. Le troisième, enfin, propose de déplacer le regard vers les lieux de l’exercice des professionnels du corps (échoppes, ateliers, boutiques, officines, maisons closes, gymnases, théâtres, etc.), en analysant leur inscription dans le paysage ou le tissu urbain et leur rôle comme lieux de sociabilité.

La première journée d’étude aura lieu fin mars 2015 (probablement le 21 mars), la seconde fin mars 2016. Les voyages et le logement seront pris en charge par nos institutions le cas échéant.

Les propositions de communication ne doivent pas excéder une vingtaine de lignes. Elles sont à envoyer à Florence Gherchanoc (fgherchanoc@free.fr), Catherine Lanoé (catherine_lanoe@hotmail.com) et Maaike van der Lugt (vanderlugt@univ-paris-diderot.fr) avant le 21 septembre 2014 en vue de l’établissement d’un programme définitif au plus tard à la fin du mois d’octobre.

Le comité scientifique est composé de : Anna Caiozzo ; Florence Gherchanoc ; Catherine Lanoé ; Liliane Pérez ; Maaike van der Lugt.

Projection et exposition – Liminality. Collections anatomiques et enjeux patrimoniaux

Projection et exposition – Liminality. Collections anatomiques et enjeux patrimoniaux

Voici une invitation à une projection et une exposition science-et-art autour des collections anatomiques. La projection du court-métrage aura lieu le lundi 23 juin 2014 à 16h à l’université Toulouse – Jean Jaurès (La Fabrique) et sera suivie du vernissage de l’exposition.

Liminality. Collections anatomiques et enjeux patrimoniaux

L’avenir des collections anatomiques préoccupe aujourd’hui conservateurs comme professionnels de la médecine, tout autant que chercheurs ou artistes travaillant sur ces collections. Qu’il s’agisse de modèles anatomiques artificiels ou naturels, de préparations, d’illustrations ou de photographies, ces collections font partie intégrante de l’histoire de la médecine occidentale, comme de l’histoire des universités et des institutions dans lesquelles les musées d’anatomie sont apparus et se sont développés. Or, avec l’avènement des techniques modernes et les progrès de l’imagerie médicale, ces collections ont été peu à peu reléguées dans l’oubli. Souffrant de conditions de stockage et de conservation inadaptées, de manque d’espace, de financements insuffisants ou encore d’un désintérêt général, les patients oubliés et les modèles anatomiques qui furent, pourtant, le fleuron des musées de médecine des siècles précédents, semblent aujourd’hui condamnés.

Ce projet vise à sensibiliser professionnels de la santé comme grand public à l’avenir incertain de certaines collections scientifiques. En prenant l’exemple du musée d’anatomie de la faculté de médecine de Toulouse-Rangueil (Université Toulouse III – Paul Sabatier), le projet science-et-art  Liminality, qui comprend un court-métrage (coproduit par Valentina Lari & Laurence Talairach-Vielmas et réalisé par Valentina Lari) et une exposition photographique (Valentina Lari), met en lumière comment ces collections demeurent des collections patrimoniales importantes qu’il est crucial aujourd’hui de sauvegarder.

Ce projet a été réalisé avec le soutien du laboratoire d’anatomie de la faculté de médecine Toulouse-Rangueil (Université Toulouse III Paul Sabatier), de la DTICE (Direction des Technologies de l’Information et de la Communication Educative) de l’Université Toulouse II – Jean Jaurès, du Centre Alexandre Koyré (UMR 8560 – CNRS – EHESS – MNHN ) et de l’association EXPLORA.

Parution – La protection sociale en Europe au XXe siècle

Parution – La protection sociale en Europe au XXe siècle

1402407352Axelle Brodiez-Dolino et Bruno Dumons (dir.), La protection sociale en Europe au XXe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, juin 2014, 184 p. ISBN 978-2-7535-3332-5

Cet ouvrage, qui réunit neuf historiens européens, invite à repenser l’écriture de l’important chantier de l’histoire de la protection sociale en proposant tant des états des lieux sectoriels que des pistes de renouvellements problématiques, via des approches transnationales ou thématiques. Avec le soutien de l’ANR Lyon vulnérabilités et de l’ENS de Lyon.
Bruno Dumons : Introduction 
Première partie – APPROCHES TRANSNATIONALES
Fulvio Conti : L’État social dans l’Europe méditerranéenne : quelques considérations dans une perspective comparatiste
Dorena Caroli : Le modèle soviétique de protection sociale et sa circulation dans les pays de l’Est (1917-1989) 
Thomas Cayet : Organisations internationales et protection sociale : appréhender le rôle de l’Organisation Internationale du Travail durant l’entre-deux-guerres.
Christoph Conrad : Pour une histoire des politiques sociales après le tournant transnational
Deuxième partie – NOUVEAUX OBJETS , NOUVELLES APPROCHES
Brigitte Studer : Genre et protection sociale 
Catherine Omnès : La santé au travail en perspective historique. Acteurs, règles et pratiques
Christophe Capuano : Faire l’histoire de la dépendance contemporaine. Le cas des solidarités familiales en France dans la seconde moitié du xxe siècle
Axelle Brodiez-Dolino : La lutte contre la pauvreté-précarité : vers une histoire occidentale

Appel à contribution – Traumatextualities: Trauma in the clinical, arts and humanities contexts

Appel à contribution – Traumatextualities: Trauma in the clinical, arts and humanities contexts 

Following the huge success of the 2010 and 2012 IHHN conferences in Nottingham and New Jersey (USA), Nottingham Health Humanities and the ICSPCRR (International Consortium for the Study of Post-Conflict Reconstruction and Reconciliation) are pleased to announce the 3rd IHHN conference, to be held in Nottingham.
With the centenary of WW1, the occasion to reflect on the broader realities of conflicts and their traumas is of paramount importance. We are looking for papers that will engage with the topics of war, conflict, trauma, PTSD, among others, in a diverse array of contexts, past or present, military and non-military. Papers should have an interdisciplinary approach and serve as the interface between Health and Humanities contexts.

We seek submission of abstracts for 20-30 minutes presentations on, but not limited to:

-Trauma in Literature and the arts

– PTSD

– History of Conflict and War

– Individual experiences of trauma in arts, texts and humanities

– General Health Humanities themed papers.

Please submit proposals to :
charlotte.l.baker@nottingham.ac.uk

BY 30th JUNE 2014

Appel à contribution – The ‘Exotic’ Body in 19th-century British Drama

Appel à contribution – The ‘Exotic’ Body in 19th-century British Drama

 

University of Oxford

Funded under the 2011 Marie Curie Intra-European Fellowships scheme, European Commission

 

25-26 September 2014

Faculty of English Language and Literature, University of Oxford

Convenor: Dr Tiziana Morosetti (Oxford)

 

Confirmed speakers:

Professor Ross Forman (Warwick), Dr Peter Yeandle (Manchester),

Dr Hazel Waters (Institute of Race Relations, London)

 

 

Increasing attention has been paid in recent years to the representation of the Other on the 19th-century British stage, with key studies such as Acts of Supremacy: The British Empire and the Stage, 1790-1930 (Bratton et al. 1991), The Orient on the Victorian Stage (Ziter 2003), Bodies in Dissent: Spectacular Performances of Race and Freedom, 1850-1910 (Brooks 2006), Racism on the Victorian Stage: Representation of Slavery and the Black Character (Waters 2007), Nineteenth-Century Theatre and the Imperial Encounter (Gould 2011), China and the Victorian Imagination: Empires Entwined (Forman 2013). Building on these, the conference aims at exploring the concept, politics, and aesthetic features of the ‘exotic’ body on stage, be it the actual body of the actor/actress as s/he performs in genres such as the ‘Oriental’ extravaganza, or the fictional, ‘picturesque’ bodies they bring on stage. A term that in itself needs interrogation, the ‘exotic’ will therefore be discussed addressing the visual features that characterize the construction and representation of the Other in 19th-century British drama, as well as the material conditions, and techniques that accompany the ‘exotic’ on stage on the cultural and political background of imperial Britain.

 

One of the dissemination activities for the two-year project ‘The Representation of the “Exotic” Body in 19th-century English Drama’ (REBED), funded under the 2011 Marie Curie Intra-European Fellowships scheme, the conference also hopes to function as a site for discussing the state of the art on the ‘exotic’ in the theatrical cultures of both Romantic and Victorian Britain; contributions on ongoing research and/or recently completed projects are therefore particularly encouraged.

Although attention will be paid mostly to the non-European Other, papers addressing a European ‘exotic’ are also welcome.

 

Topics include the following:

 

Definitions of ‘exotic’:

-Is the non-European Other on stage really ‘exotic’?

-Are any genres more ‘exotic’ (or more liable to convey ‘exotic’ stereotypes) than others?

-Do different dramatis personæ and/or settings convey different degrees of ‘otherness’?

-Can the British on stage be ‘exotic’, and, if so, to what extent?

-Is the spectacular on stage itself ‘exotic’?

 

Staging the ‘exotic’ body:

-How are costumes, make-up, scenery, movements employed to construct the ‘exotic’?

-Are any visual features more recurrent than others?

-To what extent is the visual representation of the ‘exotic’ body historically accurate?

-How does music contribute to the staging of the Other?

-Who embodies the ‘exotic’? Is the acting career informed by bringing the Other on stage?

-Who were the audiences? Did their composition have an impact on the performance of the ‘exotic’?

-Are any experiences abroad relevant to how managers staged the Other in Britain?

-In what ways were representations of the ‘exotic’ body informed by venues?

-The Other on the London stage and the provinces

 

Cultural and political backgrounds:

-To what extent did audiences’ expectations affect theatrical representations of the Other?

-In what ways do class, gender, race inform the acting and managing of ‘exotic’ pieces?

-To what extent did scientific and anthropological accounts inform theatrical portraits of the Other?

-Were illustrations of (European and/or) non-European countries informed by theatre?

-In what ways have political narratives influenced (or been influenced by) the ‘exotic’ on stage?

-Has the legal frame for the theatre influenced the staging of the Other?

-Visual points of contact between popular entertainment and theatrical representations of the Other

 

The travelling ‘exotic’:

-How do texts such as Arabian NightsUncle Tom’s Cabin, or Mazeppa ‘travel’ between dramatic and non-dramatic genres?

-Survival of a Romantic ‘exotic’ in the Victorian staging of the Other;

-Is Othello on the Romantic and Victorian stage ‘exotic’?

-How do translations/adaptations from other languages contribute to the construction of the Other on the British stage? Can we define a British specificity when it comes to the ‘exotic’?

-Has the theatrical representation of the ‘exotic’ in Britain had an impact on non-British stages?

 

The legacy of 19th-century ‘exotic’ body:

-Contemporary plays/performances addressing the Other on the 19th-century British stage (e.g. Lolita Chakrabarti’s Red Velvet)

-The ‘exotic’ body on the British stage in a diachronic perspective

-The non-European Other in the 20th- and 21st-century Christmas pantomime

 

 

Abstracts of no more than 300 words and a short bio should be sent to rebedconference@gmail.com by 25 May 2014. Speakers whose abstracts have been accepted will be notified by 15 June.

 

Colloque – Medicine and Environment: What kind of interdisciplinary collaborations for synthetic biology?

Colloque – Medicine and Environment: What kind of interdisciplinary collaborations for synthetic biology?

Organized by Morgan Meyer (Agro ParisTech) and Ludovic Jullien (ENS, UPMC)

This international conference will explore how synthetic biology, a rapidly emerging scientific field, is constructed as an interdisciplinary assemblage involving diverse fields such as molecular biology, engineering, physics, chemistry, mathematics, sociology, computer science, etc. What roles are the scientific disciplines involved supposed to play? How is synthetic biology structured around interdisciplinary conceptions of research? What are the planned collaborations between the natural sciences and the social sciences? We aim to provide some answers to these questions by studying specific cases of projects (be they initiated by the government or the industry), which require different actors to re-elaborate their frames of interdisciplinary collaboration in two key areas for the future: medicine and environmental protection.

The idea is thus to address the issue of interdisciplinarity from a prospective approach. Based on the concrete problems that scientists want to solve, the aim is to highlight how objectives, constraints (economic, political or ethical), and new forms of organization for collaborations and for the transmission of knowledge are articulated. New prospects for the manufacturing of life are not just related to new technical possibilities, they also involve a reconfiguration of the social and institutional fabric of science and, in doing so, its conceptual and methodological frameworks. In the United Kingdom and the United States, for instance, a dedicated science policy aimed at structuring synthetic biology already manifests its effects. We can observe the establishment of research centres, often involving the social sciences, the creation of specialized masters and new jobs, a reflection on industrial applications, and the launch of public debates and a particular emphasis on ethical and legal questions via notions such as “responsible innovation”.

In France, recent reports from the National Strategy for Research and Innovation (2011) and the Parliamentary Office for Scientific and Technological Choices (OPECST, 2012) reveal the government’s willingness to fully engage in the field. Interdisciplinarity, according to the OPECST is “necessary” and a “genuine requirement” and synthetic biology “therefore requires a new approach to training but also to the organization of the research itself and, finally, industrial organization.” It is within these contexts of transformation, both epistemic and institutional, that we want to initiate a collective reflection among researchers from diverse backgrounds.

Program

23th June 2014

8:30 Reception of the attendees

Introduction by the organizers : Ludovic Jullien, Morgan Meyer

9:15 Scientific practice           

  • Romain Koszul, Institut Pasteur: Optimizing yeast chromosomes for basic and applied experimentations
  • Philippe Seksik, UPMC: The ecological scale : the gut microbiota experience
  • Damien Baigl, ENS, UPMC: The triggerable and programmable softness of synthetic biological systems
  • Thomas Heams, Agro ParisTech: Directed evolution in synthetic biology: a new black box in the realm of rational design?

12:45-14:15 Lunch

14:15 Educational aspects

  • Dominique Zeliszewski, Université d’Evry-Val-d’Essonne, Genopole: Insights into some interdisciplinary educational approaches in synthetic biology
  • Denis Thieffry, ENS, France: Interdisciplinary training in Life Science at ENS
  • Dirk Stemerding, Rathenau Instituut: iGEM synthetic biology student competition as a laboratory for responsible innovation

16:30 Industry and applications

  • Frédéric Pâques, Global BioEnergies: Direct fermentation for Isobutene, Butadiene and Propylene production: a highway to renewable plastics, synthetic rubber and fuels
  • Michel Manach, Toulouse White Biotechnology: Toulouse White Biotechnology: a unique interface between academic research and industrial implementation

19:30 : Diner with the speakers and the organizers

24th June 2014

9:15 Relations between science and society

  • Anthony Stavrianakis, EHESS: Science & Fabrications: On synthetic biology
  • Emma Frow, University of Edinburgh: Disciplining the social sciences in synthetic biology
  • Susan Molyneux-Hodgson, University of Sheffield: Developing synthetic biology applications for industry: a sociological analysis
  • Ana Nordberg, University of Copenhagen: Legal challenges of synthetic biology: integrating interdisciplinary elements in legal thinking

Practical details

Organisers : Morgan Meyer (Agro ParisTech), Ludovic Jullien (ENS, UPMC)

Dates: 23-24 June 2014

Location: Amphi Tisserand, AgroParisTech; 16, rue Claude Bernard, 75005, Paris.

Registration is compulsory but free.

For more information, please contact: Fabien Provost (provost.fabien@gmail.com)

LIEUX

  • Amphi Tisserand – AgroParisTech, 16 rue Claude Bernard
    Paris, France (75005)

DATES

  • lundi 23 juin 2014
  • mardi 24 juin 2014

MOTS-CLÉS

  • biologie de synthèse, synthetic biology, interdisciplinarity, medicine, environment, médecine, environnement

CONTACTS

  • Fabien Provost
    courriel : provost [dot] fabien [at] gmail [dot] com

SOURCE DE L’INFORMATION

  • Fabien Provost
    courriel : provost [dot] fabien [at] gmail [dot] com

POUR CITER CETTE ANNONCE

« Medicine and Environment: What kind of interdisciplinary collaborations for synthetic biology? », Colloque, Calenda, Publié le lundi 16 juin 2014, http://calenda.org/290521

Journée d’études – L’accès aux droits à la santé des migrants vieillissants

Journée d’études – L’accès aux droits à la santé des migrants vieillissants

Les étudiantes de l’IUT Paris Descartes en carrières sociales, option assistance sociale, organisent le 16 juin 2014, une journée thématique dans le cadre de leur stage ISIC(intervention sociale d’intérêt collectif) ;en partenariat avec COALLIA(accompagnement et alliance) et le Grdr migration-développement-citoyenneté(groupement de recherche et de réalisation pour le développement rural)Cette journée s’intéresse à la question du vieillissement et de l’accompagnement des populations âgées immigrées. Elle réunira les professionnels institutionnels et associatifs, pour faire un état des lieux de la situation des immigrés âgés sur le plan socio-sanitaire. Le groupe COALLIA présentera au cours de cette conférence le résultat d’une étude réalisée dans ses foyers.

Matinée : Faire un état des lieux de la situation des migrants vieillissants

9h00 à 9h30 : Accueil par les étudiantes

9h30 à 10h00 : Ouverture de la séance par un mot d’accueil de Monsieur Thierry BLANDIN (en charge des personnes âgées) et Madame Lamia EL ARRAJE (en charge de la santé) de la mairie de XXème Arrondissement.

10h00 à 12h30 :

Conférence : l’état des lieux

  • Alexis BACHELAY, député SRC de la 1ère circonscription des Hauts-de-Seine : présentation des constats et des préconisations de la mission d’information parlementaire sur les immigrés âgés.
  • Mbaye DIOUF, anthropologue, responsable de la permanence l’Arbre à palabre de l’association Agir pour la Diversité et contre la discrimination : parcours migratoire et état des lieux de la situation des immigrés vieillissants.
  • Gérald BRENON, coordinateur santé/vieillissement de COALLIA : analyse d’une étude réalisée dans les foyers COALLIA.
  • Maya PIQUION, chargée de mission au GRDR : expertise sur l’accompagnement des immigrés vieillissants dans les foyers de travailleurs migrants.
  • Patrick SALOMON, accueillant social de l’association Ayyem Zamen : expertise sur l’accompagnement des immigrés vieillissants.
  • Anne GUILBERTEAU, coordinatrice Atelier Santé Ville Paris 20 : état des lieux en rapport avec la santé et les activités proposées par la mairie de Paris.
  • Marina PETRALLA de l’association Union des Retraités et des personnes âgées, antenne Paris 20 : expertise sur l’accompagnement des immigrés vieillissants.
  • Rachid FERHAN, responsable du PIMM’S Paris 12ème et 20ème : expertise sur l’accompagnement des immigrés vieillissants.

12h30 à 13h00 : Débat, échange avec la salle

13h00 à 14h30 : Pause déjeuner

Après-midi : Proposer des solutions pour favoriser l’accès aux droits et à la santé des migrants vieillissants

13h30 à 16h00 :

Atelier : comment favoriser l’accès aux droits et aux soins des immigrés vieillissants ?

Deux groupes de travail :

Le premier sera animé par Aline HAMBY, travailleur social à COALLIA et par les étudiantes Oumou SISSOKO et Elise BOULANGER.

Le second sera animé par Halimata SO de maison “programme femmes immigrées vieillissantes” et les étudiantes Audrey CHASSAING et Valentine PIAULT

16h00 à 16h30 : Restitution des ateliers par les étudiantes

16h30 à 17h00 : Mot de la fin autour d’un petit café

LIEUX

  • Salle des fêtes de la mairie du XXème Arrondissement – 6 place gambetta
    Paris 20 Ménilmontant, France (75020)

DATES

  • lundi 16 juin 2014

MOTS-CLÉS

  • migrants vieillissants

SOURCE DE L’INFORMATION

  • Valentine Piault
    courriel : journee [dot] isic [at] gmail [dot] com

POUR CITER CETTE ANNONCE

« L’accès aux droits à la santé des migrants vieillissants », Journée d’étude, Calenda, Publié le lundi 16 juin 2014, http://calenda.org/289689

Colloque – Corps marin. Immersion et modification du corps marin : Une anthropologie écologique

Colloque – Corps marin. Immersion et modification du corps marin : Une anthropologie écologique

Alors qu’un fort sentiment de maritimité se développe dans notre société depuis le XXesiècle, le rapport entre corps et mer semble relativement absent dans les débats. C’est pourquoi ce colloque désire mettre en lumière les connaissances interdisciplinaires sur le corps immergé et modifié par l’élément marin. Il s’agira de questionner l’imaginaire de la mer dans ses usages thérapeutiques ou symboliques, qui oscillent entre méfaits et vertus. Connaître le corps et le travail en mer à travers la transmission des savoir-faire corporels et sensibles des marins-pêcheurs notamment fera parti d’un des enjeux de ce colloque, tout comme la compréhension des profondeurs marines et la création s’inspirant de cet élément marin, à travers notamment la diffusion du film documentaire Léviathan réalisé par Véréna Paravel et Lucien Castaing-Taylor.

  • Anne Sophie Sayeux (Anthropologue – MCF en délégation CNRS – Université Blaise Pascal, ADES UMR 7268 – ACTÉ EA 4281)
  • Bernard Andrieu (Philosophe, Pr à la faculté du sport de Nancy, Université de lorraine EA 4360 APEMAC -ADES UMR 7268)

PROGRAMME

(sous réserve de modification)

Jeudi 19 juin 2014

  • 9 h 30 : Accueil des participants
  • 10 h : Séance introductive : Bernard Andrieu – Anne-Sophie Sayeux
  • 10 h 30 -12 h 30 : Séance 1 : Imaginaires de la mer, entre  méfaits  et vertus, modérateur Bernard Andrieu.
    • 10 h 30 : Olivia Correira (doctorante – Université de Nice Sophia-Antipolis, LIRCES EA 3159) : Traditions maritimes et identifications nouvelles : l’exemple d’une fête méditerranéenne au Brésil.
    • 11 h 00 : Olivier Sirost (sociologue – Professeur à l’Université de Rouen, directeur du CETAPS EA 3832) : Le corps salin : éléments anthropo-historiques d’une sensibilité marine.
    • 11 h 30 : Anne-Sophie Sayeux (anthropologue – MCF en délégation CNRS – Université Blaise Pascal, ADES UMR 7268 – ACTÉ EA 4281) : De l’oreille du surfeur aux représentations du corps marin.

12 h 00 : Débats

12 h 30 – 14 h 00 : Pause déjeuner

  • 14 h 00 – 16 h 00 : Séance 2 : Carte blanche à Jacques Rougerie et débats, discutant Bernard Andrieu.

16 h 00 – 16 h 30 : Pause

16 h 30 – 18 h 30 : Diffusion du film documentaire Léviathan de Véréna Paravel etLucien Castaing-Taylor suivit d’un débat.

Vendredi 20 juin 2014

  • 9 h : Accueil des participants
  • 9 h 30 – 12 h : Séance 3 : Corps et travail en mer, modératrice Anne-Sophie Sayeux.
    • 9 h 30 : Alliette-Marianne Geistdoerfer (ethnologue – Museum d’Histoire Naturelle, Directrice de recherche honoraire CNRS, Centre de Documentation en Anthropologie Maritime, dpt. « Homme – Nature – Société ») : Apprendre la mer. Une technique du corps et de l’esprit pour entrer dans la quatrième dimension.
    • 10 h 00 : Natassia Reyes (doctorante – Eco-anthropologie et ethnobiologie UMR CNRS 7206 – IRD UMR 212) : Vigilance du travail en mer. Pour une analyse de la gestuelle du pêcheur comme système de langage.
    • 10 h 30 : Guillaume Mariani (sociologue – GEPECS EA 3625, équipe TEC) : La formation et la transmission du « sens marin » dans les pratiques de surf  : le cas de la construction de l’expertise du kitesurfeur.
    • 11 h 00 : Gilles Lazuech (sociologue – MCF Hdr Université de Nantes, Centre Nantais de Sociologie EA 3260), Pascal Guibert ( Sociologue – Centre de Recherches en Éducation de Nantes EA 2661) : Corps-amers : les marins-pêcheurs face à l’océan.
  • 11 h 30 : Débats
  • 12 h – 13 h 30 : Pause déjeuner
  • 13 h 30 – 16 h 30 : Séance 4 : Mer, ivresse et création, modérateur Bernard Andrieu
    • 13 h 30 : Gilles Raveneau (ethnologue – MCF Université de Paris ouest Nanterre La Défense., Maison de l’archéologie et de l’ethnologie, Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative, UMR CNRS 7535) : L’expérience des profondeurs en plongée sous-marine.
    • 14 h 00 : Mary Schirrer (STAPS – MCF Université de Lorraine, UFR STAPS Nancy LISEC EA 2310) : S’immerger en apnée : une mise en veille du corps… et de l’esprit ? L’expérience subjective des états d’hypoxie sévère et de la syncope en apnée.
    • 14 h 30 : Simon Serna (Master ethnologie – Paris Ouest Nanterre la Défense) : La Damassa nocturne et son cinéma : entre création et fantasme.
    • 15 h 00 : Boris Nordmann (artiste plasticien – Marseille) : Projet Echo
    • 15 h 30 : Bernard Andrieu (philosophe – Professeur Université Nancy APEMAC EA 4360 – ADES UMR 7268) : L’immersion de Bill Viola dans l’eau.
  • 15 h 30 – 16 h 30 : Débats et clôture du colloque Anne-Sophie Sayeux – Bernard Andrieu.

INFORMATIONS ET INSCRIPTION GRATUITES EN LIGNE SUR LE SITE :

www.colloque-corpsmarin.com

LIEUX

  • Amphi 1, Faculté de Médecine de la Timone – 27 Boulevard Jean Moulin
    Marseille, France (13005)

DATES

  • jeudi 19 juin 2014
  • vendredi 20 juin 2014

MOTS-CLÉS

  • corps, mer, anthropologie, sociologie, immersion, modification corporelle, représentation, nature, pêcheur, surf, plongée, création

CONTACTS

  • Anne-Sophie Sayeux
    courriel : sayeux [dot] annesophie [at] gmail [dot] com

URLS DE RÉFÉRENCE

SOURCE DE L’INFORMATION

  • Anne-Sophie Sayeux
    courriel : sayeux [dot] annesophie [at] gmail [dot] com

POUR CITER CETTE ANNONCE

« Corps marin », Colloque, Calenda, Publié le lundi 16 juin 2014,http://calenda.org/288751

Journée d’étude – Alcool et santé : entre permanence et changements

Journée d’étude – Alcool et santé : entre permanence et changements

La consommation excessive d’alcool, qui contribue largement au développement des « maladies de société », est un facteur de risque majeur pour la santé des adultes. Dans le monde, il existe actuellement une grande diversité d’attitudes vis-à-vis de l’alcool. Qu’elle soit prohibée, contrôlée, prévenue ou totalement libre, cette consommation reste universelle. Cependant, les modalités sont différentes d’un pays à l’autre et d’une époque à l’autre. En France, la baisse de consommation dans la population générale en réponse aux politiques de santé publique fait émerger de nouveaux groupes à risque, notamment les jeunes. Dans d’autres pays, comme ceux d’Europe de l’Est, l’alcool est depuis plusieurs décennies un problème majeur aux conséquences dramatiques sur la mortalité en particulier des hommes. Dans les pays du Sud, la situation est moins bien connue. Avec le développement et la mondialisation, de nouveaux modes de consommation apparaissent à côté d’habitudes anciennes liées à la fabrication artisanale de boissons alcoolisées. Lors de cette journée, nous nous intéresserons à l’évolution des comportements individuels et des normes sociales relatives à la consommation d’alcool. Nous explorerons également les conséquences de ces comportements sur la santé et leur rôle dans l’apparition des maladies chroniques, des accidents et des violences. Nous chercherons à adopter une perspective temporelle pour questionner le lien entre alcool et santé, entre la permanence de la consommation à travers les époques et les cultures et les changements plus récents des comportements.

Programme

9h10-9h20. Accueil autour d’un petit-déjeuner / Welcome and breakfast

9h20-9h30. Introduction

9h30-10h50. Alcool et mortalité : impact et tendance / Alcohol and mortality: impact and trends

  • Mortalité attribuable à l’alcool en France / Alcohol-attributable mortality in France
    Catherine Hill (Institut Gustave Roussy, Service de Biostatistique et d’Épidémiologie)
  • Drinking habits and alcohol-related mortality in Moldova, Ukraine and Russia / Habitudes de consommation et mortalité attribuable à l’alcool en Moldavie, Ukraine et Russie
    Olga Penina (Academy of Sciences of Moldova, Centre for Demographic Research)

10h50-11h10. Pause / Break

11h10-12h30. Drinking patterns / Habitudes de consommation

  • Drinking patterns and hazardous drinking in Russia / Habitudes de consommation d’alcool et pratiques dangereuses en Russie
    Sarah Cook (London school of Hygiene and Tropical medicine, Department of Non-Communicable Disease Epidemiology)
  • Diverse alcohol drinking patterns in Africa / Diversité des pratiques de consommation d’alcool en Afrique
    Thomas Clausen (University of Oslo, Institute of Psychiatry & Norwegian Centre for Addiction Research)

12h30-14h. Déjeuner / Lunch

14h-15h20. African case studies / Études de cas en Afrique

  • Silence, on boit… L’expérience d’un malade alcoolique malien / Silence, we drink… The experience of a Malian alcoholic patient
    Joseph Tanden Diarra (Université catholique de l’Afrique de l’ouest, Unité de Bobo-Dioulasso)
  • Consommation d’alcool à Ouagadougou (Burkina Faso) : description et facteurs de risque / Alcohol consumption in Ouagadougou (Burkina Faso): descriptive findings and risk factors
    Géraldine DuthéClémentine Rossier (Institut national d’études démographiques), Bruno Lankoandé et Abdramane Soura (Institut supérieur des sciences de la population de l’université de Ouagadougou)

15h20-15h40. Pause / Break

15h40-17h. Nouvelles préoccupations / New concerns

  • Consommation d’alcool chez les migrants subsahariens vivant en Île-de-France et lien avec le VIH et les hépatites / Alcohol consumption in sub-Saharan African migrants living in Île-de-France and link with HIV and hepatitis
    Annabel Desgrées du Loû et Abdul Dosso pour le groupe Parcours (Institut de recherche pour le développement, UMR 196 CEPED)
  • Comportements d’alcoolisation chez les adolescents de 16 ans en France : évolution depuis dix ans et comparaison européenne / Alcohol behaviour in adolescents aged of 16 years in France: trends over the last decade and European comparison
    Olivier Le Nézet (Observatoire français des drogues et des toxicomanies)

17h00-17h15. Conclusions

 

LIEUX

  • INED – 133 boulevard Davout
    Paris, France (75020)

DATES

  • mardi 17 juin 2014

MOTS-CLÉS

  • alcool, santé, consommation, risque

CONTACTS

  • Murielle Darblade
    courriel : polesuds_contact [at] listes [dot] ined [dot] fr

URLS DE RÉFÉRENCE

SOURCE DE L’INFORMATION

  • Géraldine Duthé
    courriel : geraldine [dot] duthe [at] ined [dot] fr

POUR CITER CETTE ANNONCE

« Alcool et santé : entre permanence et changements », Journée d’étude, Calenda, Publié le lundi 16 juin 2014, http://calenda.org/288531

Parution – Patients contemporains

Parution – Patients contemporains

Anthropologie & Santé | n°8, mai 2013

Patients contemporains

Dossier coordonné par Eve Bureau et Judith Hermann-Mesfen

La biomédecine est marquée depuis plusieurs décennies par un ensemble d’innovations scientifiques, techniques et professionnelles qui tend à placer le patient au centre du système de soins. Elle s’est progressivement décloisonnée pour adopter un mode de gestion plus démocratique et impliquer les patients à différents niveaux du système de santé. Cette nouvelle figure du malade qualifiée ici de « patient contemporain » est envisagée par les institutions biomédicales à tous les niveaux (prévention, prise en charge, recherche) et se concrétise dans des formes multiples et variées. Ce dossier d’Anthropologie & Santé (dont une première partie est présentée dans le présent numéro 8 et dont la seconde partie figurera dans le numéro 9) propose de mettre en lumière les ambiguïtés, les contradictions et les obstacles de cette tendance de fond.

SOMMAIRE

·         Dossier

Coordonné par Eve Bureau et Judith Hermann-Mesfen

  • ·         Eve Bureau et Judith Hermann-Mesfen

Introduction au dossier

  • ·         Elisabeth Fauquert
  • ·         Erwan Autès
  • ·         Philippe Longchamp

Les infirmières scolaires face à la parole enfantine

·         Hors thème

  • ·         Josiane Mbarga

Nous vous en souhaitons une bonne lecture,
Le comité de rédaction


Première revue francophone consacrée aux travaux récents dans ce champ, Anthropologie & Santé publie des articles issus de recherches empiriques, de réflexions méthodologiques et épistémologiques, d’élaborations théoriques, et des essais critiques de l’œuvre d’un auteur, rédigés en langue française. Elle accueille les contributions de chercheurs confirmés et de jeunes chercheurs français ou étrangers.
Anthropologie & Santé est une revue semestrielle, exclusivement électronique et en libre accès, publiée sur le portail électronique de revues en sciences humaines et sociales Revues.org.

Propositions sur l’emploi scientifique du Comité National de la recherche scientifique

Propositions sur l’emploi scientifique du Comité National de la recherche scientifique

« Je tiens à rassurer les chercheurs : les campagnes de recrutements vont se poursuivre, même si les recrutements

seront moins nombreux que précédemment. » G. Fioraso

En contradiction avec les ambitions affichées et les affirmations du gouvernement, la politique poursuivie

depuis des années dans l’enseignement supérieur et la recherche a amoindri nos capacités de recherche et

d’innovation. Elle a aussi abaissé la position de la France au niveau international. Les décisions concernant

l’emploi scientifique, tant public que privé, entravent notre capacité de recherche et affaiblissent nos

universités. En généralisant la précarité, elles génèrent un véritable gâchis humain et aggravent les

inégalités, entre les hommes et les femmes en particulier. Elles conduisent les jeunes à délaisser la

recherche et découragent l’ensemble de la communauté scientifique.

La recherche est indispensable au développement des connaissances, au dynamisme économique ainsi

qu’à l’entretien de l’esprit critique et démocratique. Or la pérennité des emplois scientifiques est

indispensable à la liberté et la fécondité de la recherche. Le Comité national de la recherche scientifique

rassemble tous les personnels de la recherche publique (chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs et

techniciens). Ses membres, réunis en session plénière extraordinaire, demandent de toute urgence un

plan pluriannuel ambitieux pour l’emploi scientifique. Ils affirment que la réduction continue de l’emploi

scientifique est le résultat de choix politiques et non une conséquence de la conjoncture économique.

L’emploi scientifique est l’investissement d’avenir par excellence

Conserver en l’état le budget de l’ESR revient à prolonger son déclin. Stabiliser les effectifs ne suffirait pas

non plus à redynamiser la recherche : il faut envoyer un signe fort aux jeunes qui intègrent aujourd’hui

l’enseignement supérieur en leur donnant les moyens et l’envie de faire de la recherche. On ne peut pas

sacrifier les milliers de jeunes sans statut qui font la recherche d’aujourd’hui. Il faut de toute urgence

résorber la précarité. Cela suppose la création, sur plusieurs années, de plusieurs milliers de postes

supplémentaires dans le service public ainsi qu’une vraie politique d’incitation à l’emploi des docteurs

dans le secteur privé, notamment industriel.

Or les moyens existent. On peut dégager des ressources importantes :

– En simplifiant l’organisation actuelle de l’enseignement supérieur et de la recherche, inefficace,

illisible et coûteuse. Pour commencer, il faut éviter de relancer un nouveau programme

d’investissement d’avenir ;

– En réorientant les budgets consacrés au financement de la recherche sur projet, principal moteur

de la précarité et source d’un gaspillage insupportable en temps mais aussi en moyens, vers le

financement de postes permanents ;

– En réformant profondément le crédit impôt-recherche : notamment en conditionnant son

obtention à l’emploi de docteurs et à l’évaluation scientifique de son utilisation. Chaque pourcent

du CIR représente la création de 1000 nouveaux postes de chercheurs, enseignants-chercheurs,

ingénieurs et techniciens.

Un plan pluriannuel de création de plusieurs milliers d’emplois titulaires de la fonction publique, sur

plusieurs années, apparaît comme la condition indispensable pour empêcher le sacrifice d’une

génération et avec elle, les besoins et la contribution de la France en matière de recherche. Il est de

notre responsabilité que ce plan soit décidé et mis en œuvre au plus vite. Nous n’aurons de cesse, par

différentes formes de lutte, que le gouvernement réponde à cette demande.